Rennes - Lorient (1-2) : Les notes complètes [Ligue 1 - 24ème j.]

Rennes – Lorient (1-2) : Les notes complètes [Ligue 1 – 24ème j.]

Homme du Match : Katseris (7.5) : Un match énorme, notamment avec un tout aussi énorme volume de jeu. Que de courses sur son aile, et de grosses différences faites face à Truffert. Il sort, certainement bien fatigué, remplacé par Kalulu à la 82ème, passeur décisif sur un bon centre pour un autre entrant, Kroupi. Coaching gagnant pour Le Bris… Et si c’était lui aussi, l’Homme du Match ?

 

Stade Rennais F.C. : 4-4-2

Mandanda (4.5) : Les erreurs, ça arrive. Les erreurs d’inexperience pour un gardien international de 38 ans, c’est déjà plus rare. Sur une frappe de Ponceau à la 59ème, il hésite entre capter et sortir le ballon. Au final, il fait les deux en même temps, et met la balle dans les pieds de Bamba qui passait par là. Un erreur étonnante, qui sera suivie pas une grosse période de doute, en témoigne ce ballon facile quelques minutes plus qu’il préfère boxer plutôt que de capter…

Truffert (4.5) : Un match difficile défensivement, et peu inspiré offensivement, il n’a pas su de quelle manière apporter son soutien à Doué.

Theate (5) : Il réalise un bon match, montrant même de l’envie en fin de rencontre pour recoller, mais n’oublions pas ses erreurs, et comment oublier son absence totale sur le second but Lorientais. Il est décroché, loin de l’action, et laisse Kroupi libre dans sa zone.

Omari (4.5) : Un match assez tranquille, presque trop, il ne dynamise que trop peu un jeu lent et ennuyeux, et n’a pas tenté ses passes vers l’avant dont il a le secret. Remplacé par Wooh à la 82ème, qui rate une énorme occasion 5 minutes après.

Seidu (4) : Très engagé sur toutes ses interventions, parfois trop puisqu’il prend jaune, il peine néanmoins à se montrer efficace avec le ballon. Il est de plus fautif sur une action où il frôle le penalty, qui aurait par ailleurs du être accordé. Remplacé par G. Doué à la 72ème, plus offensif.

D. Doué (5) : Il fait des différences mais il lève largement le pied en seconde période. Remplacé par Salah à la 82ème.

Santamaria (6) : Encore un bon match, il dicte le jeu et le tempo du jeu de son équipe. Remplacé par Gouiri à la 67ème, qui fait une bonne entrée, mais le jeu Rennais semblait moins construit et inspiré sans son numéro 8 sur le terrain, qui n’avait plus d’assise défensive. Pour sa part, Gouiri marque son entrée (et c’est le cas de le dire) par un très beau but, mais bien trop tardif pour inquiéter une défense Lorientaise d’un calme olympien.

Bourigeaud (5.5) : Bien souvent, un Bourigeaud moyen rendra Rennes moyen. C’était le cas ce dimanche. Aligné dans l’axe, et non pas sur le côté pour faire de la place à Blas, il semble restreint dans son jeu : ce n’est pas parce que ça marche une fois que placer Bourigeaud dans l’axe marchera toujours.

Blas (6) : Peut-être celui qu’on attendait le moins pour les supporters Rennais, et pourtant : l’ancien Nantais, pris en grippe par sa tribune, réalise une performance satisfaisante avec de bonnes percées relevant parfois du miracle et de bons retours défensifs. Bémol : toujours un manque d’originalité, qui rendent ses dribbles pied gauche prévisibles.

Terrier (3.5) : Encore plus transparent que Kalimuendo, ça semble être possible, il erre sur le terrain pendant 90 longues minutes. Semblant jouer avec le frein à main, il n’attaque aucun ballon et ne se montre pas devant le but.

Kalimuendo (4) : Absolument transparent, il touche très peu de ballons comme souvent et n’arrive à se procurer presque aucune opportunité. Remplacé par Yildirim à la 82ème, qui peine vraiment à s’imposer dans cette équipe.

 

F.C. Lorient : 3-4-3

Mvogo (6.5) : Il affronte le manque de précision des avants Rennais avec sérénité. Même s’il n’a que peu de “vrais” arrêts à faire, il capte beaucoup de ballons sur les rares tentatives.

Touré (5.5) : Il n’est pas le meilleur de sa défense et cela s’est vu. Auteur de fautes assez grossières, comme ce jaune aussi laid qu’étrange reçu après une tentative de câlin et d’antijeu simultané sur Doué.

Laporte (7) : Omniprésent, il contre tous les ballons Rennais et désespère les attaquants. Les Rennais lui reprocheront un penalty à la 35ème, la minute préférée des Bretiliens, mais non : le bras est touché mais c’est son bras d’appui. La décision est logique, et ne vient pas entacher son bon match.

Adjei (5.5) : Rugueux défensivement mais en manque cruel d’inspiration balle au pied.

T. Le Bris (5) : Plein d’idées mais marqué par un Seidu efficace défensivement. Le neveu du coach a en revanche été plus inspiré derrière face au Ghanéen, brouillon, mais peu face à Blas qui le passe avec facilité.

Bakayoko (5.5) : Auteur d’un match plein, trop plein même pour lui qui aurait peut-être dû sortir avant la fin, bien fatigué.

Abergel (6.5) : Sérénité, expérience et précision, voilà les maîtres mots du capitaine Lorientais.

Katseris : Voir ci-dessus.

Ponceau (6) : Il n’est pas buteur, ni passeur décisif, mais important sur tout le match. Il offre une presque passe décisive à Bamba, qui voit la frappe de son coéquipier cafouillée par Mandanda.

Bamba (6.5) : Il profite d’une erreur de Mandanda pour pousser le ballon au fond. Efficace et opportuniste, il contribue à la victoire des siens en concrétisant des miettes d’occasions. Remplacé par Kroupi à la 82ème, auteur du but du chaos après avoir profité des errements défensifs des voisins Bretons.

Kari (6.5) : Alimenté par un grand Katseris, il parvient à faire des différences sur la défense Rennaise. Remplacé par Tosin à la 82ème.

Lire plus