Paris FC - AS Saint-Etienne (0-0) : Les notes complètes [Ligue 2 – 27ème j.]

Paris FC – AS Saint-Etienne (0-0) : Les notes complètes [Ligue 2 – 27ème j.]

Homme du match : Cardona (6) : Malgré des conditions catastrophiques pour la tenue d’un match de Ligue 2, l’attaquant des Verts a tout de même réalisé une belle partie, grâce à son omniprésence sur le front de l’attaque. Effectivement, on l’a vu prendre le couloir gauche, mais aussi alterner à droite. Intéressant dans ses prises de balles, il a su adresser quelques bons ballons à destination de ses partenaires, à l’image de sa passe, dans le dos de la défense, à destination de Mbuku qui vient buter sur le portier parisien. En seconde période, il vient couper au premier poteau, mais sa déviation vient heurter le montant.

Paris FC : 4-3-3

Nkambadio (5.5) : Rassurant dans ses prises de balles au cours de la première période, il a par la suite été mis à contribution. Au retour des vestiaires, il repousse sans prendre de risque un coup-franc des poings. Quelques instants plus tard, il est sauvé par son premier poteau sur une déviation de Cardona.

Dabila (5.5) : Le latéral du PFC a rendu une copie satisfaisante dans son couloir, avec une belle activité défensive.

Mbow (5) : Avec l’état catastrophique de la pelouse, il a manqué quelques relances, à l’image de sa remise en direction de son gardien, qui était proche d’être récupéré par un Stéphanois.

Chergui (5.5) : Un bon match de sa part, en étant solide à son poste. Quelques bons dépassements de fonction à signaler. Dans le temps additionnel, il repousse de la tête, une frappe de Chambost qui semblait prendre le chemin des filets.

Gaudin (4) : Auteur d’une piètre première période, il a su malgré tout, se ressaisir après la pause en étant plus présent dans son marquage.

Mandouki (5.5) : Le capitaine parisien a su tenir le milieu des locaux, en étant à la récupération de nombreux bons ballons.

Camara (4.5) : Une prestation moyenne pour ce dernier, qui n’a pas suffisamment pesé dans le jeu.

Kebbal (6) : Malgré des conditions dantesques, le meneur de jeu parisien a réalisé une belle partie grâce à sa justesse technique. En effet, il a su créer de nombreuses différences sur le front de l’attaque, en se jouant de ses vis-à-vis. Néanmoins, s’il a été à l’origine de la quasi-totalité des phases d’attaques des siens, il a pêché dans le dernier geste.

Gory (4.5) : Une rencontre frustrante pour l’attaque du PFC. S’il n’a pas souvent été trouvé en première période, il a été plus intéressant par la suite. A l’heure de jeu, il parvient à se retourner dans le sens du but et arme une belle frappe qui est finalement captée par Larsonneur. En toute fin de partie, alors qu’un centre dans la profondeur arrivait sur lui, il est ceinturé par Nadé, l’empêchant de reprendre le cuir, l’arbitre ne siffle pas cette faute flagrante. Remplacé par Hamel.

Dicko (3) : Un match sans pour ce dernier qui n’a rien pu faire face à Batubinsika. Remplacé par Fadiga.

Lopez (4) : Auteur d’un premier acte très timide, il a eu un sursaut d’orgueil en début de seconde, en vain. Remplacé par Lukembila.

AS Saint-Etienne : 4-3-3

Larsonneur (5) : Une partie tranquille pour le capitaine des Verts qui a assuré dans ses sorties, et a su capté tranquillement une frappe adverse.

Appiah (4) : Une prestation de faible qualité pour ce dernier, qui a essayé de se projeter de l’avant, oubliant ainsi de se replacer sur le plan défensif. De plus, il a eu énormément de déchets techniques, que ça soit dans ses passes ou encore dans ses tentatives de centres.

Batubinsika (6) : Un match de patron pour le défenseur stéphanois. Solide à son poste, il a outrageusement dominé ses duels face à ses vis-à-vis durant la totalité de la partie.

Nadé (4.5) : Un match timoré de sa part. Pas vraiment mis en danger au cours du premier acte, il a eu plus de mal après la pause, notamment face à la vivacité de Gory. Justement, en toute fin de partie, sur un centre venu de la gauche, il est en retard dans son replacement, et ceinture son vis-à-vis, qui se trouvait à la retombée du centre. Il s’en sort miraculeusement bien puisque l’arbitre ne bronche pas.

Maçon (4) : Une faible partie de sa part. Aux abois défensivement, il a régulièrement été dépassé par la fougue de Kebbal. Sur le plan offensif, il a essayé d’apporter du danger, mais a manqué de précision dans ses centres.

Monconduit (5.5) : Présent à la récupération, il a su enclencher les différentes phases d’attaques de son équipe grâce à ses relances propres.

Fomba (3) : En dedans du début à la fin. Certes, les conditions ne permettaient pas de vivre un match de football professionnel, mais le milieu des Verts ne s’est pas suffisamment boosté pour se mettre en rythme.

Chambost (4.5) : Transparent durant la quasi-totalité du premier acte, il a eu un semblant de mieux par la suite, en vain.

Cardona : voir ci-dessus.

Sissoko (5) : Après avoir vécu une première demi-heure très difficile, où il n’a jamais été servi par ses coéquipiers, il a par la suite joué un rôle en pivot très important. En effet, avec l’état cataclysmique de la pelouse, les Stéphanois ont privilégié le jeu en l’air, et grâce à ses qualités physiques, il a su conserver de nombreux ballons dos au but.

Mbuku (4) : Une partie timide pour ce dernier, qui n’a pas réussi à véritablement se mettre en bonne position pour venir faire la différence. Au cours de la seconde période, il est servi dans la profondeur par Cardona, mais le portier adverse sort plus vite que lui pour repousser le cuir. Remplacé par Bouchouari.

Lire plus