River Plate - Boca Juniors (1-1) : Les notes complètes [Liga Argentine - 7ème j.]

River Plate – Boca Juniors (1-1) : Les notes complètes [Liga Argentine – 7ème j.]

Homme du match : Blanco (7) : Sur tous les fronts. Dans un rôle de piston ou presque, il se dédouble pour elle à la fois en attaque et en défense. Il montre sa qualité de centre pour apporter la menace par plusieurs fois sur la cage d’Armani. C’est lui qui se joue de la défense de River pour servir Medina après une action personnelle de classe.

 

River Plate : 4-4-2

Armani (6) : Des bons arrêts au bon moment. Il prend un but sur lequel il est impuissant, mais il en a fallu pour le battre.

E. Díaz (6) : Un bon match, des courses frénétiques mais dans un Superclásico River – Boca, on ne peut pas s’arrêter.

P. Díaz (6) : Une défense solide dans laquelle il aura été le patron.

González Pirez (5.5) : Quelques fautes de placement mais rien de bien grave puisque Boca se loupe à plusieurs reprises.

Herrera (5) : Un match poussif marqué par quelques projections. Il est mystifié par Blanco sur le but de Boca, comme sur l’ensemble du match. Remplacé par Sant’Anna à la 59ème.

Barco (6.5) : Un très bon match pour lui, qui multiplie les efforts et qui sont récompensés.

Echeverri (7) : Une bonne activité au milieu. Le milieu de 18 ans donne tout pour dynamiser le jeu de son équipe et se balade entre les lignes en dévorant les espaces. Il sort après un violent coup de physique de Saralegui, remplacé par Aliendro à la 59ème.

Villagra (6) : Dans un rôle plus défensif que le virevoltant Echeverri, il n’a pas pu s’exprimer devant mais à eu un rôle à jouer en défense. Remplacé par Fonseca à la 78ème.

Fernández (5) : Assez moyen, loin d’être le plus actif, il a surtout été bien marqué par un bon Blanco. Remplacé par Mastantuono à la 78ème.

Colidio (6) : Timide à côté de Solari, il aurait été préférable de le faire sortir lui plutôt que Solari, pour faire rentrer Borja.

Solari (7) : Un très bon match pour lui avec un vrai but d’attaquant sur lequel il montre l’étendue de sa palette. À la 49ème, il file à l’anglaise dans le dos de la défense de Boca, tente sa chance une première fois mais échoue sur Romero. Avec un brin de chance, il voit le ballon lui revenir et n’hésite pas à le pousser au fond pour ouvrir la marque. Malheureusement pour la beauté de la rencontre, il sort trop tôt, dès la 66ème, remplacé par un Borja qui rate beaucoup.

 

Boca Juniors : 4-4-2

Romero (5) : Match un peu paradoxal puisqu’il réalise plusieurs bons arrêts et prises de balle mais connaît un retour de vestiaires catastrophique. Il sort mal dans un premier temps, relance mal ensuite après avoir fini par capter le ballon. Quelques secondes plus tard, il voit Solari lui tirer dessus, repousse mal et ne se montre pas assez décisif sur la seconde chance qu’il laisse à ce même Solari.

Blanco : Voir ci-dessus.

Figal (5.5) : Un match correct, mais des errements défensifs, dont un qui coûte un but.

Lema (5) : Un match moyen en plus d’un gros oubli à la 49ème, où il oublie complètement le départ de Solari. Il ne le reverra qu’après qu’il ait ouvert le score.

Advíncula (6.5) : Du bon Advíncula ce soir, il joue presque piston comme l’excellent Blanco pour créer du danger partout.

Zenón (5.5) : Un match assez poussif mais il a su compter avec les bonnes montées de Blanco qui auront dicté son match. Remplacé par Fabra à la 89ème, pour tenir le nul.

Fernández (5.5) : Une paire de milieux assez inexpérimentés qui n’a pas pu tout faire.

Medina (6.5) : Il livre un bon match, complet, ponctué par un but qui permet à son équipe de ramener un bon point du Monumental. Il suit bien l’effort de Blanco pour tromper Armani et égalise en marquant le deuxième et dernier but de la rencontre en ouvrant son pied. Remplacé par Valentini à la 79ème, sur lequel il hurle pour le motiver lors du changement. Investi jusqu’au bout.

Saralegui (5.5) : Une activité intéressante notamment au contre pressing, bien aidé par un très bon Advíncula. Remplacé par Blondel à la 66ème.

Cavani (5) : Pas un match mémorable de l’ancien Parisien. Dans le duo d’attaque, c’est Merentiel qui prend les devants. El Matador est remplacé par Langoni à la 66ème.

Merentiel (6.5) : Bien plus actif que Cavani, il tente d’être sur tous les fronts en attaque en jouant sur sa mobilité. Remplacé par Benedetto à la 66ème. L’ancien attaquant Marseillais n’aura pas pu croiser son coéquipier, ancien du PSG sur la pelouse.

Lire plus