AS Saint-Etienne - FC Annecy (2-1) : Les notes complètes [Ligue 2 – 26ème j.]

AS Saint-Etienne – FC Annecy (2-1) : Les notes complètes [Ligue 2 – 26ème j.]

Homme du match : Cardona (7) : Une semaine parfaite. Double buteur du côté d’Angers, samedi dernier, l’ailier Stéphanois a une nouvelle fois été doublement décisifs aujourd’hui. Tout d’abord, après seulement dix minutes de jeu, Cafaro, lui adresse un superbe ballon dans sa course au second poteau. Le joueur prêté par Augsbourg reprend en demi-volée pour venir loger le cuir sous les bras d’Escales. Ensuite, il a continué à se projeter de l’avant tout en créant plusieurs différences dans son couloir. Quelques minutes avant la pause, il est servi sur la droite et réalise un superbe centre à destination de Sissoko qui le reprend de la tête au point de penalty pour le deux à zéro. Au retour des vestiaires, il est tout proche d’offrir un doublé à son attaquant, en lui distribuant une superbe offrande dans le dos des défenseurs, mais son partenaire s’incline face à Lescales. Remplacé par Mbuku.

AS Saint-Etienne : 4-3-3

Larsonneur (7) : Comme toujours, le dernier rempart de l’ASSE a encore répondu présent. Au quart d’heure de jeu, sur une frappe écrasée de Djoco, il ne prend pas de risque et repousse bien la tentative à ras de terre, loin de son cadre. Sur le corner qui suit, il vient réaliser un énorme arrêt sur une tentative en pivot en sortant le cuir d’une très belle main ferme. Peu avant la pause, il réitère l’exploit en s’imposant une troisième fois face à l’attaquant Annécien. En seconde période, sur une erreur d’inattention de Maçon, il est tout heureux de voir la reprise de la tête de Pajot, être repoussée par la transversale. En toute fin de partie, il est pris à contre-pied sur le penalty de Ntamack.

Appiah (5) : Une partie timorée pour le latéral des Verts qui, en première période, avait cette volonté de se projeter de l’avant, mais à perdu trop de ballons. En seconde période, il s’est contenté d’assurer sur le plan défensif et a pu compter sur sa charnière centrale pour l’aider.

Briançon (6) : Solide durant la première heure de jeu, en assurant à son poste, le capitaine des Verts a été contraint, comme la semaine dernière, de sortir, pour une nouvelle douleur au niveau des adducteurs. Remplacé par Batubinsika.

Nadé (6.5) : Infranchissable durant toute la rencontre, le défenseur Stéphanois n’a rien laissé à ses adversaires. Dès l’entame de la partie, il a réalisé plusieurs très bonnes interceptions et a maintenu ce niveau jusqu’à sa sortie en fin de match. Remplacé par Pétrot.

Maçon (5) : Moins en vue que sur ses dernières sorties, il a tout de même eu une grosse débauche d’énergie avec une importante activité dans le jeu lors des quarante-cinq premières minutes. Au retour des vestiaires, à l’image de son équipe, il s’est un peu endormi, à l’image de cette action où il n’attaque pas son ballon et Pajot en profite pour reprendre le cuir de la tête. Heureusement pour lui et son équipe, la tentative vient s’écraser sur la barre.

Chambost (6) : Fondamentale dans le jeu des Verts depuis de nombreux matchs, le meneur de Sainté a récidivé cet après-midi. Sur l’ouverture du score, il adresse un superbe ballon à destination de Cafaro, qui trouve ainsi Cardona au second poteau. Tout au long de la première période, il a animé le jeu de son équipe en étant à l’origine de la quasi-totalité des actions Stéphanoises.

Tardieu (6.5) : Véritable métronome du jeu des locaux, il a été précieux à la récupération et propre à la distribution, alternant ainsi ses efforts défensifs et offensifs.

Fomba (4) : A l’image de son action manquée en première période, il est encore trop tendre dans le jeu. Certes, il a touché un grand nombre de ballons, mais l’ancien nîmois n’a pas suffisamment pris de risque pour véritablement déséquilibrer le bloc Annécien. A la demi-heure de jeu, il est trouvé par Cafaro, mais à bout portant du but adverse, il ne rentre pas suffisamment dans le ballon et sa tentative de l’intérieur du pied est finalement facilement repoussé.

Cardona : voir ci-dessus. 

Sissoko (6) : Une nouvelle grosse prestation de sa part. Toujours aussi précieux dos au but, l’attaquant de Sainté a d’abord pris son mal en patience en étant peu servi. Finalement, en fin de première période, Cardona lui adresse un superbe centre et il vient placer une reprise de la tête, au niveau du point de penalty, qui vient se loger dans le petit filet du but adverse. En début de seconde période, il était tout proche d’inscrire un doublé, mais sa tentative est parfaitement repoussée par Lescales.

Cafaro (6.5) : En forme en ce moment, l’ailier des Verts a confirmé cet après-midi en ayant réalisé une belle première période. A la dixième minute, il est servi sur son côté gauche, fixe bien la défense d’Annecy et vient adresser un superbe ballon au second poteau pour Cardona, qui vient faire trembler les filets en reprenant ce centre en première intention. A la demi-heure de jeu, après avoir enchaîné quelques différences, il lobe ses vis-à-vis pour trouver Fomba, mais ce dernier vient buter sur Escales. Enfin, sur le but du break des locaux, il en est à l’origine avec un joli renversement de jeu à destination de Cardona, passeur pour Sissoko. Remplacé par Bouchouari.

FC Annecy : 4-4-2

Escales (5) : En première période, il encaisse deux buts sur les trois occasions des Verts. A la dixième minute de jeu, il est battu à bout portant face à Cardona qui en première intention, enchaîne une demi-volée qui vient lui passer en dessous de ses bras. Puis avant la pause, il ne peut strictement rien faire sur la reprise de la tête de Sissoko qui vient se loger dans son petit filet. En début de sonde période, il évite le pire en s’imposant à bout portant face à ce dernier.

Lajugie (6) : Une belle rencontre dans l’ensemble malgré un début de partie marqué par les différences faites par Cafaro dans son couloir. En seconde période, il a su participer aux attaques de son équipe avec de nombreux dépassements de fonctions de réaliser.

Soukouna (4.5) : En difficulté dans ses duels face à Sissoko, le défenseur des visiteurs a par la suite été meilleur au retour des vestiaires, du notamment à une baisse de régime côté stéphanois.

Jean (5.5) : Proche d’égaliser peu après le quart d’heure de jeu sur corner, il voit finalement sa frappe, être repoussé par un tacle de Tardieu. Par la suite, il a été précieux à la couverture afin de stopper quelques actions adverses.

Mahop (5) : Mis à mal par Cardona lors du premier acte, il s’est souvent retrouvé dépassé. Par la suite, il a été moins inquiété.

Pajot (5) : Une partie compliquée dans son ancien jardin. Peu servi sur son côté, il a tout de même participer au jeu en se réaxant. Avant de sortir, il profite d’une erreur adverse pour claquer une tête sur la transversale de Larsonneur. Remplacé par Billemaz.

Kashi (6) : Un bon match de sa part grâce à son gros volume de jeu tout au long de la partie. En effet, dans un registre box to box, on l’a vu être présent dans le repli défensif tout en se projetant de l’avant.

Demoncy (6) : A la baguette sur les différents coup de pieds arrêtés de son équipe, il a su apporter, grâce à ses occasions, apportés le danger dans la surface de Sainté.

Kandil (6.5) : A l’aise techniquement, l’ailier Annécien a su créer quelques belles différences dans son couloir, en se jouant de ses vis-à-vis. Malheureusement, il n’a pas réussi à trouver la faille. Remplacé par Larose.

Camara (5) : Une après-midi compliquée pour ce dernier. Si dans un premier temps, sa connexion avec Djoco a été intéressante, à l’image de son ballon mis dans la profondeur pour ce dernier qui vient buter sur Larsonneur au quart d’heure de jeu. Par la suite, il n’a pas eu énormément de bons ballons intéressants à négocier jusqu’au deux tiers de la partie. Aux vingt-cinq mètres, il arme une frappe au ras du poteau, que Larsonneur repousse et Pajot suit de la tête et voit finalement sa tentative s’écraser sur le montant. Remplacé par Ntamack.

Djoco (6) : Très en vu en première période, l’attaquant Annécien a finalement buté sur Larsonneur à plusieurs reprises. Au quart d’heure de jeu, il est envoyé en profondeur, et croise sa frappe écrasée, qui est repoussé par le portier des Verts en corner. Sur l’action qui suit, il hérite du cuir au point de penalty et frappe en pivot, mais là aussi le dernier rempart de Sainté sort une énorme parade. Peu avant la pause, il tente sa chance du gauche, mais comme à chaque fois, il s’incline face à son vis-à-vis. Remplacé par Beyer.

 

Lire plus