Athletic Bilbao - Gérone (3-2) : Les notes complètes [Liga - 25ème j.]

Athletic Bilbao – Gérone (3-2) : Les notes complètes [Liga – 25ème j.]

Homme du match: Inaki Williams (7,5): Un match où il y a beaucoup de choses à dire, plus de bonnes que de mauvaises d’ailleurs. Ses 45 premières minutes survoltées ne manquaient que d’un but. Il se procure notamment trois grosses occasions qu’il produit et finit…mal malheureusement même s’il se fait contrer, puis tir après une passe dévié et enfin touche le poteau. Mais il y avait la place quand même s’il avait une qualité technique du même niveau que de ses qualités physiques. En seconde période, il mange Gutierrez au duel sur un long ballon et cette fois-ci le poteau est de son côté pour alourdir le score à 3-1. Ses retours défensifs sont également à souligner.

Athletic Bilbao (4-2-3-1)

Simon (5,5): Très bon jeu au pied du gardien espagnol permettant à ses coéquipiers d’avoir le champ libre avec le ballon. 1 arrêt en première période et surtout deux en deuxième à bout portant ou presque devant Savio. Cependant ne nous mentons pas, sur le deuxième face-à-face, il se rattrape d’une sortie très tardive qui a bien mis en danger son équipe même après son intervention.

Berchiche (7): Bluffant d’agressivité sans faiblir, il mérite des honneurs aujourd’hui. Le voir à la 90ème serrer de près son vis-à-vis donnait à croire qu’on en était qu’au début de match. Ce n’est jamais vraiment passé sur son côté. On peut pardonner sa faible participation offensive.

Alvarez (6,5): Souvent une très bonne agressivité accompagné d’un bon marquage quitte à le faire sortir de sa zone. Remplacé par Paredes.

Vivian (6,5): Heureusement qu’il était là pour sauver sur sa ligne cette frappe puissante à quelques secondes du terme. En outre très juste techniquement avec seulement trois ballons perdus en 46 touches de balles.

Lekue (non noté): Sortie prématurée à la 31ème mais on peut résumer son match avec une prestation défensive et offensive solide. Son remplaçant, De Marcos (5), s’est peu montré ne prenant pas trop de risque mais il a constitué une bonne couverture dans les duels notamment (4/4 gagnés).

Prados (6): Bon, notamment dans le pressing et dans sa capacité à jouer en une touche. Remplacé par Vesga.

Ruiz de Galarreta (5): Sa combativité est un atout indéniable lui qui n’a pas peur du duel (8/16 gagnés). Cependant cela ne suffit pas parce que techniquement il n’était pas au même niveau que ses coéquipiers et le résultat est qu’il a été discret plus qu’autre chose.

Berenguer (7,5): Ses deux buts sont très joli et font suite à un bon pressing de son équipe obligeant Gérone à perdre le ballon. Il a donc fait preuve d’une grande réactivité, ce qui est à féliciter en plus de ses grandes qualités techniques. Son pressing intense lui a aussi permis de récupérer quelques ballons. Dans une action pleine d’opiniâtreté, il passe proche du triplé (64è). Il va bien dormir ce soir mais il n’est pas celui qui s’est le plus montré ce soir cependant.

Gomez (6,5): Ses dépassements de fonction sont très intéressants tout comme ses prises de balles vivaces et de contrôles orientés qui ont constitués une vraie menace pour l’adversaire. Eric Garcia peut en témoigner. Remplacé par Sancet.

Inaki Williams (7,5): Voir ci-dessus.

Guruzeta (6): Son pressing bien coordonné avec ses coéquipiers (grand mérite à l’entraîneur Valverde) aura causé bien des soucis à Gérone comme l’illustre la prise à deux avec Williams sur Gutierrez qui perd le ballon et qui profite à…Guruzeta pour adresser une belle passe décisive à Berenguer. Remplacé par Nico Williams.

Gérone (4-2-3-1)

Gazzaniga (3,5): Bien que Berenguer ait du mérite, il aurait très bu ne marquer aucun but si Gazzaniga faisait mieux. Sur le troisième, il n’a rien à se reprocher.

Gutierrez (2): Clairement le principal responsable du deuxième but avec sa talonnade trop courte, et du troisième but encaissé en n’arrivant même pas ne serait-ce qu’à résister au duel avec Williams.

Juanpe (5): Difficilement condamnable sur les buts encaissés, l’espagnol de 32 ans n’est pas celui qui en prendra le plus pour son grade ce soir.

Eric Garcia (5,5): Lui aussi pas le premier concerné sur les buts encaissés bien que mis en difficulté à d’autres moments, il donnera un espoir de points en marquant sur coup-franc de la tête bien que profitant du laxisme de la défense de la troupe de Valverde.

Martinez (4): Au bout d’une minute de jeu, on peut lui reprocher de s’être fait prendre trop facilement par la feinte de Berenguer entraînant un but derrière. Cela aura en quelque sorte conditionné parce qu’il n’a pas osé prendre de risques ensuite. Remplacé par Valery.

Aleix Garcia (5,5): Son entame de match est raté car en donnant une “passe décisive” à Berenguer, il met son équipe dans de mauvais draps d’entrée même si bien souvent elle sait s’en relever. Justement elle s’aura revenir à égalité parce qu’Aleix Garcia a fourni une bien meilleure deuxième période où il aura porté son équipe et sera récompensé par une passe décisive pour son coéquipier du même patronyme (3-2).

Herrera (5): Un match un peu similaire à Ruiz de Galarreta de Bilbao avec le même appétit pour le duel. Il est par ailleurs l’auteur de la première frayeur des joueurs de Bilbao avec un tir enroulée passant près du poteau. N’a pas haussé son niveau de jeu en seconde période comme ont su le faire ses coéquipiers. Remplacé par Solis Romero.

Savio (5): La volonté était là mais un peu brouillon, surtout en première période se retrouvant sans aucun espace. En deuxième, c’était mieux avec mais loupe deux occasions qui aurait pu changer la donne pour son équipe.

Ivan Martin (5): Peu de choses à part sa passe décisive chanceuse parce qu’elle découle d’un geste non réussi précédemment. Cela a néanmoins le mérite de relancer son équipe mais entre ce match où il est décisif et un autre où il ne l’est pas mais doublement influent, pas certain qu’il choisisse le premier cas. Remplacé par Portu qui a surtout évoluer côté droit.

Tsygankov (6): Le plus remuant en première période avec deux tirs plus ou moins dangereux dont le seul des 45 premières minutes à avoir mis à contribution Unai Simon. C’est lui qui égalise à bout portant mais on ne l’a pas vu plus que cela ensuite. Dommage. Remplacé par Stuani.

Dovbyk (3,5): Certainement un match frustrant pour lui. Un match esseulé de ballon tout le long sauf à la fin où il aura eu une grande opportunité après une bonne protection de balle mais c’est passer à côté. Tout proche d’être le sauveur. Son manque d’accélération a en outre été préjudiciable notamment en première période.

Lire plus