Montpellier - Lyon (1-2) : Les notes complètes [Ligue 1 - 21ème j.]

Montpellier – Lyon (1-2) : Les notes complètes [Ligue 1 – 21ème j.]

Homme du match – Maxence Caqueret (7,5) : L’arrivée de Matic lui fait décidément un bien fou. Il a harcelé constamment la relance montpelliéraine, fort du volume de jeu et des projections qu’on lui connait. Grâce aux profils plus défensifs de Matic et Mangala, il a tenté de se positionner plus haut sur le terrain pour soutenir les actions offensives. Bien lui en a pris, il magnifie sa performance d’une superbe frappe sous la barre pour donner la victoire à son équipe

Montpellier (3-5-2)

Lecomte (4) : Assez peu sollicité par les attaquants lyonnais, il est coupable au premier poteau sur l’égalisation de Lacazette.

Sylla (6,5) : Gros match du latéral héraultais, qui aura fait souffrir Maitland-Niles sur chaque action offensive, récompensé par une passe décisive sur le but de Nordin. Défensivement, il a eu du mal contenir Nuamah, même avec l’aide de Sagnan.

Sagnan (5) : Match compliqué pour le remplaçant de Maxime Estève, parti à Burnley. Il a eu du mal à trouver le rythme du match, mis en difficulté par un Ernest Nuamah très remuant. Plus solide en deuxième période. Remplacé par Leroy (88′)

Omeragic (5,5) : En souffrance pendant les 20 premières minutes, comme la totalité de son équipe, il a pris confiance après le but de Nordin, et ses prises de risques dans la relance ont été récompensées. Un match solide du défenseur suisse.

Kouyaté (5,5) : Rarement pris en défaut sur les attaques lyonnaises et très bon dans les air, le défenseur central montpelliérain doit nourrir des regrets à l’issue du match. A noter un retour exceptionnel sur Cherki (82′), qui vaut presque un but.

Hefti (4,5) : Il a souffert sur les montées de Benrahma, sans jamais trop savoir s’il devait l’amener à l’intérieur ou l’empêcher de rentrer. Il a également peu proposé offensivement. La recrue montpelliéraine n’a manifestement pas encore terminée son adaptation au championnat de France. Remplacé par Tchato (67′)

Chotard (5,5) : L’espoir héraultais a eu du mal à trouver son positionnement optimal sur le terrain en première période. Monté en puissance après l’ouverture du score, il a ensuite rayonné par son omniprésence défensive, en gênant énormément les transitions lyonnaises et notamment les montées de Caqueret.

Ferri (4,5) : En dessous de ses partenaires du milieu de terrain, l’ancien lyonnais a eu du mal à exister dans la création offensive. Quelques projections tentées, sans succès. Averti à la 90′ pour un excès d’engagement sur l’entrant Gift Orban.

Savanier (6,5) : Le maître à jouer du MHSC prouve une fois de plus qu’il est au dessus du lot techniquement. En profondeur, par dessus, en retrait, c’est toujours juste et dans le bon tempo. Quelques retours défensifs intéressants, mais malgré son bon match, il n’aura pas su être décisif. Remplacé par Khazri (88′)

Nordin (6,5) : Son association avec Sylla a très bien fonctionné, les deux joueurs ont très bien combiné sur le côté gauche. Volontaire, l’attaquant montpelliérain aura beaucoup couru, que ce soit pour proposer des solutions à ses partenaires en dédoublant à l’intérieur ou pour gêner la relance lyonnaise. Récompensé de son implication par l’ouverture du score, on retiendra également son dribble dévastateur sur Tagliafico (28′). Remplacé par Karamoh (64′), qui n’aura rien apporté de plus.

Adams (2) : Un match à oublier pour l’attaquant nigérian en crise de confiance. Incapable de tenir le ballons dos au but et emprunté dans la finition, il aura multiplié les mauvais choix tout au long du match. Frustré par sa performance, il a houspillé ses coéquipiers sur chaque actions offensives, sans grand résultat..

Lyon (4-3-3)

Lopes (5,5) : Assez peu rassurant sur ses prises de balles et un peu court sur l’ouverture du score montpelliéraine, il réalise l’arrêt de la journée devant Adams (64′).

Tagliafico (4,5) : Dans la lignée de sa performance contre Lille, le latéral argentin a souffert face aux projections montpelliéraine, pourtant peu inquiété par son vis à vis Hefti. A part dans les 20 premières minutes, il n’aura une nouvelle fois que très peu soutenu Benrahma sur son côté.  Côté positif, on retiendra sa jolie passe dans l’intervalle pour Lacazette sur le but.

Caleta-Car (5) : Match correct pour le défenseur lyonnais défensivement, il aura cependant eu du mal à trouver des solutions créatives face au pressing montpelliérain.

O’Brien (6) : A l’instar de son partenaire en défense centrale, l’irlandais a réalisé une performance solide. Sa capacité à se projeter balle au pied a permis à l’OL de se sortir de quelques situations compliquées. Match très serein.

Maitland Niles (4) : Après 20 bonnes minutes de très bonne facture, où il récupère quelques ballons, il a totalement disparu de la circulation ensuite. En grosse difficulté, il a souffert le martyre contre la paire Nordin-Sylla, peu aidé par les décalages à contretemps des milieux de terrains lyonnais. Il n’aura que peu tenté offensivement, ayant déjà suffisamment à faire dans son dos. Remplacé par Mata (57′) qui se révèle match après match comme un élément sur lequel Pierre Sage doit compter.

Matic (6) : Il est donc enfin arrivé, le fameux numéro 6 demandé par les entraineurs successifs de l’OL. Rayonnant dans l’organisation du jeu lyonnais, il a beaucoup décroché pour orienter le jeu lyonnais. Il a baissé de rythme en deuxième période, et oublie Nordin sur le but montpelliérain, mais sa présence transforme bel et bien l’Olympique Lyonnais.

Tolisso (4) : Pas toujours bien placé défensivement et pas toujours juste dans les transmissions, le lyonnais a souffert la comparaison face à ses camarades du milieu de terrain. Une alerte à la cuisse a forcé le staff de l’OL à le remplacer par Mangala (44′)(5), généreux défensivement, mais qui n’aura pris aucun risque dans la création du jeu.

Caqueret : voir plus haut

Benrahma (5): Match compliqué pour l’international algérien pour sa première sous le maillot lyonnais. Trouvé assez souvent en début de match, il aura su faire admirer sa technique, sans pour autant réussir à faire de vraies différences. Peu aidé par Tagliafico, il a souvent du rechercher ses milieux de terrains à l’intérieur du jeu. Remplacé par Cherki (57′), généreux dans l’effort et auteur d’une bonne rentrée.

Nuamah (5) : Une nouvelle fois très actif sur son côté droit, il confirme que les défenseurs de Ligue 1 risquent de passer de mauvaises nuits avant d’affronter l’OL. Son apport est cependant nuancé par la quantité de déchets encore présente dans son jeu. S’il réussi à épurer son style, il risque d’être une des grosses révélations de cette saison. Remplacé par Fofana (57′)

Lacazette (5,5) : Première mi-temps très compliquée pour le goleador lyonnais, qui aura eu du mal à exister, bien encadré par une paire Omeragic-Kouyaté très attentive à ses déplacements. Il aura réussi à trouver des espaces en fin de match, et son jeu dos au but aurait pu permettre à Lyon de revenir plus tôt dans le match. Mais même un peu moins bien, il reste un attaquant de grand talent, et l’égalisation (74′) du capitaine lyonnais a totalement relancé le match. Remplacé par Orban (89′)

Lire plus