OM – Metz (1-1) : Les notes complètes [Ligue 1 – 21ème j.]

OM – Metz (1-1) : Les notes complètes [Ligue 1 – 21ème j.]

L’Homme du match : Onana (8) : Un match exceptionnel de la part de la recrue marseillaise qui avait un rôle très compliqué car esseulé au milieu avec les nombreux absents puis suite à l’exclusion de Gigot. Il a récupéré de très nombreux ballons, a été vu offensivement au duel mais aussi en couverture sur les contres, il a quasiment tout réussi ce soir

OM (4-3-3)

Pau Lopez (5.5) : Il fait un arrêt déterminant mais toujours pas de clean sheet lui qui en réussit si peu cette saison, même si la tête d’Udol n’était pas évidente à anticiper

Merlin (7) : Après une entrée ratée à Lyon, il a fait un très bon match ce soir avec l’OM, apportant énormément de ballons dans le camp adverse, et distribuant de bonnes passes verticales. Passeur décisif plein de malice qui plus est !

Balerdi (6) : Il a réalisé plusieurs tacles de classe, montrant une fois encore toute sa hargne positive, seul bémol, il ne voit pas arriver Udol derrière lui sur le but messin

Gigot (non noté) : Dans une période ou il n’est pas au mieux, il a commis l’irréparable avec une faute assez grossière et logiquement sanctionné d’un rouge.

Clauss (5) : Encore un peu désinvolte, et ce n’est apparemment pas qu’en match, il a ce soir fait le minimum, sans faillir mais sans briller non plus

Harit (non noté) : Après un début de match timoré, il a subi le changement tactique suite à l’exclusion de Gigot, remplacé par Meïté (5), qui a été intéressant dans son placement proche du porteur mais n’apporte jamais rien offensivement

Ounahi (3) : Désespérant sur une tête qu’il était plus difficile de donner au gardien que de mettre au fond, il a encore multiplié les courses inutiles et les ballons perdus, il est clairement très en dessous des attentes placées en lui

Onana (8) : Voir ci-dessus

Moumbagna (6.5) : Utile devant ou il est toujours allé au bon endroit au bon moment, il s’est plusieurs fois mis en bonne situation et a su marquer avec beaucoup d’opportunisme et de lucidité sur la remise de Merlin

Aubameyang (6) : Il a défendu, attaqué, couru, transmis… Donc il fait un match plein ce soir, mais il manque encore ce sens du but, cette étincelle qui le ferait redevenir un vrai grand attaquant

Ndiaye (4.5) : C’est trop peu encore, il a de la percussion et deux ou trois fois il a eu de belles inspirations, mais c’est très brouillon dans l’ensemble et apporte bien peu devant encore !

Metz (5-3-2)

Oukidja (5.5) : Toujours imposant dans les airs, il a fait un match correct et ne peut pas grand chose sur le but encaissé

Udol (7) : Très présent au duel, il a eu un superbe éclair de lucidité pour venir placer une belle tête synonyme d’égalisation

Traore (5.5) : S’il n’a pas touché énormément de ballons, il a été très solide dans l’axe, poussant les marseillais à chercher plutôt les côtés

Sane (6) : Lui aussi a été bon défensivement notamment par ses replacements rapides, il a toujours bien lu le jeu marseillais pour se retrouver en opposition, défendant avec talent sans se livrer

Herelle (4.5) : Le plus maladroit des Messins derrière ce soir, il a souvent trop vite relâché le ballon sans lever la tête, et a paru plusieurs fois en difficultés face à Aubameyang notamment

Van Den Kerkhof (6) : Très présent sur les relances, il a souvent parcouru les 50 m qui séparaient son poste initial du camp marseillais pour apporter des solutions au milieu, jouant un rôle de relais souvent utile

Camara (6.5) : Précieux par sa lucidité, il a délivré plusieurs passes qui auraient pu être décisives, et il est considéré d’ailleurs comme passeur décisif puisque c’est son geste qui amène le ballon sur Udol pour l’égalisation messine

N’Doram (3) : Très peu vu en première période ou il a plus regardé le ballon passer qu’autre chose, touchant 13 ballons en 45 minutes, il a été remplacé à la mi-temps par le jeune Nduquidi (4), qui a traversé à son tour la deuxième période en touchant un ballon de plus seulement, sans apporter dans le jeu non plus

Jean-Jacques (4) : 25 ballons touchés en 90 minutes, cela résume un peu le match discret du milieu latéral ce soir, il a certes couru pour apporter de la disponibilité, mais il n’a pas su se mettre en évidence, souvent battu dans les duels

Mikautadze (6.5) : Il aura été de loin le messin le plus intéressant offensivement, très provocateur balle au pied, il a souvent porté le ballon loin devant, et a juste manqué parfois un peu d’inspiration sur les derniers gestes

Lamkel Ze (5.5) : Il a été peu en vue dans le jeu, ne s’est pas beaucoup montré et a peu défendu, mais il a par contre été intéressant devant sur les ballons qui lui sont parvenus, sachant se procurer quelques situations dangereuses

 

 

Lire plus