Borussia Dortmund - Fribourg (3-0) : Les notes complètes [Bundesliga - 21ème j.]

Borussia Dortmund – Fribourg (3-0) : Les notes complètes [Bundesliga – 21ème j.]

Homme du match : Füllkrug (8): Sans fausse note, l’attaquant du Borussia Dortmund a illuminé le secteur offensif de son équipe. Toujours avec le geste juste, que ce soit dans une position dos au but, dans les petits espaces de la surface adverse ou dans les phases rapides, il a distillé deux passes décisives pour l’insaisissable Malen avant de clore le spectacle en reprenant une passe de Maatsen. Prestation grandiose du numéro 14 de Dortmund.

Borussia Dortmund (4-2-3-1)

Kobel (5): Prestation compliquée pour confirmer son talent tant la partie fut d’une tranquilité aberrante pour lui. Deux arrêts sans difficulté ont ponctué sa soirée.

Ryerson (5,5): De l’activité dans la relance du jeu sur les rares situations Fribourgeoises puis des apparitions pour apporter du danger dans son couloir. Il n’est même pas loin de scorer sur un service de Füllkrug mais le Norvégien ne trouve pas le cadre. On le voit moins virevoltant en seconde période. Wolf le remplace à la 79ème minute.

Süle (6): L’ancien du Bayern Munich livre une prestation très correcte avec une application dans la relance du jeu en sortant de sa ligne de défense. Même s’il fait preuve d’un peu de déchet dans cet exercice, l’Allemand n’a pas déçu dans les duels et reste toujours maitre dans son espace sur le terrain.

Schlotterbeck (7): Impeccable dans ses interventions comme dans le combat et les duels, l’Allemand de 24 ans réalise une rencontre de qualité, annihilant toute la férocité et la dangerosité de l’attaque de Fribourg.

Maatsen (6): Convié par son coach à se positionner dans l’entrejeu quand son équipe avait le cuir en possession, le Néerlandais reste assez peu entreprenant pour renforcer ses partenaires et combiner avec Bynoe-Gittens afin d’accabler la défense de Fribourg par son côté. C’est dommage car les montées reste son point fort. Revenu à son poste en fin de match, il délivre un caviar pour Füllkrug pour le troisième but. Morey le remplace à la 88ème minute.

Sabitzer (5): Bougé au milieu de terrain, l’ancien de Manchester United a équilibré la balance par quelques bons ballons donnés. C’est lui qui conduit au premier but en décalant la balle vers Füllkrug. Ses pertes de balle évitables illustrent la qualité moyenne de son match du soir.

Can (6): Rassurant devant la défense, l’Allemand réalise des relances propres sans tenter de s’enflammer ou de participer au jeu offensif de Dortmund. Il a joué simple pour relancer et solidifier la défense de son équipe. Il est remplacé à la 88ème minute par Hummels.

Malen (8): Lui aussi a brillé sur son terrain par sa vitesse et ses appels ainsi que sa frappe puissante. Il marque à deux reprises sur deux services de Füllkrug. Sa justesse dans la passe lui a permis d’initier des occasions tout au long de la rencontre.

Reus (5,5): On le voit par intermittence dans le match. Pourtant avec le ballon au coeur du jeu et des attaques du Borussia, il fait étalage de sa vista et de sa qualité technique avec le cuir. C’est dans la surface de réparation et dans le dernier geste qu’il veut trop en faire et manque de tranchant dans sa finition. Il cède sa place à Sancho à la 88ème minute.

Bynoe-Gittens (5): Quand il a eu le ballon, sa vitesse lui a permis de porter le ballon dans la profondeur mais la dernière passe ou les centres ont été inexistant, l’empêchant de porter le danger. Il cède sa place à Brandt à la 66ème minute.

Füllkrug (8): Voir haut de page.

Fribourg (4-2-1)

Atubolu (4,5): Le portier de Fribourg doit faire mieux sur le deuxième but où il touche le cuir des doigts sans pouvoir empêcher sa trajectoire de finir sa course dans les filets. Il sort deux parades assez faciles pour un gardien de Bundesliga. Prestation plutôt moyenne.

Kübler (5,5): Face à la vitesse de Bynoe-Gittens, l’Allemand s’en sort plutôt positivement car il n’a jamais permis à son adversaire de se tenir en capacité de marquer ou, du moins, inquiéter son portier.

Sildillia (4): Malgré quelques bons mouvements défensifs, le Français a plutôt peiné sur les buts et lors des plus grosses occasions. Attentiste ou pas bien placé, il ne peut empêcher le Borussia Dortmund de mettre trois buts à son équipe

Gulde (Non noté): Il se blesse et cède sa place à la 23ème minute à Szalai (3,5): Lors de ses premiers duels, il montre un retard dans ses interventions et ne poura empêcher le deuxième but de Malen. C’est aussi lui qui est au marquage de Füllkrug pour le dernier but de la partie. Sâle soirée pour le Hongrois.

Makengo (4): On sent que le Français peut faire parler sa vitesse. Pourtant, il touche peu de ballons et semble ne pas trop savoir quoi en faire. Il est vite maitrisé par ses adversaires quand il tente de faire des différences. Günter le relaye à la 79ème minute.

Eggestein (6): C’est le plus intéressant de Fribourg sur le terrain. Il va au charbon et parvient à couper des tentatives d’attaque de Dortmund. Son jeu est propre malgré que son équipe éprouve toutes les peines à conserver le cuir trop longtemps. Son match n’est pas simple mais il s’en sort pas si mal.

Höfler (5): Malgré une solidité dans les duels et les interventions, il montre davantage de difficultés à exister dans l’entrejeu pour sortir son équipe de la domination imposée par le Borussia.

Sallai (4): Des offensives intéressantes mais trop rares. c’est presque à peine si on le remarque sur le terrain. Il aura aidé son équipe à défendre mais se signale peu dans le secteur offensif. Philipp le remplace à la 80ème minute.

Gregoritsch (5): C’est le plus dangereux de Fribourg avec deux petites occasions. Sa lenteur dans les mouvements l’empêche d’avoir le temps de fixer Kobel et d’être tueur devant le but. Doan le remplace à la 59ème minute.

Grifo (4,5): Le capitaine de Fribourg n’a pas ménagé ses efforts pour provoquer et éliminer. Bien seul et imprécis, il ne poura rivaliser face à une défense efficace du Borussia. Il cède sa place à Weisshaupt à la 59ème minute.

Höler (4,5): On l’a vu partout mais jamais dans la surface en position de marquer. Sur le premier but de Malen, il se trouve devant sa défense, perd son duel contre Sabitzer et est en retard sur la frappe du buteur sur cette même action.

 

Chardin Jean-Christophe

 

 

Lire plus