Manchester United – West Ham (3-0): les notes complètes [Premier League – 23e j.]

Manchester United – West Ham (3-0): les notes complètes [Premier League – 23e j.]

Homme du match: A. Garnacho (7,5): L’argentin a eu certes du mal à se mettre en jambes au début du match, mais, à partir de la 30e minute, et jusqu’au bout du temps additionnel, il a montré un niveau de jeu déconcertant. Rapide, technique, mais surtout efficace dans ses décisions, le gamin d’Old Trafford a encore convaincu se son immense talent. Auteur d’un doublé en seconde période, deux frappes pleines de spontanéité et de malice, il vient conforter l’avance acquise en première mi-temps. Un mois de février qui commence bien pour lui et son club.

Manchester United (4-2-3-1):

A. Onana (6): Des parades cruciales en première période pour sauver MU, le camerounais revient de la CAN avec de la motivation. Ses relances ont été correctes, voir dangereuses pour la défense adverse lorsqu’il a cherché à jouer long rapidement.

L. Shaw (5,5): Globalement attentif défensivement, l’expérimenté défenseur gauche a souvent été correct dans la couverture du couloir. Offensivement, il s’est permit de participer surtout en première période, puis a un petit peu reculé pour sécuriser le score. Sans être brillant, il a été bon et surtout juste dans ses interventions. Remplacé par V. Lindelof (88′).

L. Martinez (6,5): Une rencontre qui démontre une nouvelle fois à quel point United est différent avec ou sans lui. Il est un monstre de placement, mais aussi de rapidité pour recouvrer les éventuels trous laissés. Même dans le domaine aérien, il n’est pas ridicule pour sa taille. Il sort, touché au genou, pour R. Varane (71′).

H. Maguire (6): Depuis quelques temps, l’anglais revient à son meilleur niveau, et cela doit plaire aux supporters. Il fait preuve d’une grande solidité, et d’un capital physique déconcertant. Ses retours défensifs ont aussi montré qu’il est capable de gérer la profondeur. Ce clean sheet, auquel il n’est pas étranger, lui fera sans doute encore plus de bien.

D. Dalot (7): Même si il n’est pas celui qui finit les actions, il est souvent celui qui les initie, par une récupération, ou encore une passe lumineuse dans le dos des défenseurs. Le latéral droit s’est parfois mué en milieu de terrain pour apporter de la densité, et étouffer West Ham. Mais surtout, il a géré à la perfection son couloir droit, personne ne passe. Kudus a eu tellement de mal qu’il s’est souvent résigné à attaquer l’axe. Enfin, pour couronner ce match dantesque, il réalise un retour défensif sur Bowen, avec un super tacle à la clé, alors que l’attaquant était seul face au gardien, pour conserver les cages mancuniennes inviolées (69′). Seul point noir de son match, il frappe 3 fois pour un tir cadré, mais cela démontre tout de même qu’il n’a pas été muet du tout durant le match.

Casemiro (5): Un match étonnant pour l’ancien vainqueur de la LDC, qui a été meilleur dans la distribution que dans la défense pure. C’est une anomalie pour le milieu défensif, car il n’est pas forcément connu pour ses caviars, mais plus pour sa technique et son placement défensif irréprochables. Mais aujourd’hui, ce fut l’inverse, et il a semblé en difficulté face aux attaquants adverses, mais à l’aise en tant que quarterback. Il délivre d’ailleurs la première passe décisive pour Hojlund.

K. Mainoo (6,5): Impressionnant de maîtrise à son jeune âge, l’anglais a montré de superbes qualités de distribution, et de vision du jeu. Il n’a jamais hésité pendant le match à jouer des ballons longs et audacieux, mais son audace a payé aujourd’hui. Ses sorties de balle dans sa moitié de terrain étaient aussi très convaincantes. Un match qui confirme sa grande forme. Il est étonnement sorti par Ten Hag en premier, pour S. McTominay (64′).

M. Rashford (4): La déception des supporters mancuniens ne change pas beaucoup de joueur ces derniers temps, car l’anglais semble être en perte totale de confiance. Pourtant, l’année passée, à la même époque, il était en forme olympique, mais cette année, il semble moins affuté, moins précis, et moins tranchant dans ses dribbles et changements de vitesse. Il semble avoir perdu cette technique de tir qui lui était si particulière. Une dynamique inquiétante en vue de l’Euro 2024 pour lui.

B. Fernandes (6): Si il y a bien un joueur qui est constant dans cette équipe de Manchester United, c’est le portugais, qui chaque semaine délivre une bonne performance. C’est une nouvelle fois le cas aujourd’hui, car il a récupéré un bon nombre de ballons, mais aussi car il a été un très bon relanceur. Il sait très bien aussi mener les contre-attaques, et délivrer la bonne passe au bon moment. C’est le cas notamment sur le premier but de Garnacho.

A. Garnacho (7,5): voir ci-dessus.

R. Hojlund (6,5): Le danois s’est montré important cet après-midi pour les Red Devils. Il a souvent été présent pour construire les actions de son équipe, en décrochant de son poste pour servir de relai, ou encore en transition. Techniquement, il n’a pas été mauvais, mais surtout, il a été efficace, car il inscrit un superbe but, après un bon crochet à l’entrée de la surface, pour croiser sa frappe dans les buts d’Areola. Un quatrième match de suite où le danois est décisif, et une série qui lui donne de la confiance. Ten Hag le sort en fin de match pour Antony (88′).

West Ham (3-4-2-1):

A. Areola (5,5): Correct pendant la première période qu’il a joué, le français a réalisé deux arrêts avant de sortir, car il prend un coup au crâne à la 14e minute, qui l’empêchera de continuer. Les relances du gardien des Hammers étaient également correctes. Il est remplacé par L. Fabianski (45′) à la mi-temps.

Emerson (5): Le latéral gauche a eu le mérite de tenter des choses offensivement, surtout en première période. Il a souvent apporté le surnombre à gauche, et même si cela ne passait pas souvent, le peu de fois où West Ham s’engouffrait à gauche, il n’y était pas étranger. En revanche, défensivement, il a peu apporté face à Garnacho.

N. Aguerd (4): Plutôt pas mauvais sur l’ensemble du match, ses quelques errances ont coûté cher à West Ham. Celui qui revient d’un long voyage en Côte d’Ivoire a parfois manqué de lucidité. Il est plus ou moins fautif sur tous les buts encaissés par son équipe.

K. Zouma (5): Dans une défense qui a parfois prit l’eau, le capitaine français a montré quelques actions de bonne qualité défensivement. Même si il a parfois dégagé en catastrophe, il s’est aussi imposé dans le domaine physique. Egalement, ses relances longues ont souvent trouvé preneur.

V. Coufal (5,5): Quelques bonnes actions sur le côté droit offensivement, le tchèque a parfois apporté un petit peu de soutien offensif. mais il a surtout oeuvré en défense, où il a plutôt réussi de bonnes choses, faisant même parfois enrager un Rashford emprunté aujourd’hui. Une réussite pour le latéral droit. Il est sorti pour K. Phillips (72′).

E. Alvarez (5,5): Un début de rencontre assez poussif, et peu incisif pour le mexicain. Son apport offensif était assez limité, et il n’a pas non plus brillé dans la tache défensive. Mais le déclic vient en seconde période, où le joueur se montre bien plus entreprenant, initiant des actions intéressantes via des sorties de balle fines et élégantes. Ces relances propres ont permit à West Ham de créer du déséquilibre dans la formation mancunienne.

T. Soucek (5,5): Assez constant en première période, le second tchèque de cette équipe a montré de belles qualités de projection, qui ont permit à West Ham d’être protagoniste en première période. Sa taille lui a permit d’apporter du danger sur coup de pied arrêté, mais sans inscrire son nom au tableau d’affichage. En défense, il a été correct, mais sans impressionner, et a parfois fait sentir son absence plus bas sur le terrain, notamment en transition.

M. Kudus (4,5): Une déception pour les Hammers, car le ghanéen a peiné à trouver de l’inspiration pour tromper la défense adverse. A la peine côté gauche,  il s’est souvent déporté au milieu de terrain, étant alors souvent dans la zone de Ward-Prowse, ce qui était contre-productif, et a desservit à leur jeu.

J. Ward-Prowse (5): Pas beaucoup plus impressionnant, l’ancien de Southampton a déçu dans le jeu, car il n’a pas créé les décalages nécessaires à la création d’actions très dangereuses. Il a manqué d’un peu de magie balle au pied pour pouvoir ajuster le gardien, ou encore trouver ses coéquipiers dans le dos de la défense. Ses coups de pied arrêtés, toujours bien frappés, rattrapent son match moyen.

B. Johnson (5): Un début de rencontre tonique et très prometteur, mais, par la suite, son influence des deux côtés du terrain réduit, et il est alors devenu peu efficace dans ses prises de balle, perdant souvent le ballon dans des positions intéressantes.

J. Bowen (4,5): Quelques fois, l’anglais a prit la profondeur pour tenter d’inquiéter MU, et cela a plutôt bien fonctionné. Cependant, il ne l’a pas souvent fait, et a quelques peu subi le manque de projection vers l’avant à la récupération de la part de ses coéquipiers. Ce jeu placé ne lui a pas forcément convenu. Enfin, même si le retour de Dalot est héroïque à la 69e, il doit faire mieux seul face au goal, après s’être très bien emmené le ballon.

Lire plus