Maroc - Afrique du sud (0-2) : Les notes complètes [CAN 2023 - 8ème de finale]

Maroc – Afrique du sud (0-2) : Les notes complètes [CAN 2023 – 8ème de finale]

Homme du match : Mokoena (7,5): Il est l’artisan de cette victoire de l’Afrique du sud face au Maroc. Avec le ballon dans les pieds, le milieu de terrain s’est toujours projeté vers l’avant pour mettre en difficulté un Maroc parfois attentiste. On ne comptera pas ses récupérations dans l’entrejeu pour stopper les situations de ses adversaires. Ses efforts ont été payants quand il se fait accrocher par Amrabat, le Marocain en dernier défenseur, et qu’il provoque son expulsion. Pour finir son oeuvre du soir, le numéro 4 de l’Afrique du sud inscrit, juste aprés, le coup franc issu de la faute.

Maroc (4-3-3)

Bounou (5): Le portier Marocain sort plusieurs parades intéressantes mais il peut aussi mieux faire dans son duel contre Makgopa qui lui glisse le ballon entre les jambes.

Hakimi (4): L’envie était présente ce soir mais ses montées vers l’avant pour tenter d’intensifier le danger par le côté gauche des Sudafricains ont été trop rares. De plus, le Parisien a la balle de l’égalisation pour son pays sur penalty mais il manque vraiment de précision dans son geste en mettent le cuir sur la transversale.

Aguerd (4,5): Sur l’ensemble, le défenseur de West Ham livre une performance convaincante mais quelques erreurs de sa part vont plomber sa prestation finale. On le voit partir à l’abordage du ballon, sur l’action du premier but, et il laisse de l’espace au buteur qui n’a plus qu’à ajuster Bounou.

Saïss (4,5): On peut faire un constat similaire pour lui. Présent dans les interventions sur les attaquants, on le voit trouver des solutions par des longs ballons et il tente aussi d’apporter son jeu de tête sur les coups de pied arrêtés mais sans vraiment avoir la bonne maitrise du ballon avec le crane pour inquiéter Williams, le portier de l’Afrique du sud. Sur le but, il fait un pas vers l’avant pour jouer le hors-jeu mais ce pas va lui manquer pour empêcher le buteur de marquer.

Mazraoui (3,5): Pas vraiment inquiété quand il a fallu défendre, le latéral du Bayern était surtout attendu pour son apport offensif. Mais on l’a trop peu vu aider son offensif pour tenter de déstabiliser la défense solide des Sudafricains. Il est fautif sur le but de Makgopa car c’est lui qui couvre la position de l’attaquant. Ce n’était pas son soir. Attiyat-Allah le remplace à la 76ème minute.

Ounahi (6): Une grosse activité pour mettre du dynamisme au jeu du Maroc. C’est le seul joueur de son équipe qui a vraiment apporté le danger lors de la première mi-temps. En deuxième mi-temps, il n’est pas tout seul mais le Marseillais ne reste jamais vraiment loin des bons coups.

Amrabat (4): Le milieu de terrain de Manchester United a mis du temps pour entrer dans sa partie. Sa lenteur et sa passivité lui empêchent de se tenir disponible pour ses défenseurs afin d’activer des relances plus rapides et directes. Aprés quand il a le ballon, sa qualité de passe lui permet de trouver ses joueurs offensifs avec des transitions plus rapides. Petit à petit, il a trouvé ses marques dans les duels et a gratté quelques ballons. Dommage, il finit par se faire expulser bêtement en fauchant Mokoena en position de dernier défenseur. Il laisse ses partenaires à dix.

Amallah (4,5): Il se procure une belle occasion dans cette partie mais au final, on le voit trop peu dans l’entrejeu. Parfois, il récupère le cuir mais semble pas vraiment récurrent dans la participation aux actions dangereuses du Maroc. Il cède sa place à Saibari à la 59ème minute.

Adli (4): Sur plusieurs situations, le milieu offensif Marocain fait parler sa vitesse et sa technique mais un trop-plein d’envie et trop de précipitation le font déjouer dans les derniers gestes. Il est remplacé par Harit à la 59ème minute.

En-Nesyri (3): On le voit pas, ses appels sont peu intéressants et sa présence reste à determiner quand le ballon est dans la surface adverse. Alors certes il est peu servi par ses partenaires mais lui, il doit aussi se montrer disponible pour recevoir le cuir.

Ezzalzouli (5,5): Bien contenu par Mudau et la défense de l’Afrique du sud, il met presque une mi-temps à se mettre vraiment en évidence. Dommage quand il commence à faire des différences dans le dribble et apporter du danger par le centre, son coach le sort pour faire entrer El-Kaabi. C’est la 69ème minute.

Afrique du sud (4-4-2)

Williams (5,5): Il n’a pas eu beaucoup de travail à faire mais le peu à faire a été bien fait. Une prestation sans encaisser de but est toujours bon à prendre.

Mudau (7): Très sollicité dans son couloir, le latéral des Sundowns a su limiter le danger par sa vitesse et sa puissance. Même quand Ezzalzouli commence à entrer dans la surface, il n’est jamais très loin pour intervenir. Grosse prestation de ce joueur de l’Afrique du sud qui est resté solide durant toute l’intégralité de la rencontre.

Kekana (6,5): Fort dans les duels aériens et toujours présent pour intervenir dans les ballons dangereux qui entrent dans sa surface, le défenseur central de l’Afrique du sud n’a pas ménagé ses efforts pendant ce match. Il contient, sans trop de difficultés, l’apathique En-Nesyri.

Mvala (7): Grosse prestation pour lui. Il sort des ballons compliqués pendant tout le match tant pour contrer des frappes Marocaines que pour aller chercher des ballons dans leurs pieds. Il écarte pléthore de ballons même s’il finira par en détourner un du bras et offrir un pénalty à ses adversaires. C’est vraiment sa seule erreur.

Modiba (5): Quelques fulgurances avec le ballon mais guère plus. Le latéral de Mamelodi Sundowns est resté assez discret dans cette partie tant offensivement que défensivement.

Morena (5): Dés qu’il a touché le ballon, il tente de mettre de la vitesse dans ses déplacements mais manque d’une certaine justesse pour se débarrasser du cuir. On le voit beaucoup plus en fin de match quand le Maroc pousse et laisse des espaces pour les contre-attaques mais sans être décisif.

Mokoena (7,5): voir haut de page.

Sithole (5,5): Très actif, c’est lui qui tente d’organiser le jeu des Bafana Bafana et d’y apporter de la vitesse. Malgré beaucoup d’efforts, il ne parvient pas vraiment à se mettre à son avantage, perdant trop de ballons et n’arrivant pas assez souvent à initier du danger dans le camp des Marocains. Il a souvent trop tenté de chercher, par des longs ballons, ses attaquants sans vraiment les trouver. Monare le remplace à la 86ème minute.

Tau (4): Trop discret, il touche peu de ballons. Quand c’est le cas, il ne fait aucune différence. Prestation véritablement insuffisante voire mauvaise.

Zwane (5): Le vétéran des Bafana Bafana est aussi resté très, voire trop, discret. Pas d’appel, peu de combinaisons avec ses partenaires et pourtant, sur un de ses rares ballons, il adresse la passe décisive pour Makgopa. Il cède sa place à Maseko à la 69ème minute.

Makgopa (6): D’entrée de jeu, il tente de se mettre en évidence par des appels en profondeur et il sera régulièrement hors-jeu. Mais c’est par ces tentatives qu’il va piéger la défense Marocaine et ouvrir le score. Légèrement blessé, il cède sa place à Lepasa à la 72ème minute.

 

Chardin Jean-Christophe

 

 

 

Lire plus