Bordeaux - Nice (2-3) : Les notes complètes [Coupe de France - 1/16 de finale]

Bordeaux – Nice (2-3) : Les notes complètes [Coupe de France – 1/16 de finale]

Homme du match – M. Sanson (8) : Le milieu offensif niçois a montré qu’il était une valeur sûre de la ligue 1. Plaque tournante de son équipe, il oriente toujours dans le bon tempo ses partenaires, avec une qualité technique confirmée, et très au-dessus de la moyenne sur ce match. Ses 2 buts viennent confirmer un match plein, il est le grand artisan de la qualification en 1/8 de finale du club azuréen.

FC Girondins de Bordeaux (4-3-3)

K. Johnson (6) : De nombreuses parades à son actif. Le gardien bordelais a su compenser les nombreux moments de distractions de sa défense par son expérience et ses réflexes sur sa ligne. Il ne peut pas grand-chose sur les 3 buts niçois.

C. Michelin (5,5) : Une belle qualité de centre sur son côté droit. Le latéral droit a distribué de bons ballons à ses attaquants en première mi-temps, il s’est également démené défensivement face aux assauts dans son couloir de M. Cho. Il s’éteint peu à peu en seconde période avant de laisser sa place à J. Ekomié.

J. Marcelin (3) : Le défenseur prêté par l’AS Monaco n’a pas rassuré dans ce 16e de final. Très lent dans ses relances et dans ses interventions. Il est particulièrement fautif sur le dernier but niçois, où il se montre incapable de dégager un ballon adressé à M. Sanson alors qu’il semblait pourtant bien placé pour le dégager. Son remplaçant E. Biumla a semblé davantage à son aise dans le dernier quart d’heure du match.

Y. Barbet (6) : Le capitaine girondin a réalisé un match de leader malgré quelques hésitations défensives en première mi-temps. En tant que premier relanceur de l’équipe, il a su bonifier le jeu bordelais par de belles ouvertures à ses coéquipiers. Son coup-franc de la dernière chance dans les ultimes secondes du match, ne trouve malheureusement pour les Girondins, pas le cadre.

V. Nsimba (5,5) : Le latéral bordelais a retrouvé ses qualités de percussion qui ont fait sa force lors de la saison précédente. Il a fait preuve d’une belle activité dans son couloir, il a par ailleurs surpris dans un rôle d’ailier inversé dans le couloir droit après la sortie de C. Michelin. Sa performance est cependant amoindrie par une faute évitable dans la surface de réparation sur M. Cho qui provoque un penalty au retour des vestiaires.

P. Diaz (4) : Transparent.

D. Ignatenko (4) : Match mitigé du milieu défensif ukrainien. Il n’a que trop rarement porté le cuir vers l’avant et n’a que peu pesé dans les duels ainsi qu’à la récupération. Il perd d’ailleurs un duel important face à Lotomba qui amène le 3e but niçois.

G. Weissbeck (5) : L’ancien sochalien, replacé en milieu relayeur depuis plusieurs matchs, semble retrouver des sensations au sein du jeu bordelais. Encore trop peu présent dans ses passes et ses liaisons avec ses coéquipiers, il parvient néanmoins à réduire le score d’une somptueuse frappe qui laisse M. Bulka impuissant.

A. Elis (4) : L’attaquant bordelais fut très peu impactant sur ce match hormis sur cette incursion face à Laborde, qu’il dépose pour servir magnifiquement Livolant pour la réduction du score.

Z. Vipotnik (6) : Très en vue en première mi-temps, le n° 9 bordelais a su inquiéter le gardien niçois sur un bon centre de Michelin repris de manière acrobatique. Toujours bien placé dans la surface à la réception des centres bordelais, il ne parvient pas à ouvrir le score. Il est remplacé par J. Vétro en fin de match.

J. Livolant (6,5) : L’ailier bordelais, très remuant cet après-midi, a su inquiéter la défense niçoise par ses nombreux appels et n’a pas hésité à rentrer dans la surface niçoise pour apporter le surnombre offensivement. Il marque d’une superbe reprise de volée du plat du pied sur un très bon service d’A. Elis.

OGC Nice (4-3-3) :

M. Bulka (7) : Comme son homologue bordelais, le gardien niçois a été présent sur ce match pour rassurer son équipe dans les moments importants. Le portier polonais a su également, par des relances propres, faciliter les transitions offensives de son équipe.

J. Lotomba (6) : Solide dans son couloir, il a su apporter offensivement à l’image de ce duel remporté face à Ignatenko qui lui permet de servir admirablement M. Sanson pour le but du break.

J. Todibo (5,5) : Il forme une charnière très complémentaire avec Dante. Il a cependant eu du travail en première mi-temps face au remuant Z. Vipotnik.

Dante (6) : L’éternel capitaine niçois a conservé sa qualité technique, visible lors des relances de son équipe. Le coach des Aiglons s’en sert avec malice pour aspirer les joueurs bordelais et libérer ainsi des espaces dans leur dos.

M. Bard (6) : Un match complet pour le latéral gauche niçois. Son activité a fait vivre un match pénible à P. Diaz, systématiquement battu dans les duels.

T. Louchet (6) : Habile techniquement, le milieu niçois a su éclairer le jeu niçois par ses passes précises. Il est parvenu à combiner à plusieurs reprises avec ses coéquipiers.

P. Rosario (5) : Moins en vue que ses coéquipiers, il réalise cependant un match correct, au service du collectif aiglon.

M. Sanson : Voir ci-dessus

G. Laborde (6) :L’ancien bordelais n’a pas épargné son ancien club lors de ce tour de coupe de France. Il a su pleinement profité des hésitations de la charnière centrale bordelaise en première mi-temps pour se procurer une très belle frappe dans l’axe, bien stoppé par K. Johnson, puis se montre présent dans la surface adverse après un service précis de M. Sanson. Il ne lui manque que l’efficacité sur ce match.

E. Guessand (7) : Indispensable dans son jeu dos au but, il a permis à ses coéquipiers de développer les principales occasions niçoises à l’image d’un judicieux service en retrait pour G. Laborde, signalé hors jeu. Il se montre aussi décisif en exploitant un second ballon mal négocié par Z. Vipotnik dans la surface de réparation bordelaise pour l’ouverture du score. Il est remplacé par A. Baldé en fin de match.

M. Cho (6,5) : L’ailier niçois s’est montré à son avantage sur ce match. Un temps mis en difficulté par les interventions de C. Michelin, il va monter en puissance au fil des minutes. Toujours bien placé, il profite notamment d’un bon service de T. Louchet pour frapper au but. Il est également l’un des acteurs de l’une des plus belles situations niçoises, concluant un une-deux avec M. Sanson, par un tir enveloppé qui échoue sur le poteau d’un K. Johnson battu. L’OGC Nice a signé une très belle recrue sur ce mercato ! Remplacé par K. Thuram à l’heure de jeu.

Lire plus