AC Milan – AS Rome (3-1) : Les notes complètes [Série A – 20ème j.]

AC Milan – AS Rome (3-1) : Les notes complètes [Série A – 20ème j.]

Homme du match: Y. Adli (8): Auteur d’un but splendide pour lancer son match, le titi parisien a montré qu’il est capable de prendre le jeu à son compte durant toute une partie, et être une option solide pour le onze de départ. Ses qualités pour garder le ballon, et le bonifier montrent une arrivée à maturité pour le franco-algérien. Ses capacités de dribble sont également appréciables. A la récupération, il était omniprésent, et a su garder les ballons qu’il récupérait. Il est celui qui a touché le plus de ballons durant cette partie (80), tout en sortant plus tôt pour K. Zeroli (89′).

AC Milan (4-3-3):

M. Maignan (5): Une rencontre globalement tranquille pour le portier français, qui n’a pas subi beaucoup. Il ne passe pas loin de stopper le pénalty de Paredes, mais ne peut pas grand chose sur ce coup-ci.

T. Hernandez (6,5): De retour dans le couloir gauche, l’international tricolore n’a pas eu besoin de beaucoup de matchs pour se réadapter à son positionnement. On l’a retrouvé à ce poste comme on l’a laissé, c’est-à-dire tranchant, rigoureux défensivement, physiquement implacable, rapide, mais surtout toujours présent lorsqu’il s’agit d’envoyer des boulets de canon en lucarne. A la 84e minute, Hernandez plie le match d’une frappe surpuissante sous la barre de Slivar, une frappe du coup du pied qui ne laisse aucune chance au gardien. Pioli le remplace pour le jeune prêté par le Réal A. Jimenez (89′).

M. Gabbia (5): Pas exempt de tout reproche durant le match, le rapatrié de Villarréal a montré quelques érances défensives, notamment dans la gestion du cas Lukaku. Malgré tout, son match reste correct, et les relances étaient propres. C’est un match que l’on peut qualifier d’encourageant.

S. Kjaer (5,5): Assez impressionnant dans le domaine aérien, le danois a montré qu’il avait encore de bons restes ce soir. Si Lukaku n’a pas pu énormément se retourner, c’est en partie grâce au travail du défenseur central. Il a, en plus de cela, bien géré les phases de relances, sans faire de bourdes, auxquelles il était parfois abonné. Il réalise aussi une passe décisive pour Olivier Giroud, une remise de la tête parfaite pour que le français puisse finir.

D. Calabria (5): Un match qui change quelques peu pour l’italien à la 67e minute, car il fait faute dans la surface sur Pellegrini, alors qu’il n’y avait vraiment pas d’urgence. Cette erreur empêche Milan d’être serein, et d’obtenir un clean sheet face aux romains. Cela vient ternir un match qui avait bien commencé, car son implication offensive était satisfaisante, et il était également bon dans le repli défensif. On ne peut pas lui enlever une belle énergie ce soir, et un match constant, malgré son erreur individuelle.

T. Reijnders (5,5): Une première mi-temps très satisfaisante pour le jeune néerlandais, qui était très impliqué dans la récupération du ballon. Il a été partout dans cette première période, pour permettre à Milan d’installer une hégémonie offensive. Il est un très bon régulateur au milieu de terrain, et même lorsque son influence a quelques peu baissé en fin de match, il restait correct et savait jouer simple. Il réalise d’ailleurs la passe décisive pour Adli, un simple décallage, mais diablement efficace.

Y. Adli (8): voir ci-dessus

R. Loftus-Cheek (5): Son impact sur le jeu de Milan s’est fait ressentir. Cependant, il a manqué globalement de précision dans les contrôles de balle, mais aussi dans les frappes. Il a beaucoup proposé, mais a souvent raté les premières touches de balle, l’empêchant d’aller au bout de ses actions.

R. Leao (5,5): Ce soir, le portugais n’a pas montré son meilleur visage, mais n’a pas été mauvais du tout. Il a simplement été bien plus un meneur de jeu qu’un finisseur. Il a adressé beaucoup de bons ballons à ses coéquipiers, et a beaucoup créé par la passe, ou encore la progression avec ballon. Il n’est pas tombé dans ses travers de flegme et de nonchalance, et cela fait plaisir à voir. Il est remplacé par N. Okafor (79′).

O. Giroud (7): Impressionnant de justesse, le vétéran français a bonifié le jeu milanais, sans en faire trop, dans le bon tempo, et avec ses qualités. Autant dans le domaine aérien, qu’au sol, il a permit à Milan d’exister aux abords de la surface de réparation adverse. Il inscrit un but à la 56e minute, bien placé dans la surface après une bonne remise de Kjaer. Enfin, il réalise le geste phare de son match, avec cette talonnade masquée délicieuse pour le but de Théo Hernandez. Une connexion française qui marche très bien, ce qui est de bon augure en prévision de l’Euro 2024.

C. Pulisic (6): Assez affuté ce soir, l’ailier droit a montré de belles choses dans le dribble, mais aussi dans les centres. Il est notamment auteur de l’avant-dernière passe décisive sur le but de Giroud, un centre au second poteau bien senti. C’est également le cas pour le but d’Adli, où il est à la construction. De plus, défensivement, le français a participé au travail demandé. Sortie pour Y. Musah (79′).

AS Rome (3-5-2):

M. Slivar (4,5): 3 buts encaissés pour le portier, mais surtout un certain manque de lucidité à la relance qui a parfois mit en danger la Roma. Ses intervention sur sa ligne ne viennent pas forcément sauver son match, car elles ne forcent pas manifestement l’admiration.

D. Llorente (5): Si le défenseur central gauche a eu du mal à se mettre dans le rythme de cette rencontre, il a mieux réussi sa seconde période. En revanche, en première mi-temps, il a souffert sans réelle réponse face aux assauts de Pulisic. Les relances de sa part ont d’ailleurs été quelques fois ratées. Il est remplacé pour D. Huijsen (78′).

G. Mancini (4,5): Assez peu serein à l’intérieur de cette surface de réparation romaine, l’expérimenté défenseur central a laissé quelques espaces dangereux à Giroud, ou encore à Loftus-Cheek, leur permettant de manoeuvrer dans les petits espaces. Il a alors manqué de justesse dans le placement défensif. Il est sorti à la mi-temps pour L. Pellegrini (45′) par Mourinho.

R. Kristensen (4,5): Aligné en défenseur central droit, le danois prêté par Leeds United n’a pas rassuré à ce poste. Il manque clairement de science défensive pour être aligné à ce poste. Il s’est souvent retrouvé prit dans le dos, ou encore dribblé, sans solution aux problèmes qu’il a lui même causé.

L. Spinazzola (5,5): Impressionnant d’énergie en première période, enchaînant les centres, les accélérations sur son côté gauche, le champion d’Europe avec l’Italie montrait un visage étincelant, rappelant ses plus belles heures. Mais, dès lors que l’arbitre siffle le début de la seconde période, c’est la disparition. On ne l’a plus vu tenter quoi que ce soit, et il est resté aux arrières postes. Dommage, car le début de match était très encourageant.

E. Bove (5): Le moins pire dans ce milieu de terrain romain est également le plus jeune élément à ce poste. Sans être impérial, l’italien a fait son match de manière correcte, réalisant quelques récupérations importantes et intéressantes pour son équipe. Il réussit 5 tacles, ce qui est le record du match.

L. Paredes (4,5): Son pénalty inscrit remonte un petit peu cette note pour l’ancien parisien. Cela car, dans l’ensemble, il a été imprécis, et assez nonchalant dans son attitude. Il a manqué de volonté d’aller vers l’avant, et a joué trop simplement. On attend plus d’un joueur de son calibre.

B. Cristante (4): Assez peu en vue, l’italien de 28 ans a été globalement à la peine physiquement face aux éléments adverses, et leurs qualités physiques. Il a manqué d’impact, trop peu mobile et solide physiquement. De plus, il a bien trop raté de passes, et ce n’est pas son replacement en charnière centrale à la sortie de Mancini qui regla le problème.

Z. Celik (5,5): Aligné en tant que piston gauche, le turc a montré quelques bonnes choses offensivement, notamment dans ses centres, souvent intéressants. En revanche, lorsqu’il revenait pour défendre, il était globalement moyen, et manquait d’anticipation. Il est remplacé par N. Zalewski (78′).

S. El Shaarawy (4,5): Au début de ce match, l’international italien a montré des choses intéressantes, se montrant disponible dans la surface, mais aussi en délivrant de bons centres pour ses coéquipiers. Cependant, en seconde période, il disparaît des radars, forçant Mourinho à le remplacer pour A. Belotti (61′).

R. Lukaku (5,5): Le belge a du mérite ce soir. Le mérite d’avoir tout tenté pour donner l’avantage à son équipe. Il n’a pas frappé au but, mais a souvent fait frapper les autres, et a donc réalisé quelques passes clé. Il est toujours ce roc physique, capable de bouger toute une ligne de défense rien qu’avec son jeu de corps impressionnant. Dans les airs, il a plutôt été dominé, même si il gagne quelques duels.

Lire plus