OM – Strasbourg (1-1) : Les notes complètes [Ligue 1 – 18ème j.]

OM – Strasbourg (1-1) : Les notes complètes [Ligue 1 – 18ème j.]

L’Homme du Match : Gigot (6.5) : Difficile de sortir un homme du match de cette purge de football, mais Gigot a rapidement été décisif, puis a fait ensuite un match tout en maîtrise et application.

OM (3-5-2)

Pau Lopez (6) : Il a fait le travail et permet à l’OM de ne pas sortir plus ridicule avec une défaite sur la fin, on ne peut rien lui reprocher ce soir

Clauss (3.5) : Son immobilisme en défense est aussi irritant que le peu d’apport utile qu’il a pu avoir vers l’avant, un non match total de sa part, lui qui ferait bien d’un peu se remettre en question s’il ne veut pas encore rester à la maison au mois de Juin !

Mëité (6.5) : Un match particulièrement convaincant de sa part, très fiable derrière et avec énormément de sérénité dans ses prises de balle comme dans ses interventions sur l’homme, un vrai joker de luxe pour l’OM pendant la CAN, voire plus ..

Gigot (6.5) : Voir ci-dessus

Balerdi (5.5) : Il a encore fait sa petite bévue avec une relance qui a frôlé le CSC en deuxième période, mais en dehors de ça tout était propre et appliqué derrière, il gagne encore en autorité

Murillo (3) : Que de vide dans son match, il a couru contre lui même, ne parvenant jamais à être tourné vers l’avant et beaucoup trop lent au replacement

Kondogbia (4) : Il a manqué de percussion, ralentissant trop le jeu par des prises de balle molles et une projection vers l’avant inexistante. Sorti sur blessure et remplacé par Onana, nouveau venu qui a paru avoir une envie intéressante mais un physique encore émoussé

Veretout (5) : Trop brouillon pour être dangereux, il a par contre joué un vrai rôle récupérateur, plus inspiré défensivement qu’offensivement ce soir

Bilal Nadir (4.5) : Son jeu manque clairement de maturité encore, trop de naiveté dans ses choix et peu d’initiatives balle au pied. La marge de progression est cependant claire car on sent que physiquement il est dans le coup, et sait jouer simplement. Une fois libéré mentalement, ll verra probablement son niveau de jeu remonter rapidement !

Vitinha (5) : Il a fait de bons appels, s’est beaucoup déplacé y compris pour défendre et a proposé des centres dangereux (Si quelqu’un avait été là pour les reprendre)

Aubameyang (3) : Fantômatique, il a eu une seule opportunité qu’il a gâchée et a bien trop peu couru pour s’en procurer d’autres

 

Strasbourg (4-3-3)

Sels (4)  :  Un peu dépassé sur le but inscrit dans la confusion par Gigot, il a ensuite été peu serein sur ses interventions, mais bien aidé par des Marseillais complètement amorphes

Senaya (6.5) : Appliqué, il a sauvé la baraque en première période sur une intervention décisive, avant de rester toujours fiable tout au long de la partie, une seule fois réellement battu et obligé de faire une faute un peu grossière lui valant un avertissement. Globalement, il a livré une très belle copie

Perrin (5) : Plus intéressant de par ses relances qui ont souvent libéré la défense alsacienne, que par son marquage en défense parfois hasardeux.

Sylla (5) : Peu en vue mais appliqué sur ses placements et marquages, il a fait le job sans briller pour autant

Guilbert (5): Les marseillais l’ont pas mal contrarié sur les 20 premières minutes, utilisant beaucoup son couloir. Mais il a au fil du match sur reprendre le dessus et verrouiller son côté

Sissoko (6,5) : Plaque tournante du jeu alsacien ce soir, il aurait pu lui aussi être homme du match sans quelques choix un peu précipités au lâcher de ballon. Par contre, toutes les offensives intéressantes sont à un moment ou un autre passé par lui !

Mwanga (5.5) : Il a beaucoup porté le ballon, contribuant à la maîtrise prise par les strasbourgeois sur le jeu en seconde période, mais il n’a pas réussi à se mettre en évidence offensivement

Diarra (4) : Peu inspiré, il a raté énormément de derniers gestes alors que plusieurs opportunités se sont présentées à lui

Ângelo (3.5) : Très discret et incapable de sortir du marquage phocéen, il a fait un non match malgré un peu plus d’initiative en seconde période. Remplacé par le jeune Jérémy Sebas, libérateur des siens avec une égalisation opportune et lucide

Gameiro (5) : Remuant et toujours disponible, il n’a pas été inintéressant pour donner de la vie au secteur offensif strasbourgeois, mais a manqué d’application une fois balle au pied.

Bakwa (6) : Pas toujours lucide à l’approche des buts, il a eu le mérite de provoquer énormément les adversaires, se retrouvant plusieurs fois en position dangereuse, et manquant un peu de réussite avec une frappe sur la barre de Pau Lopez

Lire plus