Juventus - Frosinone (4-0) : Les notes complètes [Coupe d'Italie - 1/4 de finale]

Juventus – Frosinone (4-0) : Les notes complètes [Coupe d’Italie – 1/4 de finale]

Homme du match: Milik (8.5): particulièrement en forme ce soir, c’est lui qui ouvre le score en début de match avec un pénalty tiré de sang-froid. Sa bonne lecture de jeu lui permet ensuite de se trouver au bon endroit et au bon moment et à faire la différence avec beaucoup de maitrise. La Juventus s’envole pour la demi-finale, en grande partie grâce à l’excellent travail de son attaquant polonais.

Juventus (3-5-2)

Perin (6): il passe une soirée parfaitement tranquille ce soir et n’a presque pas à intervenir.

Gatti (6): avec beaucoup de maitrise, il parvient à contenir les offensives des hommes de Di Francesco qui ont bien du mal à trouver de l’espace.

Bremer (7): très belle prestation pour l’ancien du Torino qui, toujours en avance sur son adversaire, constitue un véritable mur face aux tentatives de Frosinone,

Danilo (6): il réalise une prestation largement satisfaisante à l’image de ses coéquipiers du secteur défensif.

Weah (5.5): il semble avoir encore avoir du mal à trouver sa place sur le terrain et alterne le bon, par son entente avec McKennie, et le moins bon, avec quelques imprécisions. Cambiaso le remplace à la 71ème minute.

McKennie (7.5): il met dans son match la même énergie qu’en championnat et redouble même d’efforts pour servir Milik par deux fois.

Locatelli (7.5): il apporte beaucoup de solidité à la phase défensive et offre une superbe prestation, avec de bons ballons récupérés, dont un qui permettra à Milik de tripler la mise. Il cède sa place à Nicolussi Caviglia à la 62ème minute.

Miretti (5.5): il réalise une prestation globalement satisfaisante mais est encore trop timide et a du mal à prendre des initiatives. C’est Iling qui prend sa place à la 62ème minute.

Kostic (5.5): il ne commet pas de grosses erreurs, mais a bien du mal à faire la différence. Il prend finalement peu de risques et commet quelques imprécisions.

Milik (8.5): voir ci-dessus. Vlahovic le remplace à la 62ème minute.

Yildiz (7): il a du mal à entrer dans le match et se heurte à un mur défensif. Quand la pression se relâche avec le gros avantage de la Juve, il scelle le sort du match avec un superbe but et quelques bonnes initiatives. Nonge prend sa place à la 78ème minute.

Frosinone  (3-4-2-1)

Cerofolini (4): pas toujours coupable, il aurait tout de même pu éviter le naufrage et commet quelques erreurs regrettables.

Okoli (4.5): il fait ce qu’il peut pour freiner les bianconeri mais a bien du mal à résister à un Milik particulièrement en forme.

Romagnoli (5): probablement le plus solide au sein du secteur défensif de Frosinone, sa prestation moyenne ne suffira pas à empêcher les turinois de s’envoler.

Lusuardi (4.5): aux côtés de ses partenaires du secteur défensif, il ne peut que tenter de limiter les dégâts jusqu’à la fin du match.

Garritano (4.5):  il est complètement perdu dans un milieu de terrain maitrisé par la Juventus et qui ne lui laisse que peu de place.

Brescianini (5.5): il est certainement l’un des plus volontaires côté Frosinone et propose quelques bonnes initiatives, vite déjouées par les turinois.

Mazzitelli (5.5): malgré un excès d’engagement et quelques erreurs, il est l’un des rares à continuer de lutter malgré la nette supériorité des hommes d’Allegri. Barrenechea prend sa place à la 60ème minute.

Lirola (4): il ne propose presque rien et a bien du mal à se faire une place dans ce match. C’est Bonifazi qui le remplace à la 79ème minute.

Harroui (4.5): un peu mieux que ses partenaires en phase offensive, il a le mérite de récupérer quelques ballons et de tenter de repartir et d’apporter du danger. C’est Gelli qui prend sa place à la 60ème minute.

Ibrahimovic (4): quelques tentatives de revenir au score, mais finalement bien peu de danger pour les turinois qui maitrisent parfaitement la partie. Soulé (4.5) le remplace dès la reprise.

Kaio Jorge (4): il se heurte à un mur infranchissable ce soir et ne trouve jamais la moindre faille pour mettre en danger les bianconeri. Cheddira le remplace à la 79ème minute.

Lire plus