ASSE : "Personne ne sait où va aller le club", un ancien Vert pointe les dirigeants

ASSE : “Personne ne sait où va aller le club”, un ancien Vert pointe les dirigeants

Proche d’Olivier Dall’Oglio, Gilles Leclerc, l’ancien libéro des Verts devenu vigneron, a partagé ses impressions sur le nouvel entraîneur de Saint-Etienne dans une interview accordée au site Poteaux Carrés.

Il a mis en avant les valeurs humaines de Dall’Oglio, soulignant que c’est une personne de confiance et posée. “J’aime sa personnalité. Olivier, c’est quelqu’un d’intègre et fiable. C’est un ami, tu peux compter sur lui. Olivier, c’est quelqu’un de calme, réfléchi. Il a pas mal de qualités humaines.”

Lire aussi :

Ancien joueur de Nîmes, Leclerc a également exprimé sa déception face à l’élimination des Verts en Coupe de France par les Crocos, alors en difficulté en championnat. Il considère que l’AS Saint-Etienne ne devrait pas négliger une compétition historique comme la Coupe de France. “Quand tu es Saint-Etienne, tu ne peux pas te permettre de négliger une compétition comme la Coupe de France.”

Leclerc a aussi abordé la politique du club, critiquant l’attitude consistant à sacrifier la Coupe de France pour se concentrer sur la montée en Ligue 1. Selon lui, les victoires, quelle que soit la compétition, sont essentielles pour construire la confiance de l’équipe. “La confiance, tu l’emmagasines avec les victoires, quelle que soit la compétition.”

Lire aussi :

L’ancien défenseur a rappelé son passage à l’ASSE lors de la saison 1998-99, et a souligné l’importance d’une direction claire pour le succès du club. Il a évoqué la vente du club, un sujet récurrent qui, selon lui, entache la crédibilité de l’ASSE en raison des incertitudes qui demeurent. “Je trouve qu’il y a trop d’incertitudes depuis plusieurs années dans ce club.”

Leclerc critique la gestion du club, qui selon lui navigue sans vision claire, ce qui affecte la stabilité et le potentiel de l’équipe. Il met l’accent sur la nécessité d’une gouvernance forte et de directions bien définies pour que le club fonctionne correctement. “Quand au sommet on n’a pas les mêmes idées sur les orientations d’un club, c’est compliqué d’être crédible.”

En conclusion, Leclerc exprime sa frustration face à la situation actuelle de l’ASSE, qui est également source de tristesse et d’agacement pour les supporters fidèles.

Il souligne que les fans méritent mieux, surtout ceux qui se rendent régulièrement au stade pour encourager leur équipe. “Je suis ça de loin mais je comprends que ça attriste ou que ça agace tous les amoureux de Sainté, ceux qui vont au stade surtout.”

Lire plus