Clermont - Rennes (1-3) : Les notes complètes [Ligue 1 - 17ème j.]

Clermont – Rennes (1-3) : Les notes complètes [Ligue 1 – 17ème j.]

Homme du Match : D. Doué (7) : Une belle entrée en jeu (il rentre à la pause) pour un joueur qui avait tout à prouver et rien à perdre. Il dynamise le jeu d’une équipe si molle et ennuyeuse à lui tout seul. Désiré par le public rouge et noir, il redonne le sourire à l’Ille-et-Vilaine à la 88ème après un numéro de soliste au moment où plus personne n’y croyait pour Rennes. En manque de temps de jeu, il ne faut pas l’envoyer ailleurs mais le faire jouer à Rennes, tout simplement.

 

Clermon Foot 63 : 3-4-3

Diaw (3) : Très sollicité, le portier Clermontois réalise quelques bonnes interventions, mais se rend coupable sur chacun des buts encaissés dans le jeu. Il doit mieux repousser le ballon sur le but de Kalimuendo (1-1, 52ème) et doit bien mieux couvrir son côté fermé sur le but de D. Doué (1-2, 88ème). Mory Diaw n’est pas le plus avisé sur ce coup, mais gardons-nous de jeux de mots qui ne le seraient pas davantage.

Caufriez (2.5) : Auteur d’un début de match poussif avant une intervention bien plus qu’illicite juste avant la pause sur le pauvre Kalimuendo dont le mollet n’avait rien demandé. Carton rouge justifié.

Seidu (4) : Tient péniblement une défense en perdition en seconde période, avec en plus un élément en moins.

Pelmard (3) : Trop souvent dans les mauvais coups, on l’a trop vu à son désavantage pour pouvoir être plus clément.

Borges (4) : Bien trop tendre au duel avec D. Doué, il offre un but à l’adversaire à la 88ème.

J. Gastien (4) : Un match vraiment difficile, il aurait dû se concentrer sur son football plutôt que de réclamer des fautes et des cartons. Son équipe aurait gagné au change. Remplacé par Magnin à la 84ème.

Keita (4) : Ce n’est pas le match de l’année pour lui mais il a eu peu à faire face à un milieu Rennais apathique. Remplacé par Gonalons à la 84ème.

Konaté (5) : Joue de sa vitesse, c’est un bon point, mais ne fait pas assez d’efforts défensifs.

Allevinah (3.5) : Transparent.

Nicholson (5.5) : Profite du niveau très faible de la défense Rennaise pour se montrer. Facile face à une défense qui a peur d’aller au contact sur vous. Il sort à la 84ème, c’est Kyei qui le remplace.

Cham (4) : Question pour Pascal Gastien : à quoi ça sert de mettre Allevinah et Cham si les latéraux envoient en priorité des centres sur Nicholson ? Le rôle des ailiers/milieux intérieurs n’était clair pour personne. Remplacé par Maurer à la 68ème, qui montre des choses intéressantes mais croque beaucoup trop.

 

Stade Rennais F.C. : 3-4-3

Mandanda (5) : Un match assez calme pour le portier Rennais. Il est impuissant sur le seul but encaissé.

Theate (5) : Une première mi-temps proche du désastre mais à moindre mesure, comparé à Belocian et Wooh (mais surtout Guéla Doué). Une seconde moins difficile.

Belocian (4.5) : Un match moyen avec beaucoup d’erreurs, à l’image de toute une défense en perdition. Pour ajouter à la dramaturgie négative du match de Belocian, il sort sur blessure. Truffert le remplace à la 56ème, changement offensif.

Wooh (4) : Une infinité d’erreurs en première période, mais il peut se remettre en confiance pour la seconde puisque Rennes est plus à l’attaque.

Nagida (3.5) : Il a des qualités, mais pas encore suffisantes pour prétendre à une place en Ligue 1. Sa première période est très compliquée, il est donc remplacé dès la pause par D. Doué (voir ci-dessus).

Le Fée (4.5) : Trop faible défensivement pour tenir le choc dans un milieu à 2. Il doit jouer dans un rôle plus offensif, sinon de grands espaces peuvent s’ouvrir dans son dos. La fin du 3-4-3 à Rennes ? Stéphan y pense.

Santamaria (4.5) : Il se fait passer bien trop facilement, la faute aussi à un système inadapté à cette équipe.

G. Doué (2.5) : Un match catastrophique, ses passes sont soit mauvaises soit directement à l’adversaire, il est soit en retard soit absent aux duels. Problème : avec les blessures d’Assignon et de Bourigeaud, il faut s’en contenter. Si seulement un latéral droit était arrivé cet été…

Gouiri (6) : Au-dessus de ses partenaires, il tente courageusement de tirer cette équipe vers le haut. L’espoir fait vivre. Remplacé après un bon match par Salah à la 84ème, avec toujours autant d’envie.

Kalimuendo (5) : Encore un match compliqué, il a toujours aussi peu de ballons, et n’en fait jamais grand chose. Le but qu’il marque (avec un brin de chance) représente une belle éclaircie dans son match. Remplacé par Yildirim à la 75ème.

Terrier (4) : Son niveau de jeu ne doit plus lui permettre d’être indiscutable dans le onze de départ. Pas assez mis en question, il s’installe dans un confort, et est donc moyen. Remplacé par Blas à la 75ème.

Lire plus