OGC Nice - RC Lens (2-0): Les notes complètes [Ligue 1 - 17ème j.]

OGC Nice – RC Lens (2-0): Les notes complètes [Ligue 1 – 17ème j.]

Homme du match: Terem Moffi (non noté): Entré en jeu pour le dernier quart d’heure, l’attaquant nigérian a inscrit un doublé en moins de deux minutes, transformant d’abord le penalty obtenu par Guessand, puis il est idéalement placé dans les six mètres pour pousser le ballon de Boga au fond des filets. Un doublé express qui permet au Gym de consolider sa deuxième place pendant les fêtes de fin d’année.

 

 

Nice (4-3-3):

 

Bulka (5,5): Le gardien polonais reste attentif sur la frappe cadrée de Wesley Saïd et s’est montré rassurant dans le jeu aérien après une dernière prestation décevante sur la pelouse du HAC. Il est néanmoins tout heureux de voir le coup-franc de David Pereira Da Costa heurter son poteau. Il boucle néanmoins un onzième clean-sheet cette saison, son premier depuis un mois.

Bard (6): Le latéral gauche niçois a confirmé son excellente première partie de saison. Il fut le joueur de son équipe le plus menaçant en première période avec deux percées dévastatrices qui témoignent de sa prise de confiance depuis le début de la saison. Il a été moins en vue après la pause mais fut tout aussi important défensivement.

Dante (6): Le capitaine brésilien était privé de son partenaire habituel en défense centrale, mais cela ne l’a pas empêché de réaliser une nouvelle performance de haut niveau. Il a activement contribué au nouveau match sans encaisser de but pour son équipe qui passera les fêtes bien au chaud à la deuxième place.

A. Mendy (6): Une rencontre solide pour le jeune défenseur formé au Gym. Habituel latéral droit, il a profité de la suspension de Jean-Clair Todibo pour s’offrir sa première titularisation de la saison, son deuxième match depuis le début de l’exercice en cours. Il n’a pas eu peur et a fait son match ce soir malgré la vitesse de Saïd. Remplacé par Alexis Claude-Maurice (85′). 

Lotomba (5): Le latéral droit suisse de la formation niçoise fut plus concerné que sur ses précédentes apparitions avec l’OGC Nice. Il a eu cette volonté de toujours vouloir jouer vers l’avant, même si ce ne fut pas spectaculaire, surtout par rapport à Melvin Bard. Il n’a pas assez accompagné Gaëtan Laborde sur les offensives.

Rosario (5,5): Le milieu néerlandais était attendu en défense centrale mais c’est bien en sentinelle qu’il a évolué ce soir. Une prestation convaincante mais sans éclat pour lui, l’habituel couteau suisse a parfaitement suppléé les nombreux absents dans l’entrejeu azuréen pour cette fin d’année 2023.

Boudaoui (6): Après une première période assez quelconque, le milieu de terrain algérien est monté en puissance après la pause, où il a été intraitable dans tous les aspects du jeu. En raison des absences de Ndayishimiye et Thuram, il se devait de prendre ses responsabilités, ce qu’il a plutôt bien fait avec une grosse débauche d’énergie. Remplacé par Romain Perraud (88′). 

Sanson (5,5): Le milieu de terrain prêté par Aston Villa depuis cet été a réalisé un gros travail de l’ombre qui lui a permis de se démarquer dans l’entrejeu niçois. Infatigable, l’ancien strasbourgeois fut précieux pour le jeu de son équipe, et il a connu peu de déchet technique au final dans sa projection vers l’avant.

Boga (5,5): Très discret en première période, l’Ivoirien est sorti de sa boîte après la pause et après une première incursion dans la surface qui fut déjà dangereuse, il finit par être passeur décisif pour Moffi qui a permis aux Aiglons de se mettre à l’abri et de reprendre confiance après la défaite du week-end dernier. Remplacé par Tom Louchet (88′). 

Laborde (4): Une rencontre décevante en revanche pour l’attaquant de l’OGC Nice, repositionné sur un côté, qui a eu du mal à se démarquer. En première période, il a des ballons à exploiter dans la surface mais ne parvient pas à faire le geste juste. Remplacé par Terem Moffi (73′), voir ci-dessus.

Guessand (6): Une prestation aboutie pour l’attaquant franco ivoirien, qui n’a pas marqué mais qui s’est procuré plusieurs situations dans la surface lensoise en première période. Il est monté en puissance après la pause en obtenant le penalty transformé par Moffi, avant d’être à l’origine du deuxième but inscrit par ce dernier.

 

Lens (3-4-2-1):

 

Samba (5): Le gardien lensois est malheureux dans ce match. Il n’a pas d’arrêt majeur à effectuer, même s’il est vigilant sur la frappe tendue de Laborde. Il s’incline sur le penalty de Moffi frappé plein axe avant de voir dans la foulée le Nigérian être plus prompt pour doubler la mise pour l’équipe niçoise.

Haïdara (5): Habituel piston gauche, le défenseur est passé dans l’axe pour pallier les différentes absences à ce poste, ce qui n’a pas été préjudiciable au RC Lens qui s’est très rapidement adapté au système niçois. Il est également bien placé sur la frappe de Boudaoui dans le premier acte et il a montré qu’il était une alternative crédible pour Franck Haise.

Medina (4): Le défenseur central argentin, de retour de suspension mais cette fois privé de ses deux compères habituels Danso et Gradit qui étaient suspendus, a affiché des lacunes défensives que l’on n’avait pas l’habitude de voir ces derniers temps. Il rate un contrôle dans sa surface qui a permis à Boudaoui de se procurer une occasion, puis il se fait éliminer trop facilement par Boga sur le deuxième but.

Khusanov (5,5): Le défenseur ouzbek, titulaire en raison des suspensions de deux défenseurs centraux, a réalisé une prestation assez solide dans l’ensemble, avec notamment plusieurs retours en première période qui furent salvateurs notamment devant Boudaoui. Il n’a pas semblé baisser en intensité dans ce match.

Frankowski (5): Sa qualité sur les coups de pied arrêtés ne fut pas optimale, mais il lance idéalement Wesley Saïd dans la profondeur en première période en une touche de balle. Pour le reste, sa prestation fut neutre dans l’ensemble, et la fatigue s’est logiquement faite ressentir après une première partie de saison assez longue. Remplacé par Angelo Fulgini (74′). 

Abdul Samed (3): Rencontre délicate pour le milieu de terrain ghanéen qui n’a pas réussi grand chose ce soir à l’Allianz Riviera. Il a commis plusieurs fautes évitables et n’a pas pesé offensivement. Il est également fautif puisqu’il commet une faute plus qu’évitable sur Guessand dans sa propre surface, ce qui a donné un penalty à Nice.

El Aynaoui (6): La révélation de ce début de saison du côté du RC Lens fut très certainement le meilleur joueur sang et or sur la pelouse ce soir à l’Allianz Riviera. Il fut dans tous les bons coups offensifs de son équipe et a constamment posé des problèmes à cette défense niçoise et il a fourni beaucoup d’efforts. Remplacé par Oscar Cortes (82′).

Aguilar (5): L’ancien piston droit monégasque a eu du mal à peser offensivement, mais il a bien bloqué son couloir en première période pour empêcher Boga et Bard de combiner et de se montrer dangereux. Le jeu niçois penchait d’ailleurs plus à droite, puis il a eu plus de mal à suivre après la pause et le second but azuréen vient de son côté.

Pereira Da Costa (5,5): Le milieu offensif artésien, qui revient après avoir manqué le début de saison en raison d’une blessure, était titulaire et il aurait pu valider le choix de son entraîneur avec un coup-franc parfaitement frappé qui ne trouve que le poteau de Bulka, heureux sur le coup. Remplacé par Andy Diouf (74′).

Sotoca (5): De retour après plusieurs matchs de suspension, l’attaquant lensois a fait une bonne entame de match, comme l’ensemble de ses coéquipiers, et est proche de s’offrir une passe décisive en première période pour Saïd. Pour le reste, il a plutôt pesé sur la défense niçoise sans se procurer d’occasions. Remplacé par Morgan Guilavogui (82′).

Saïd (5,5): Une première période au cours de laquelle il fut en jambes et où il se procure deux occasions dont une assez nette sur laquelle Bulka sort un arrêt. En revanche, plus le match avançait, moins il a été en vue. Remplacé par Elye Wahi (74′), qui a également eu du mal à se montrer dans le dernier quart d’heure de la rencontre.

Lire plus