Lens - Reims (2-0) : Les notes complètes [Ligue 1 - 16ème j.]

Lens – Reims (2-0) : Les notes complètes [Ligue 1 – 16ème j.]

Homme du match : Aguilar (8) : Plutôt juste dans le jeu lorsque ses partenaires parviennent à le trouver dans son couloir, ses centres sont malheureusement beaucoup moins bien déposés. Travailleur acharné il déboule dans son couloir pendant 90 minutes et c’est finalement lui qui offre les 2 centres à l’origine des buts Lensois. Avec 67% de duels gagnés ce soir, l’ex Monégasque a livré une prestation solide quelques jours après la victoire face à Séville.

Lens (3-4-2-1)

Samba (4) : Le portier Sang et Or est apparu très fébrile ce soir. Il perd son duel face à Darami sur le but refusé à Reims puis effectue une sortie ubuesque devant Nakamura en première période. Moins sollicité après le retour des vestiaires, il manque encore quelques relances au pied.

Khusanov (5) : Le jeune défenseur Artésien n’a pas manqué beaucoup d’interventions avant son duel manqué face à Nakamura dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, sans conséquence. Auteur d’un match solide dans l’ensemble, il participe au 7ème clean sheet des siens sur les 8 dernières rencontres.

Danso (6) : Parti aux champignons sur les 2 plus grosses occasions Rémoises dans le premier acte, l’Autrichien a tenu son poste à merveille par la suite et s’est permis de belles relances balle aux pieds pour donner de l’air à son équipe.

Haïdara (4) : En retard sur ses premiers duels, il met un moment à rentrer dans son match et évite de peu l’avertissement sur un tacle appuyé sur Ito. qu’il oubli en tout début de seconde mi-temps pour ce qui sera la plus grosse occasion Rémoise en deuxième période.

Aguilar (8) : Voir ci-dessus

Samed (2) : Difficile de convaincre en milieu récupérateur avec si peu d’engagement dans les duels. Le Ghanéen passe complètement à côté de sa saison pour le moment et son match de ce soir ne rassure personne. Remplacé par Andy Diouf (90’+2)

El Anayoui (6) : Délaissé par son partenaire au milieu de terrain, il s’est débattu comme il a pu. Moins en vue balle aux pieds, son agressivité et son pressing ont permis de contenir les offensives adverses. Très à l’aise techniquement, il conserve de nombreux ballons en seconde période pour assurer la victoire aux siens.

Frankowski (6) : Bien en jambe dans son couloir gauche, le Polonais a multiplié les courses dans les 2 sens. Bien en place malgré le très remuant Ito, il a fait le job défensivement et s’est montré efficace sur les phases offensives. Remplacé par Faitout Maouassa (88′)

Thomasson (3) : Son match, d’une pauvreté technique affligeante, pose question sur son état de forme mentale, car les jambes sont là pour faire les efforts, mais le ballon lui brûle les pieds. Remplacé par Oscar Cortes (65′)

Fulgini (5) : Peu en vue dans un match contrôlé par le milieu Rémois, le buteur héroïque de la semaine en Ligue des Champions a peiné à trouver les bons espaces et les bonnes passes pour mettre ses partenaires dans de bonnes dispositions. Remplacé par David Pereira Da Costa (65′)

Saïd (6) : Souvent isolé en pointe de l’attaque et sevré de ballons, il lutte avec malice dans ses duels avec Abdelhamid. Opportuniste, il profite de la bourde d’Okumu pour ouvrir le score peu avant la mi-temps. Remplacé par Morgan Guilavogui (65′)

Reims (3-4-3)

Diouf (3) : Il n’a pourtant rien eu à faire ce soir. Mais sa mésentente avec son défenseur en fin de première mi-temps coûte très certainement le match à son équipe. Peu inspiré sur le second but Lensois, il aurait sûrement pu mieux faire.

Agbadou (6) : Il aurait pu ouvrir le score en début de rencontre mais sa tête fini sur le montant de Samba. Ses courses vers l’avant ont créée des espaces. Défensivement, il n’a jamais été pris de vitesse par les attaquants adverses. Remplacé par Ibrahim Diakité (85′)

Okumu (2) : Fautif au même titre que son gardien sur l’ouverture du score, il récidive en seconde période à 2 reprises avec des lectures de trajectoire calamiteuses sur lesquelles il offre la balle aux Lensois.

Abdelhamid (5) : Peu mis en danger, au même titre que son équipe, il perd des duels qui paraissaient à sa portée face à Saïd. Pas en réussite, sa tête décroisée fuit le cadre de Samba en début de seconde mi-temps.

De Smet (4) : Pourtant face à une défense laissant des espaces à tout va, il reste très discret et n’apporte aucun danger vers l’avant dans une rencontre maîtrisée par ses partenaires.

Matusiwa (6) : Premier relanceur, il a parfaitement ryhtmé et gérer les temps de jeu de son équipe. Présent dans les duels, il délivre une prestation cohérente dans l’ensemble. Remplacé par Valentin Edoa (85′)

Teuma (7) : Des qualités techniques indéniables qu’il ne parvient malheureusement pas à mettre au service de ses partenaires ce soir. Sa vision du jeu et son aptitude à combiner dans les petits espaces restent de vrais atouts pour Reims.

Khadra (6) : Percutant balle aux pieds et dynamiteur dans les 30 derniers mètres il a posé des problèmes à la défense Lensoise sur chaque prise de balle. Il offre une balle de but à Nakamura sur une subtile déviation en fin de première mi-temps dont le Japonais ne profite pas. Remplacé par Amir Richardson (78′)

Nakamura (4) : Il se crée d’abord 2 situations sur des frappes plein axe à vingt mètres du but, la première sera repoussée par Samba, la seconde fuit le cadre. Il perd ensuite son duel sur ce qui reste la plus grosse occasion du match pour les champenois avant de disparaitre dans le second acte. Remplacé par Amine Salama (68′)

Ito (6) : Toujours très remuant et disponible dans son couloir droit, le Japonnais n’a pas compter les efforts ce soir, en vain. Souvent à son avantage pour se mettre en bonne position, ses centres ne trouvent pas preneur et sa seule situation en début de deuxième mi-temps rase le montant de Samba.

Darami (5) : Il pensait avoir ouvert la marque à la suite d’un modèle de contre attaque pour finalement être signalé hors jeu. Son jeu de corps et ses déviations ont souvent permis à ses partenaires de prendre les espaces dans le dos de la défense Lensoise. Il a néanmoins manqué d’impact dans la surface de réparation et ne s’est pas créé de situation. Remplacé par Oumar Diakité (78′)

Lire plus