ASSE : De nouvelles révélations explosives sur l'avenir du club !

ASSE : De nouvelles révélations explosives sur l’avenir du club !

La journée d’hier mardi à l’ASSE a démarré sous de bons auspices. Olivier Dall’Oglio, le nouvel entraîneur, a été présenté à la presse, suscitant de l’enthousiasme malgré la période difficile que traverse le club en termes de résultats. Cette présentation a coïncidé avec de nouvelles révélations du journaliste Romain Molina concernant la situation financière du club.

Il a partagé des informations sur la santé économique de l’AS Saint-Étienne, soulignant des parallèles avec les problèmes financiers rencontrés par le FC Bordeaux. Le journaliste a affirmé que le “club devrait être à l’abri de problèmes de trésorerie jusqu’à la fin de la saison actuelle.” Cependant, il a pointé du doigt une prévision optimiste du club auprès de la DNCG, la Direction Nationale du Contrôle de Gestion.

Lire aussi :

Le club a en effet indiqué à la DNCG qu’il prévoyait de réaliser entre 10 et 12 millions d’euros de ventes de joueurs d’ici le 30 juin. Molina questionne la capacité du club à atteindre cet objectif, se demandant si l’ASSE dispose encore de joueurs à forte valeur marchande après plusieurs vagues de ventes ces dernières années.

L’inquiétude de Molina va au-delà de la saison en cours. Il s’interroge sur la viabilité financière de l’AS Saint-Étienne pour l’année suivante, compte tenu de sa structure de coûts adaptée à la Ligue 1, et non à la Ligue 2 où le club évolue actuellement. Il estime qu’il faudra probablement injecter “au moins dix à quinze millions d’euros pour équilibrer les comptes.”

Lire aussi :

Le journaliste indépendant émet également des réserves quant aux intentions des actionnaires, qui, selon lui, chercheraient à vendre le club sans pour autant régler les problèmes sous-jacents. Il évoque également que des divergences et des intérêts contradictoires compliquent la situation.

Pour finir, Romain Molina mentionne le contrat avec KPMG, qui doit se terminer en décembre. Il laisse entendre que l’entreprise de conseil pourrait être “impliquée dans des méthodes douteuses liées à des processus de rachat de clubs”, sans toutefois entrer dans les détails de ces allégations.

Lire plus