ASSE : Un ancien des Verts se dit étonné que le club n'ait pas trouvé de repreneur

ASSE : Un ancien des Verts se dit étonné que le club n’ait pas trouvé de repreneur

Frédéric Antonetti, qui fut à la tête de l’AS Saint-Étienne (ASSE) d’octobre 2001 à juin 2004, a récemment été approché par les dirigeants du club pour succéder à Laurent Batlles. Ce dernier a été remercié suite à la défaite des Verts contre l’EA Guingamp (1-3) il y a de cela six jours. Cependant, Antonetti a décliné l’offre émanant de Roland Romeyer, président du club.

Lors d’une intervention sur Canal+, Frédéric Antonetti a expliqué les raisons de son refus. Il a affirmé que les conditions actuelles ne sont pas favorables pour un retour à la tête de l’équipe stéphanoise. Il s’est alors exprimé sur la situation du club, actuellement en Ligue 2.

Lire aussi :

Antonetti a également exprimé son attachement et sa foi en l’ASSE, en soulignant : « Je crois beaucoup en l’ASSE. Parce que pour y avoir vécu pendant trois ans, c’est un potentiel énorme. Mais ça doit être bien géré. » Il a mis l’accent sur l’importance d’une gestion rigoureuse pour exploiter pleinement le potentiel du club.

Poursuivant sur cette lancée, l’ancien entraîneur a abordé la problématique de la vente du club. Il s’est dit étonné que l’AS Saint-Étienne n’ait toujours pas trouvé de repreneur, malgré des négociations en cours depuis mai 2018 et un échec avec le groupe américain Peak 6.

Lire aussi :

Selon Antonetti, le club possède une grande valeur sur le marché et dispose d’un fort potentiel. Il trouve surprenant qu’aucun accord n’ait été conclu à ce jour : « C’est étonnant, c’est quelque chose que je ne comprends pas », a-t-il confié.

Finalement, Frédéric Antonetti a laissé entendre son désir de reprendre les rênes de l’ASSE, conditionné par les ressources financières nécessaires. « Si j’avais de l’argent, j’irais. Pour l’avoir vécu de l’intérieur, Saint-Étienne c’est exceptionnel », a-t-il justifié, démontrant ainsi son intérêt et son engagement envers le club.

Lire plus