Le Havre - PSG (0-2) : Les notes complètes [Ligue 1 - 14ème j.]

Le Havre – PSG (0-2) : Les notes complètes [Ligue 1 – 14ème j.]

Homme du match: Tenas (7,5): Le gardien du Paris Saint-Germain est rentré sur le terrain au pied levé pour palier à l’expulsion stupide de Donnarumma. Et le jeune portier s’est plutôt très bien débrouillé dans sa cage. Il écarte des ballons dangereux, réalisant quatre grosses parades sur des occasions havraises. Il se rassure, rassure ses partenaires et peut espérer apporter sérieusement de la concurrence au numéro 1 Italien.

Le Havre (5-3-2)

Desmas (6): Malgré la défaite et les deux buts encaissés, le portier Français du Havre réalise des arrêts décisifs face à Mbappé et Dembélé. Il ne peut rien faire de plus sur les buts parisiens.

Nego (4): Il fait des appels intéressants pendant 45 minutes mais reste trop timoré avec le ballon. Pas vraiment à son avantage dans l’ensemble de la première mi-temps, il cède sa place pendant la pause à Alioui (5): Très généreux dans les efforts et dans les tentatives d’élimination de ses adversaires, il lui a manqué cependant un peu de justesse dans le dernier geste ou la dernière passe pour être décisif dans ce match.

Sangante (6): Il s’est trouvé le plus souvent au marquage de Mbappé et même si le Français a pu avoir toute la latitude de montrer son talent et sa vitesse, le Sénégalais a permis au champion du monde 2018 de ne finir la rencontre qu’avec un but marqué. Le capitaine du Havre s’est aussi illustré offensivement par des centres et des appels et il n’est pas rare qu’il participe activement aux situations et occasions de son équipe. Il cède sa place à Grandsir à la 87ème minute.

Youté Kinkoué (6): Match correct pour le Français de 21 ans dans son abattage défensif et n’a que rarement été réellement en difficulté malgré les flèches parisiennes. En plus, c’est sur une de ses très longues relances qu’il trouve Casimir et provoque l’expulsion de Donnarumma.

G. Lloris (7): Le meilleur Havrais, cet après-midi, à n’en pas douter. Solide, ses interventions sont justes et dans le bon tempo et ses anticipations ont sauvé ses coéquipiers d’encaisser plus sur les contre-attaques du PSG. Il est partout, dans la relance comme dans la récupération et s’est montré impérial dans les duels. Une prestation de très haut vol, peut-être un tout petit peu ternie par ce ballon qu’il détourne sur la frappe de Vitinha pour le deuxième du club de la capitale.

Opéri (4,5): Ses centres auraient pu se montrer redoutables si il y avait mis plus d’application. L’Ivorien n’a pourtant pas hésité à proposer sa présence dans le couloir droit et a tenté d’y faire de l’animation. Cependant, il perd trop le cuir et se heurte face à une défense parisienne solide.

Kouzyaïev (5,5): On n’a beaucoup vu le russe pendant l’intégralité du match. Il est présent partout avec un bon volume de jeu. Il a du déchet, certes, mais il ne ménage pas sa peine, tentant la construction du jeu. Il a été un des garants de la grosse possession havraise dans un match où les parisiens ont été à leur avantage que dans le score.

Touré (4,5): Impressionnant avec le ballon quand il s’agit de perforer les lignes adverses mais sa lenteur et un petit manque de technique lui ont empêché de proposer mieux que quelques montées puissantes. Il n’a pas semblé à son aise, certainement un peu sur la retenue. Il est remplacé à la pause par Joujou (5): Beaucoup plus intéressant que Nego qu’il remplace dans le positionnement sur le pré, il apporte plus d’assiduité et de dynamisme aux actions sur son côté même si parfois, il s’est trop rapidement enflammé sans avoir vraiment contrôlé le cuir.

Kechta (5): Le marocain, sur certaines actions de jeu, a montré qu’il avait du ballon et des jambes mais il ne l’a illustré que d’une manière épisodique. C’est dommage tant il est à l’initiative de quelques bonnes situations tranchantes juste avant sa sortie. Ndiaye le remplace à la 80ème minute.

Casimir (6): C’est son appel et lui-même qui provoquent la sortie et l’expulsion de Donnarumma. On le voit plutôt entreprenant en début de partie, tentant de faire la différence par sa vitesse et il est le plus dangereux des Havrais. Mais il finit par disparaitre durant le second acte et cède sa place à Sabbi à la 66ème minute.

Bayo (4): On le voit encore pas assez. Il touche peu de ballons dans la surface et son utilisation du ballon est mauvaise. C’est plutôt les joueurs autour de lui qui se mettent plus en évidence mais pas grâce à lui.

Paris SG (4-3-3)

Donnarumma (Non noté): Il n’aura joué que 10 minutes. Il réalise une sortie d’une stupidité sans nom qui lui vaut d’être logiquement expulsé.

Hakimi (6): Correct dans ses interventions en défense, et plein d’entrain pour porter le ballon vers l’avant. Il est à la réalisation de plusieurs contre-attaques parisiennes et il en faut peu pour que le PSG score.

Pereira (7): Quand la surface parisienne brûle, le défenseur portugais est toujours là pour éteindre les flammes. Il s’interpose sur plusieurs frappes havraises pour y détourner les balles en corner. Et le score aurait pu être différent sans ses interventions.

Mukiele (5): Il fait preuve d’hésitations sur certaines situations du Havre comme si il ne savait s’il devait intervenir ou pas. Le reste est à l’image du dispositif défensif parisien: Solide. Skriniar le relaye à la 74ème minute.

Soler (5,5): Pour un joueur qui n’évoluait pas à son poste, l’Espagnol s’en sort plutôt correctement sans faire d’erreur notable mais sans être exceptionnel non plus. Il cède sa place à L. Hernandez à la 75ème minute.

K. Lee (6,5): Il a fait du bien dans les contre-attaques avec sa technique et sa vitesse qui lui ont permis de trouver des espaces laissés par des Havrais très offensifs. Sa vista et sa qualité de passe ont fait le reste. C’est de cette manière que s’est déroulé l’action du premier but de Paris.

Ruiz (Non noté): Il se blesse rapidement et de façon inexpliquée à la 8ème minute et doit céder sa place à Ugarte (5,5): Malgré quelques petites erreurs, l’Uruguayen n’a pas chômé dans le travail au milieu, ratissant des ballons et aidant son équipe à l’effort de défense. Il réalise la passe décisive pour le but de Vitinha.

Vitinha (6): Dans le même registre que Lee, le portugais a offert quelques bulles d’air à ses coéquipiers et tenté de construire les contre-attaques parisiennes. On le voit un peu moins que le Coréen mais le portugais va clore la victoire de son équipe par une belle frappe détournée par Lloris dans son propre but.

Dembélé (7): Ses accélérations ont fait des dégâts sur les phases de contre-attaque du PSG. Le Français fait des différences par sa vitesse et sa prise de profondeur. Il est toujours très actif dans ce domaine de jeu et va être le principal artisan du danger Parisien. Auteur d’une passe décisive pour Mbappé et d’une grosse occasion, il fait une bonne prestation contre les Havrais. Kolo Muani le remplace à la 74ème minute.

Mbappé (7): Il porte encore le PSG sur ses épaules quand il faut scorer. C’est avec ses appels en profondeur qu’il fait des ravages dans la défense adverse et cela s’est encore vu aujourd’hui. Il score sur une frappe chirurgicale sur un service de Dembélé.

Barcola (Non noté): Suite à l’expulsion de Donnarumma, l’ancien Lyonnais, à la 12ème minute, doit céder sa place au gardien remplaçant, Tenas (7,5): voir haut de page.

 

Chardin Jean-Christophe

Lire plus