Reims - Strasbourg (2-1) : Les notes complètes [Ligue 1 - 14ème j.]

Reims – Strasbourg (2-1) : Les notes complètes [Ligue 1 – 14ème j.]

Homme du match : Mohammed Daramy (7,5) : Superbe passe décisive pour la recrue. La 17’ a failli voir le deuxième but rémois. Effectivement, tel Benzema contre l’Atletico, le Danois a dribblé les Strasbourgeois sur la ligne des six mètres et a tenté un centre en retrait coupé par le rempart strasbourgeois. Lancé en profondeur par Busi, l’ancien joueur de l’Ajax est parti seul en contre-attaque et s’est vu taclé par Perrin, qui a marqué malgré lui contre son camp.

Racing Club de Strasbourg Alsace (4-2-3-1)

Matz Sels (7) : En grand manque de soutien défensif ce soir, le portier strasbourgeois a pris exemple sur les gardiens de handball et n’a pas hésité à monter balle au pied ou à sortir hors de sa surface de réparation.

Frédéric Guilbert (5,5) : Rétrogradé sur le banc depuis septembre, le latéral a profité de la blessure de Thomas Delaine pour, une nouvelle fois, délivrer un bon match, contrairement à ses coéquipiers.

Gerzino Nyamsi (non noté) : Au bout de seulement 13’, le défenseur s’est blessé. Il a été remplacé par Abacar Sylla (5). Pour son premier ballon, il a tenté une reprise de volée mais qui a été complètement dévissée. La suite de son match a été plutôt bonne mais sans être transcendante. Il a écopé d’un carton jaune en fin de match pour avoir annihilé une occasion de but, une faute dite intelligente.

Lucas Perrin (4) : Malheureux sur le deuxième but du Stade de Reims, l’ancien Olympien a fait tout ce qu’il a pu pour sauver son équipe.

Marvin Senaya (2,5) : Titulaire dès son retour de suspension, le jeune défenseur est paru désorganisé en début de rencontre. En effet, aucune de ses passes n’a trouvé preneur jusqu’à la 16’. Son match a été catastrophique. Comme le reste de son équipe, il n’a pas été au niveau.

Junior Mwanga (4) : En confiance lors des dernières rencontres, l’ancien Bordelais a tenté à la 22’ de remettre les compteurs à 0 sur un centre parfaitement maîtrisé. Malheureusement le ballon est sorti en corner. Ce dernier n’a rien donné. Il a été remplacé à la 60’ par Angelo.

Ismaël Doukouré (3) : Pas vraiment en forme ce soir, le jeune milieu défensif a enchaîné les maladresses. Très décevant sur la pelouse d’Auguste Delaune, il a cédé sa place à la 74’ à Sissoko.

Habib Diarra (3,5) : La saison 2022/2023 de Diarra était-elle illusoire ? C’est en tout cas ce que l’on a pu penser en voyant sa prestation du soir, que ça soit durant la première heure où il a évolué en tant qu’ailler gauche ou à partir de l’entrée d’Angelo où il a évolué dans un rôle de milieu relayeur.

Dilane Bakwa (3) : Il a retrouvé une place de titulaire aux détriments d’Angelo. Malheureusement pour lui, il n’a pas cessé de maladresse. Il a été remplacé à la 74’ par Mothiba.

Kevin Gameiro (7) : Véritable maître de cette attaque strasbourgeoise, le joueur qui a connu son premier match avec le Racing en 2005 a délivré une superbe déviation pour Bakwa, qui a vu sa frappe déviée par Diouf à la 33’. À la 70’, sur la première occasion bas-rhinoise, Gameiro a forcé Diouf à effectuer une grosse parade. Le quadruple champion d’Europe est venu inscrire le but de l’espoir à la 86’ sur un penalty obtenu par Angelo.

Emmanuel Emegha (3,5) : Au bout de seulement 9 minutes, le buteur néerlandais a raté une occasion en or :  sur une relance de Sels, les Strasbourgeois sont partis en contre-attaque et Emegha a raté le cadre. Sur un nouveau bon ballon, à la 31’,  servi par Gameiro, Emegha a tenté un grand pont, qui, s’il avait été maîtrisé, aurait pu être dangereux, mais ce n’a pas été le cas. Tout le long du match, il a enchainé les mauvais choix. Mais pour une fois, il a touché le ballon contrairement aux autres rencontres où son nombre de ballons touchés est très minime.

Stade de Reims (3-1-4-2)

Yehvan Diouf (6) : Très grosse prestation pour le gardien rémois qui évite le pire à son équipe de par des arrêts décisifs. Il n’a rien pu faire sur le penalty parfaitement négocié par Gameiro.

Emmanuel Agbadou (6) : Solide sur ses appuis, il a empêché Diarra d’être dangereux.

Joseph Okumu (7) : Très solide sur ses appuis, l’ancien joueur de la Gantoise a fait vivre un cauchemar à Bakwa. Effectivement, Okumu a été très souvent plus rapide que le jeune Français, l’empêchant d’être décisif.

Maxime Busi (5,5) : Le Belge a été moins mis en lumière ce soir. Sûrement du fait que les actions sont parties du coté de De Smet et Daramy.

Yunis Abdelhamid (6) : Le vieux briscard champenois a été à deux doigts de marquer le deuxième but pour son équipe. En effet, sur un corner tiré par Teuma à la 36’, Daramy a dévié la balle et Abdelhamid l’a contré de la hanche. Le ballon a frôlé la transversale.

Teddy Teuma (7) : Grosse prestation pour lui au milieu de terrain, qui a clairement été un élément clef du jeu de Reims. Il n’a pas arrêté d’alimenter les ballons pour ses attaquants.

Azor Matusiwa (6,5) : Ngolo Kanté était sur le terrain ce soir ? Le milieu de terrain néerlandais a pu effectivement nous faire penser au Français de par son importance dans le milieu rémois ce soir.

Thibault De Smet (4) : Dire qu’il est passé à côté de son match serait mentir, mais le Belge n’a pas sorti une prestation qui restera dans les annales. Il a tout de même apporté du danger au sein de la défense strasbourgeoise.

Junya Ito (4,5) : Un peu moins en vue dans ce match, comparé à ses coéquipiers, le Japonais a tout de même mis en danger Sels : à la 72’, il a tenté un tir puissant qui n’a que pu être repoussé par Sels.

Amir Richardson (5) : Tel un renard des surfaces, le Marocain est venu ouvrir le score dans cette rencontre 100% Grand Est.

Mohammed Daramy (7,5) : Voir ci-dessus

 

 

Lire plus