Monza - Juventus (1-2) : Les notes complètes [Serie A - 14ème j.]

Monza – Juventus (1-2) : Les notes complètes [Serie A – 14ème j.]

Homme du match: Rabiot (7.5): alors que les siens semblent abattus après l’erreur sur le pénalty, c’est en vrai leader qu’il se charge de débloquer la situation. Il ne se contente pas d’ouvrir le score, mais c’est lui qui, après l’égalisation de Monza, continue d’y croire et réalise un superbe travail pour servir Gatti. La Juventus repart ce soir avec trois précieux points dans la course au Scudetto, qu’elle doit en très grande partie à son capitaine du soir.

Monza  (3-4-2-1)

Di Gregorio (5): il réalise plusieurs arrêts réflexe qui empêchent les bianconeri de prendre le large mais ne parvient pas à éviter les deux buts.

D’Ambrosio (5.5): son match est globalement satisfaisant, et il parvient à limiter le danger apporté par les turinois.

Mari (6): à l’image du secteur défensif, il réalise une bonne prestation face à un adversaire qui aurait pu faire beaucoup plus de mal. Andrea Carboni prend sa place à la 66ème minute.

Caldirola (5.5): c’est avec beaucoup de maitrise et d’expérience qu’il parvient à annuler complètement l’apport de Vlahovic ce soir. Malheureusement pour lui, ses efforts seront vains puisque Gatti parviendra à doubler la mise.

Birindelli (5): il se donne beaucoup de mal pour mettre de l’ordre dans le jeu de Monza, mais n’apporte pas assez selon Palladino qui lui préfère le plus offensif Colombo (5.5) dès la reprise.

Pessina (6.5): précieux au coeur du jeu, il apporte un soutien constant à ses coéquipiers qui peuvent compter sur lui pour construire l’action.

Gagliardini (5): il n’apporte finalement pas grand-chose en phase offensive et perd son duel face à Rabiot qui inscrit le seul but du match.

Kyriakopoulos (5.5): malgré un excès d’engagement qui amène le pénalty en début de match, il fait beaucoup d’efforts pour créer des espaces et libérer ses coéquipiers. Il cède sa place à Pereira à la 66ème minute.

Ciurria (5); quelques occasions intéressantes, mais rien de très concret face à une équipe de la Juventus bien organisée.

Machin (4): presque transparent ce soir, il ne trouve aucune solution face aux hommes d’Allegri. C’est Mota qui prend sa place dès la reprise.

Colpani (5.5): s’il ne trouve pas le chemin des filets, il redouble d’efforts pour créer du danger et anime la quasi totalité de la phase offensive lombarde. Carboni le remplace à la 76ème minute et qui rallumera l’espoir chez les supporters de Monza avec un but d’égalisation dans le temps additionnel.

Juventus (3-5-2)

Szczęsny (6): il passe une soirée tranquille et n’a pratiquement jamais à intervenir jusqu’à la toute fin du match où il perd son duel face à Carboni.

Gatti (7): son match est propre et attentif, il ne se laisse jamais dépasser par son adversaire du soir qui n’existe quasiment pas. C’est également lui qui, au bon endroit au bon moment et avec sang-froid, parvient à doubler la mise et à reprendre l’avantage après l’égalisation de Monza dans le temps additionnel.

Bremer (6): lui aussi est parfaitement en place et empêche les hommes de Palladino de s’exprimer, malgré des efforts indiscutable.

Alex Sandro (6): il réalise une très belle prestation aussi bien en phase défensive que lorsqu’il doit construire l’action où il propose plus qu’à son habitude.

Cambiaso (5.5): c’est lui qui provoque le pénalty en début de match en s’insérant dans la surface adverse. Pour le reste, il met moins d’intensité que dans les matchs précédents. Locatelli le remplace à la 87ème minute.

McKennie (6): il continue sur sa lancée et se donne beaucoup de mal dans son couloir pour créer du danger et récupérer des ballons.

Nicolussi Caviglia (6): titulaire pour la seconde fois cette saison, il réalise une belle prestation et parvient à plusieurs reprises à servir ses coéquipiers dans de très bonnes dispositions. C’est lui qui sert Rabiot sur corner pour l’ouverture du score. Danilo prend sa place à la 70ème minute.

Rabiot (7): voir ci-dessus.

Kostic (5.5): il montre du mieux par rapport à ses dernières prestations, mais pourrait créer plus de danger sur son couloir. C’est Kean qui prend sa place à la 76ème minute.

Chiesa (5.5): généreux dans l’effort, il a toutefois du mal à trouver ce soir l’éclair de génie qui aurait permis de tuer le match bien plus tôt.

Vlahovic (4.5): soirée compliquée pour l’attaquant d’Allegri qui rate une opportunité d’ouvrir le score sur pénalty, et qui ne parviendra pas vraiment à revenir dans le match par la suite. C’est Milik qui prend sa place à la 70ème minute.

Lire plus