AC Milan – Borussia Dortmund (1-3) : Les notes complètes [Champions League – 5ème j.]

AC Milan – Borussia Dortmund (1-3) : Les notes complètes [Champions League – 5ème j.]

Homme du match: J. Bynoe-Gittens (7,5): La nouvelle coqueluche anglaise des jaunes et noirs a montré une nouvelle fois toute l’importance qu’il peut prendre dans l’effectif. Il a montré une activité débordante, autant dans ses courses vers l’avant, toujours justes avec ou sans ballon, que dans ses retours défensifs. Car l’anglais a aussi montré des qualités de placement défensif intéressantes. Mais avant tout, il a fait beaucoup de mal à Calabria sur le côté gauche, avec des dribbles qui donnent le tourni. Il est notamment celui qui provoque le pénalty pour son équipe, mettant les siens sur les bons rails dès le début du match. Il est étrangement sorti assez tôt par Terzic pour M. Wolf (66′).

AC Milan (4-3-3):

M. Maignan (4,5): Lui qui a pourtant l’habitude d’être décisif, et sauver les siens, cela n’a pas été le cas ce soir. Le portier des Bleus ne s’est pas démarqué dans l’exercice du tir au but, et a prit ce 3e but évitable, sur une demi faute de main. Une soirée rare dans la carrière du gardien, et à oublier pour passer à la suite.

T. Hernandez (5): En première période, le défenseur gauche a subi quelque peu dans le profondeur, un domaine qu’il couvre d’habitude assez bien. Mais il compensait par un apport offensif intéressant. Mais en seconde période, il défendait mieux, mais n’attaquait plus que très peu, ce qui a manqué à Milan. On est pourtant habitués à le voir prendre le ballon pour gratter du terrain, mais aujourd’hui, ce n’était pas une soirée habituelle.

F. Tomori (5): Correct, car certaines actions, avec un autre défenseur, auraient pu finir au fond, mais pas bon non plus, car il a commit des erreurs évitables. Certains sauts de concentration ont coûté cher à Milan, notamment sur les deux buts de fin, où il est assurément fautif. L’entrain était bon, il a motivé ses coéquipiers, mais cela n’a pas suffi. Il a semblé éreinté en fin de match, aussi car il a prit un coup vers la 70e minute.

M. Thiaw (5,5): Pendant un peu moins d’une heure, le défenseur central allemand a montré une vraie solidité défensive, en particulier dans le défense de la profondeur. Sa vivacité est un vrai avantage dans ce domaine. En revanche, Calabria a peut-être manqué un peu de renfort de sa part sur son côté lorsque Dortmund attaquait à deux à gauche. Il sort prématurément, sur blessure, après un sprint sur Bynoe-Gittens, remplacé par R. Krunic (52′).

D. Calabria (4,5): Dommage pour lui, il y avait Bynoe-Gittens en face, sinon, c’était un superbe match de sa part. mais l’anglais lui en a fait voir de toutes les couleurs, et l’italien n’a rien pu faire face à la fougue du jeune homme. En effet, le capitaine rossonero a pourtant montré de bonnes choses offensivement, grâce à sa qualité de centre retrouvée, et de bons relais effectués avec Pulisic et Chukwueze. Mais, à chaque fois qu’il fallait revenir en défense, c’était la croix et la bannière, d’autant plus si il était en infériorité numérique.

T. Reijnders (5,5): Très juste ce soir, le néerlandais a distribué beaucoup de ballons offensifs, et a organisé le jeu, un peu comme le fait un Krunic en forme. Il était positionné un cran plus bas, avec Adli, et leur association est intéressante. En revanche, il a peut-être manqué un peu de présence défensive.

Y. Adli (6): Dans ce rôle de relayeur, le français a fait preuve d’une très bonne vision du jeu, multipliant les longues passes vers l’avant, les transversales, pour aller chercher le danger là où il peut être provoqué. Même défensivement,  il a été pertinent, en coupant les trajectoires de ballons envoyés vers Fullkrug ou Malen. Il est remplacé pour L. Jovic (77′).

R. Loftus-Cheek (5): Loin de sa performance face au PSG, l’imposant milieu offensif a manqué de percussion aujourd’hui. On n’a pas retrouvé un Loftus-Cheek ambitieux, créant les décalages et emmenant son équipe vers l’avant. Pourtant, il y a eu des occasions, mais il ne les a pas saisies. Par contre, il est toujours très puissant physiquement, et cela apporte à son jeu, et lui permet de gratter des ballons haut sur le terrain.

C. Pulisic (5): L’américain, positionné à l’aile gauche ce soir, a montré de bonnes choses, mais est presque trop resté en retrait par moment. En l’absence de Leao, c’est lui qui doit attirer les ballons, et mettre le feu aux poudres de l’attaque milanaise. Il n’a par exemple pas assez repiqué dans l’axe pour aller tenter la frappe, ou alors délivrer une passe masquée.

O. Giroud (4): Très peu utilisé en tant que pivot dans cette soirée de LDC, le français avait alors une mission: marquer. Mais tout buteur connaît des matchs frustrant comme celui-ci, et doit être capable de passer au-dessus, pour mettre son but et être décisif. Le français a échoué ce soir, par pur manque de réalisme. Même sur pénalty, il a fait face au mur, Gregor Kobel.

S. Chukwueze (5,5): Un but superbe pour égaliser à 1-1, après avoir déposé Bensebaini, et ajusté Kobel, il relance Milan, et inscrit son premier but sous les couleurs rouge et noir. Cependant, il reste un joueur frustrant, car il est capable du meilleur, puis du pire dans la même action. Il rate parfois ses contrôles, ou réussit un dribble, puis centre très mal juste après. Il créé des décalages, mais ne les rend pas profitables, et c’est dommage pour lui et son équipe. Il est sorti par Pioli pour C. Traore, qui rentre pour son premier match avec l’AC Milan (77′).

Borussia Dortmund (4-2-3-1):

G. Kobel (6,5): La rencontre commence bien pour le portier, qui arrête le pénalty de Giroud, certes mal tiré, mais encore faut-il plonger du bon côté. Par la suite, il réalise trois bons arrêts, tout en faisant quelques sorties autoritaires dans les airs. Le gardien ne s’est pas ennuyé, mais a rempli sa mission.

R. Bensebaini (4): Le latéral gauche de Dortmund a beaucoup subi les offensives de Milan, et s’est souvent retrouvé à courir après le ballon en défense. La couverture des espaces dans son dos n’a pas été satisfaisante. Si encore le travail offensif était de qualité, pourquoi pas. Mais là, il n’a pas réalisé de centre particulièrement dangereux, et a manqué de vélocité. Seuls ses dédoublements ont parfois pu apporter un surplus numérique.

N. Schlotterbeck (4): Pas des plus impressionnants ce soir, le central allemand n’a pas semblé serein à l’approche de ce match. Dans son attitude, on le semblait inquiet. Cela s’est peut-être répercuté sur son jeu, car il a manqué de vigilance dans le placement, laissant quelques espaces aux milanais. Aussi, les relances ont manqué de précision de son côté. Il est enfin malheureux sur le but de Chukwueze, car il dévie légèrement le tir et trompe Kobel. Il est sorti pour S. Ozcan (55′).

M. Hummels (7,5): L’autre homme du match côté Dortmund. le grand défenseur allemand a été impérial, et conquérant durant toute cette rencontre. Il a été l’homme de la situation lorsque Milan débarquait à grandes enjambés, il ne s’est pas dégonflé, et a fait les interventions nécessaires au bon moment. Evidemment, dans le domaine aérien, c’est lui le patron de la surface de réparation. Heureusement pour Dortmund que le géant Mats était sur la feuille de match.

J. Ryerson (4,5): Habituellement si percutant, le latéral droit n’a pas vraiment été très protagoniste. Il est allé sur le front de l’attaque, mais sans prendre le jeu à son compte, si bien que son équipe a surtout joué sur la gauche. Défensivement, il a alterné le bon et le mauvais, ce qui fait que son match est globalement décevant.

M. Sabitzer (5,5): Peu de ballons touchés pour un milieu en 90 min (50 ballons), mais des prises de balle réussies et dans le bon tempo, et des passes progressives intéressantes, menant le jeu dans la verticalité. Il réalise une passe décisive, après un superbe mouvement collectif, pour le but de Bynoe-Gittens.

E. Can (5,5): De bonnes récupérations au milieu de terrain, et une vision du jeu très correcte. Il a vraiment été très efficace dans le marquage, pour récupérer des ballons facilement, et enclencher une phase offensive rapidement. Peu d’erreurs de sa part, il a été très propre.

J. Bynoe-Gittens (7,5): Voir ci-dessus.

M. Reus (4,5): Assez invisible durant cette partie, la légende de Dortmund a peu apporté dans l’entrejeu, et a beaucoup défendu, sans influer sur  grand chose offensivement. Il a seulement participé à l’action menant au 2e but de Dortmund. Son pénalty inscrit au début du match, est, par contre, très bien frappé. Il est auteur d’une passe décisive pour le but d’Adeyemi, même si le talent du jeune allemand fait beaucoup de l’action. Il est remplacé pour J. Brandt (79′).

D. Malen (5,5): Une rencontre intéressante du côté du néerlandais, qui a apporté du danger dans dune bonne partie de ses prises de balle. Sa vitesse est un vrai point fort pour l’attaque du Borussia, cela leur permet d’attaquer le côté de manière incisive. Même si en première période, il n’a pas eu beaucoup d’occasions, il a participé aux actions, sans jamais se tromper fortement. Il est remplacé pour K. Adeyemi (55′).

N. Fullkrug (4,5): Match compliqué pour le buteur allemand, qui, en plus d’être peu servi par ses coéquipiers, a manqué de réalisme aux moments cruciaux. Notamment, sur cette action à la 88e, où il a tout le temps d’ajuster Maignan, mais frappe sur la barre, et derrière, tente une reprise qui part dans les tribunes du San Ciro. Il participe néanmoins à la belle action construite par Dortmund sur le second but.

Lire plus