Rennes - Reims (3-1) : Les notes complètes [Ligue 1 - 13ème j.]

Rennes – Reims (3-1) : Les notes complètes [Ligue 1 – 13ème j.]

Homme du Match : Bourigeaud (7.5) : Enfin la révélation, le déclic pour l’ancien capitaine Rennais, peut-être libéré de la pression du capitanat. Il excelle dans un costume de piston taillé pour lui et sa palette de jeu, depuis le temps qu’on l’attendait dans ce rôle. Avant d’être passeur pour Theate sur un but déjà brillant, il s’était fait oublier sur le côté droit au retour des vestiaires pour conclure un superbe mouvement. Il sort, ovationné, à la 72ème et est remplacé par Assignon, dans un rôle plus défensif.

 

Stade Rennais F.C. : 3-4-3

Mandanda (6.5) : Si perdre le brassard a peut être permis à Bourigeaud de retrouver ses ailes, il en a peut-être aussi donné à Mandanda. Il encaissé un but impossible à arrêter, mais effectue un grand match avec de bonnes parades.

Theate (6) : Il fait le job défensivement, et paradoxalement, il libère sa défense en marquant, ce qui évite une fin de match compliquée. La meilleure défense, c’est l’attaque ?

Belocian (7) : Un vrai match de patron, il a plusieurs fois écœuré les Rémois en faisant le mur sur beaucoup de frappes puis conclut son match par un sauvetage.

Wooh (5.5) : En retrait par rapport aux deux autres défenseurs alignés par Julien Stéphan, de retour à Rennes, il a livré une prestation correcte, sans erreur manifeste.

Truffert (5.5) : Il prend ses marques avec ce changement tactique sans briller. Il est remplacé par Salah à la 83ème, changement assez étrange alors que Rennes veut conserver son avantage, mais le Marocain entre dans un rôle hybride piston-ailier, suppléé par Theate qui a coulissé pour boucher les trous.

Le Fée (5) : Correct sans sortir de l’ordinaire, sauf à quelques reprises où il parvient à se libérer d’un pressing Rémois parfois désordonné avec de beaux gestes techniques.

Matić (4.5) : Il avait pris du temps à trouver ses marques avec Génésio, mais il faut tout recommencer.

Bourigeaud : Voir ci-dessus.

Terrier (5) : Nouvel entraîneur mais même dynamique assez décevante d’un joueur capable de mieux, mais il a été coupé dans son élan et ça se confirme. Remplacé par Blas à la 72ème.

Kalimuendo (5.5) : Il continue dans ce rôle de soldat de l’ombre, où il aura été visé pour des relances longues au pied de son gardien qu’il devait exploiter dos au jeu. Il le fait correctement mais possède encore une bonne marge de progression dans ce domaine. Sans doute meilleur dans la matière, Yildirim le remplace à la 90ème.

Gouiri (5.5) : Il commence très fort dès la 4ème minute de jeu avec un but, moche mais efficace, puis s’éteint complètement et livre une prestation moyenne. Il finit son match sur le banc, remplacé par Santamaria dans un rôle plus défensif, à la 83ème.

 

Stade de Reims : 4-3-3

Diouf (4.5) : Lâché par sa défense à plusieurs reprises, au moins trois, il lui renvoie la pareille en compliquant les relances de manière parfois dangereuse.

De Smet (4) : Un match à oublier, tant il a souffert face à Bourigeaud. Sans doute encore la tête aux vestiaires, il oublie ce dernier sur le but du 2-1, lui laissant une autoroute. Une grosse erreur.

Abdelhamid (5) : Une prestation défensive à la limite du médiocre mais il est incontestablement le maillon fort de l’arrière garde de son équipe. Ses montées offensives, sur coups de pied arrêtés sont de vrais bonus par leur dangerosité pour l’adversaire.

Agbadou (4) : Médiocre aussi, mais pour sa part sans grande influence ni sans bonnes montées aux avants-postes.

Foket (4.5) : Un match compliqué, il peut mieux faire à plusieurs reprises et manque de complémentarité avec Ito pour animer le côté droit des Champenois. Khadra le remplace à la 76ème.

Teuma (6) : Un match pas toujours juste techniquement mais d’une envie débordante pour l’international Maltais. Il fait énormément d’efforts pour contribuer sur tous les fronts au jeu de son équipe. Fatigué en fin de partie, il commet plusieurs fautes grossières.

Matusiwa (5) : Il tente de jouer les bouche-trous lors des attaques passant par l’axe, mais il n’y en a eu que très peu.

Munetsi (non noté) : Il sort prématurément sur blessure après une bonne première demie-heure. Remplacé par Richardson (4.5) à la 33ème minute, lequel livre un match à contrario très ordinaire.

Daramy (4) : Presque invisible, il s’est heurté à une défense regroupée. Seul petit point positif, il se met en lumière de belle manière avec un beau geste technique sur l’action qui amène le but. Remplacé par Bojang à la 87ème.

Diakité (5.5) : Difficile pour lui, seul, de faire déjouer une défense à trois centraux mais il y parvient avant la pause, en passant entre ses multiples vis-à-vis en plaçant une tête imparable. Il sort à la 76ème, remplacé par Salama.

Ito (4) : Transparent, le Stade de Reims sans l’activité habituelle de son maître à jouer n’était plus le même.

Lire plus