GJ Val De Vonne - Gati Foot (0-1): Les notes complètes [Coupe Gambardella – 4ème tour]

GJ Val De Vonne – Gati Foot (0-1): Les notes complètes [Coupe Gambardella – 4ème tour]

Homme du match : Clément Sorin (8) : Un gros volume de jeu qu’il est parvenu à maintenir durant l’intégralité de la partie. Malgré le marquage strict de ses vis-à-vis, il a su s’en sortir avec brio grâce à ses qualités techniques. En véritable meneur de jeu, c’est lui qui a dicté les attaques de son équipe en distribuant de nombreux ballons de qualités qui ont cassés les lignes adverses.

GJ Val De Vonne : 4-3-3

Théo Barrière (6.5) : Solide sur sa ligne, il est d’abord vainqueur de son face-à-face contre l’attaquant adverse, mais voit finalement une second lame en profiter pour ouvrir le score dans une cage désertée. Par la suite, il s’est montré rassurant dans ce qu’il a eu à faire et notamment dans ses prises de balles.

Lire aussi :

Lilian Collon (7.5) : Une niaque importante qui lui a permis de sortir vainqueur de la plupart de ses duels disputés dans son couloir. Malgré la domination physique des adversaires, il a su s’imposer défensivement et s’est même projeté de l’avant à différentes reprises.

Yann Messeguer (6) : Bien en place, le capitaine du GJVV a été serein face à son vis-à-vis, avec du mordant qui lui a permis d’intercepter plusieurs ballons. Sur une contre-attaque, il se fait tacler par un vis-à-vis, qui écope du rouge, et doit finalement sortir sur blessure. Remplacé par Emilien Savarieau.

Lire aussi :

Dragan Ecault (6) : En position de 5, il tente d’éviter la sortie de balle mais voit son dégagement contré par un adversaire. L’action se termine par l’ouverture du score des visiteurs. Ensuite, il a su performer à la couverture face aux longs ballons adverses.

Bastien Baudiffier (6) : Face à une équipe de Gati-Foot qui a plus insisté du côté droit, il n’a pas été pris à défaut mais s’est souvent débarrassé trop rapidement du cuir.

Kelian Bealas (6) : Tout de suite acculé face aux défis physiques imposés par ses vis-à-vis, il s’est retrouvé loin du marquage à certains moments alors qu’il s’est montré solide sur l’homme lorsqu’il était présent. Remplacé par Tom Gouionnet (6). Une entrée en jeu marquée par un bon repli défensif où il a su gratter différents bons ballons.

Milan Boutin (6) : Omniprésent dans le coeur du jeu, il a harcelé durant le premier acte le numéro 10 adverse en première période avant d’aller plus de l’avant par la suite grâce à ses qualités techniques.

Sacha Michenot (6) : A chaque prise de balle, il a du directement faire face au marquage important de ses vis-à-vis et a eu du mal à transpercer les lignes pour se retrouver en position dangereuse. Malgré tout, ses qualités techniques lui ont permis de mettre à défaut l’arrière garde des visiteurs.

Léo Said (6) : Souvent trouvé sur le côté, il a su déborder avant d’adresser plusieurs centres. A  la demi-heure de jeu, il arme une jolie frappe aux vingt-cinq mètres, repoussée par le portier adverse. Remplacé par Matthias Gohier. Au point de penalty, il reprend un centre de la tête mais bute à bout portant sur le gardien de Gati-Foot.

Noah Aubeneau (6.5) : Le numéro 9 des locaux a été précieux de par son jeu dos au but. Il s’est également offert une belle situation avec un enchaînement conclut d’une frappe du gauche, capté en deux temps par le portier des violets. En deuxième période, il fait lever la foule de Saint-Sauvant en égalisant d’un sublime ciseau acrobatique sous la lucarne, avant que l’arbitre de touche vienne refroidir tout le monde en signalant hors-jeu.

Florentin Soulard (6) : Souvent cherché dans la profondeur, l’ailier gauche du Val De Vonne s’est d’abord heurté à la défense des visiteurs avant de parvenir à créer des différences, en vain.

Gati-Foot : 4-3-3

Lois Briffaud (7) : Une prestation solide pour le dernier rempart de Gati-Foot. En effet, il réalise deux parades importantes en première période avec une belle envolée sur une frappe de vingt-cinq mètres qui prenait le chemin des filets, à son premier poteau puis un arrêt en deux temps sur une frappe adverse. En deuxième période, il parvient à maintenir l’avantage au tableau d’affichage en réalisant une parade réflexe à bout portant sur une reprise de la tête de l’attaquant local. Quelques minutes plus tard, il est battu par un geste acrobatique mais est finalement sauvé par la position de hors-jeu de ce dernier, qui voit son but être annulé.

Clement Sorin voir ci-dessus.

Riyad Legay (6) : Solide à son poste, il a réalisé une belle partie avec de nombreux duels remportés et des transmissions de qualités.

Luca Berthelot (6) : Présent à la couverture sur de nombreux ballons, il a du faire face aux pressings adverses suite à plusieurs relances approximatives.

Gaspard Pineault (7) : Omniprésent sur son côté, il a su alterner les efforts défensifs, en prenant le dessus sur son vis-à-vis tout en allant de l’avant avec des tentatives de centres intéressantes. Remplacé par Marlon Cassereau.

Enzo Goubeau (6.5) : Très actif au cours du match, que ce soit avec ou sans ballon, il s’est même retrouvé aux avants postes et aurait pu ouvrir le score avant la demi-heure de jeu. En effet, il se retrouve à la retombée d’un centre venu de la droite et parvient à s’imposer dans les airs mais voit sa reprise de la tête s’écraser sur le poteau.

Hugo Desessard (6) : Il a su faire la différence sur son premier bon ballon à négocier. Peu avant la demi-heure, dans une position de renard des surfaces, il parvient à reprendre le cuir après une parade du portier adverse pour venir conclure dans un but vide.

Flavien Berson (6) : Intéressant dans le jeu au cours du premier acte, il n’a pas hésité à déborder sur le côté gauche où il a enchaîné les différences grâce à son aisance technique et son coup de rein. En deuxième période, il a reculé d’un cran pour apporter du surnombre défensivement. Sur une contre-attaque adverse, il vient tacler violemment son vis-à-vis pour éviter une potentielle occasion de but et écope d’un carton rouge.

Youssouf Fadiga (6) : Il a subi face à la pression de ses vis-à-vis qui ne lui ont laissé que des miettes.

Tom Macoin (6) : Très adroit balle au pied, il était proche d’enfoncer le clou en fin de première période où il servi sur la gauche avant de prendre le meilleur sur son adversaire d’un joli crochet et d’enchaîner du gauche, tentative sorti par le gardien des locaux. Remplacé par Adama Koné.

Jules Maury (6) : Moins en vue que ses partenaires d’attaques, il a su faire la différence sur les ballons qu’il a eu à jouer grâce à sa vitesse et sa très bonne conduite de balle.

Lire plus