Lyon - Clermont (1-2) : Les notes complètes [Ligue 1 - 9ème j.]

Lyon – Clermont (1-2) : Les notes complètes [Ligue 1 – 9ème j.]

Homme du match – Nicholson (7.5) : Le joueur de la soirée ! Une première mi-temps merveilleuse, un raid solitaire face à Lovren pour déposer un centre sur la tête de son acolyte Cham en attaque. Au-delà de cela, il est capable par ses appels de faire remonter tout son bloque et provoquer la terreur côté lyonnais. Deux ou trois ballons qu’il contrôle mal ou qu’il n’arrive pas à donner correctement pour venir clôre un match merveilleux. Sa relation avec son gardien a éclaté aux yeux des lyonnais, avec de longs ballons délicieux pour créer du danger. Une sacrée découverte venant du Spartak Moscou.

Lyon (4-3-3)

Lopes (4) : Il n’est pas aidé par sa défense sur pas mal de phases défensives. Mais le gardien portugais ne respire plus la même sérénité qu’avant. Abandonné sur le premier but, il est trop avancé sur le second pour pouvoir faire quelque chose.

Mata (3.5) : Il fut souvent mis en difficulté défensivement sur son côté, l’angolais a essayé de monter offensivement, mais le décrochage permanent de Cherki ne lui a pas permis de combiner. Pour le reste, il a laissé trop d’espace dans son dos et a souffert dans la vitesse face aux pointes clermontoises.

Lovren (4) : Retour de la tour de contrôle lyonnaise, le croate a fait un match correct à défaut d’en faire un gros. Il a de grosse difficulté sur le un contre un, et ne semble pas toujours serein. En témoigne son carton jaune bêtement pris en première mi-temps, alors qu’il juge mal une passe en retrait.

O’Brien (3) : On l’avait laissé sur de bonnes impressions, rassurant dans les duels, sûr de lui, il pouvait devenir le défenseur plein de potentiel de l’olympique lyonnais. Ce soir, il fut un peu trop attentiste sur les phases défensives. Mal placé sur les lignes de hors jeu, le jeune irlandais a parfois semblé perdu sur le terrain.

Henrique (5) ; Doublure de Tagliafico, le brésilien a tenté d’amener du surnombre sur son côté, de nombreuses courses à son crédit permettant des retours défensifs intéressant. Une bonne entente avec Jeffinho, et son côté fut le seul a amener le danger côté lyonnais. Même si Tagliafico reste le titulaire indiscutable, on redemande à voir Henrique à ce niveau plus souvent. Remplacé par Kumbedi (83′).

Maitland Niles (4) : Intercalé dans le milieu pour amener de la créativité offensive, l’international anglais n’a pas réussi à se mettre en lumière ce soir. Des appels intéressants, mais il fut cantonné à un rôle de joueur de côté sans régner en joueur créatif sur le milieu de terrain. Son association avec Cherki peut devenir intéressante. Remplacé par par Diawara (46′).

Akouokou (3) : Nouveau venu cette année dans le milieu lyonnais, l’ivoirien a les armes pour se créer une place dans une zone du terrain en grosse difficulté. Pourtant ce soir, il fut à l’image de ses collègues, un peu à côté de ses pompes. Pas toujours sûr dans ses interventions et en retard. Pas une réussite ce soir.  Remplacé par Nuamah (46′).

Caqueret (4) : Le français souffle le chaud et le froid depuis le début de saison. Capable de coup d’éclat, de percées et de passes décisives. Et de fautes bêtes conduisant à des situations dangereuses pour l’adversaire. Ce soir, il fut le premier relanceur et le premier créateur de son équipe, mais son déchet, pas habituel ces saisons précédentes ne l’a pas aidé à trouver le bon rythme.

Cherki (4.5) : Drôle de match pour l’espoir français. Joueur ayant le plus couru de son équipe en première mi-temps, il n’a pas eu autant de possibilités pour montrer son talent offensif. En cause, de mauvais placements sur les premières relances de balles. Malgré cela, il tente de gagner en maturité en faisant des retours défensifs pas toujours en réussite. Sorti à la mi-temps. Remplacé par Tolisso (46′), auteur d’un but qui aurait pu donner de l’espoir aux lyonnais.

Jeffinho (4) : Le feu follet lyonnais a marqué de son empreinte le jeu. Toujours disponible et intéressant dans ses appels, le jeune brésilien continue d’exposer son talent. On pourra lui reprocher quelques pertes de balles qui semblent être des gourmandises. Mais l’olympique lyonnais tient là un diamant brut. Remplacé par Baldé (68′).

Lacazette (4) : Toujours disponible, le général a continué de peser sur l’attaque lyonnaise, pas toujours juste et en manque de repère, l’ancien international français a manqué de chance, comme cette barre transversale en première mi-temps. Il est à l’image de son club, en manque de confiance en ce moment.

Clermont (3-5-2)

Diaw (6.5) : Quel match du gardien clermontois ! Il a dégoûté les attaquants lyonnais, entre arrêts sur sa ligne et sorties dans les airs parfaites. Le sénégalais a rassuré ses coéquipiers par ses sorties, ses prises de balles et son gain de temps.

Caufriez (6) : Homme fort de la défense clermontoise, le belge a eut la bonne attitude dans les moments chauds du match. Mettant en valeur son mètre quatre-vingt-dix dans les airs il règne en maître. Un peu plus sur le reculoir en seconde mi-temps. Remplacé par Seidu (83′).

Ogier (5) : Capitaine clermontois ce soir, il est malheureux sur le but de Tolisso en le détournant légèrement. Pour le reste, il fait son match, faisant parler de son physique pour s’imposer dans les duels. L’ancien sochalien a souffert en seconde mi-temps lorsque les lyonnais se sont mis à assiéger la surface clermontoise.

Pelmard (5) : Lourde tâche de remplacer Seidu meilleur défenseur clermontois cette année, il se défend avec les honneurs. Propre dans ses interventions, l’ancien joueur du championnat suisse prend ses marques dans la défense clermontoise et devient une véritable possibilité dans la triplette derrière.

Konaté (5) : Le piston a souffert à cause des appels à répétition de Jeffinho. Des montées de balles peu nombreuses pour un joueur qui était placé haut sur le terrain, sans réussir à se créer de belles occasions devant.

Gonalons (6) : Véritable essuie glace sur le terrain, l’ancien lyonnais et international français fut un poison au milieu de terrain. Toujours en train de harceler son vis à vis, il a été l’un des hommes forts du beau match des clermontois. Une belle prestation pour un joueur toujours aussi rassurant dans ses interventions. Remplacé par Rashani (69′).

Gastien (5.5) : Dans un style différent, le milieu clermontois a manqué de souffle pour relancer son équipe. Il se contente d’un travail défensif en seconde mi-temps. A son crédit, des récupérations qui font du bien et des fautes commises sur lui qui calme le jeu adverse et donne de l’oxygène à son équipe.

Magnin (6) : Grosse activité du clermontois, partout sur le terrain, il n’a pas manqué de coffre pour faire les efforts. A sa décharge, il ne réussit pas à s’imposer sur les duels, perdant la plupart. Intéressant dans son placement, il multiplie les courses avec plus ou moins de réussite. On notera un beau but, il a tout le temps de placer son tir juste en-dessous de la barre de Lopes. Remplacé par Keita Keita (68′).

Allevinah (4.5) : Enorme activité sur son côté pour le gabonais. Très présent dans le jeu et dans l’envie. Mais l’ancien joueur du Puy a eu énormément de déchets dans son jeu, entre pertes de balles trop nombreuses et duels perdus. Il est à l’image de son équipe ce soir, plein d’envie et de fougue. Remplacé par Zeffane (83′).

Nicholson (7.5) : Le joueur de la soirée ! Une première mi-temps merveilleuse, un raid solitaire face à Lovren pour déposer un centre sur la tête de son acolyte Cham en attaque. Au-delà de cela, il est capable par ses appels de faire remonter tout son bloque et provoquer la terreur côté lyonnais. Deux ou trois ballons qu’il contrôle mal ou qu’il n’arrive pas à donner correctement pour venir clôre un match merveilleux. Sa relation avec son gardien a éclaté aux yeux des lyonnais, avec de longs ballons délicieux pour créer du danger. Une sacrée découverte venant du Spartak Moscou.

Cham (7) : lui aussi s’est régalé des espaces laissés par les défenseurs lyonnais. Toujours bien placé, il s’offre un joli but de renard des surfaces. Comme son collègue de l’attaque, l’autrichien a terrifié la défense lyonnaise quand il a pris le ballon. Le meilleur attaquant clermontois depuis deux saisons ! Remplacé par Boutobba (81′).

 

Lire plus