OGC Nice : Il risque de lourdes sanctions et on n'est pas près de le revoir sur un terrain !

OGC Nice : Il risque de lourdes sanctions et on n’est pas près de le revoir sur un terrain !

L’OGC Nice se retrouve dans une situation délicate suite à l’enquête ouverte par le parquet de Nice contre Youcef Atal pour “apologie du terrorisme et provocation publique à la haine” en raison d’une religion spécifique. Le défenseur avait partagé sur ses réseaux sociaux un message controversé, ce qui a suscité des appels à des sanctions sévères.

Des personnalités notables comme Christian Estrosi, maire de Nice, ont demandé que le joueur soit fortement sanctionné. La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castera a salué cette enquête tandis que la FFF a condamné avec vigueur les discours de haine.

Lire aussi :

Le Conseil National de l’éthique s’est saisi du dossier, ce qui signifie qu’Atal pourrait être suspendu pendant une période potentiellement longue compte tenu du contexte actuel. Malgré ses excuses, son club l’a déjà suspendu jusqu’à nouvel ordre étant donné la gravité de la publication partagée.

Ce n’est pas la première fois qu’Atal est impliqué dans une controverse. En 2020, il avait aimé un message suspect sur Instagram glorifiant la violence et avait également dû présenter des excuses. Une plainte du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) pour “provocation à la haine et à la violence” ne va certainement pas améliorer sa situation.

Lire aussi :

Selon le site du Service Public français, l'”apologie du terrorisme consiste à présenter ou commenter favorablement les actes terroristes”. Les risques encourus sont plus importants lorsque ces faits sont commis sur internet.

Pour des publications incitant à l’apologie ou à la provocation, les peines sont identiques. Atal risque jusqu’à 7 ans de prison et une amende de 100 000 euros car ses propos ont été tenus sur un réseau social et étaient donc accessibles au public via internet.

Même s’il est peu probable qu’il reçoive la peine maximale, sauf si son cas présente des preuves accablantes, cette vidéo antisémite pourrait lui coûter très cher. Autrement dit, il est fort possible que nous ne revoyions pas le joueur de 27 ans sur un terrain de football professionnel dans un avenir proche.

Lire plus