Rennes - PSG (1-3) : Les notes complètes [Ligue 1 - 8ème j.]

Rennes – PSG (1-3) : Les notes complètes [Ligue 1 – 8ème j.]

Homme du match – Hakimi (7.5) : Encore un gros match pour le marocain. Inusable sur son côté, il n’a pas cessé de faire des courses et d’aller presser son vis à vis rennais. Un but de la tête pour venir achever une superbe copie en ligue 1. On aimerait tant voir ce joueur impressionnant en ligue des champions aussi  !

Stade Rennais (4-3-3)

Mandanda (4) : L’ancien gardien marseillais n’a pas passé une bonne partie. Une frappe de Vitinha qui vient nettoyer sa lucarne et un second but à bout portant. Le portier rennais n’a pas rassuré balle au pied et fut parfois un peu dans l’hésitation. Vite passer à autre chose !

Assignon (3.5) : Il prend l’eau sur son côté ! L’ancien bastiais a souffert sur son côté avec les combinaisons de Vitinha et Mbappé. Placé haut comme le reste de son équipe, il n’a pas réussi à couvrir sa profondeur, ni à venir démarrer des attaques sur son côté.

Omari (4) : Le jeune rennais n’a pas vécu une soirée facile, débordé par les attaques parisiennes, il a tenté en vain de garder la tête au-dessus de l’eau. Une bonne première demi-heure dans laquelle il s’impose physiquement avant de prendre la vague parisienne, trop puissante pour la jeune arrière garde rennaise ce soir.

Theate (3) : Pris à défaut sur une belle occasion parisienne en fin de première mi-temps, le belge montre quelques failles cette année encore. Pas toujours bien placé, il a beaucoup souffert dans les duels en ne réussissant à s’imposer efficacement. Une partie à oublier très vite, car le stade rennais a encore beaucoup d’échéance. A son palmarès un magnifique retour en début de seconde mi-temps sur Mbappé.

Belocian (3) : Lancé dans le grand bain sur le côté droit, le très jeune français issu du centre de formation a eu le droit à un baptême du feu terrible. Les lancées de Dembélé et les montées éclairs de Hakimi ne lui ont pas facilité la vie. Il n’a jamais réussi à vraiment se sortir de la défense pour enfin se donner de l’air et attaquer. Remplacé par Truffert (66′).

Rieder (5.5) : Seconde titularisation en ligue 1 pleine de promesse. Très à l’aise balle au pied, le jeune suisse nous a montré une belle palette de ce qu’il était capable de faire. Costaud dans les duels, toujours l’envie de se projeter on sent pleins de promesses émaner de l’ancien joueur des Young Boys de Berne. Remplacé parLe Fée (71′).

Matic (4) : Jusqu’à aujourd’hui il était devenu la plaque tournante du jeu rennais. Il fut dans ce match très absent, superbement pris par le duo Ugarte-Zaïre Emmery, le serbe n’a pas réussi à se sortir du piège. Se contentant de gestes défensifs. L’ancien joueur des blues de Chelsea doit aussi trouver un second souffle avec ce calendrier rennais.

Bourigeaud (3.5) : Lui aussi il a beaucoup souffert dans l’entrejeu. Un peu dépassé par les dédoublements au milieu de terrain, le joueur formé à Lens n’a pas eu le même impact sur le jeu qu’à son habitude.

Blas (3.5) : Une occasion en première mi-temps avant d’être porté disparu. L’ancien nantais n’a pas vécu une bonne soirée. Abandonné sur son côté et face à la puissance défensive, il n’a pas réussi à faire la différence. Peu de ballons touchés et de nombreux duels perdus. Il reste malgré tout un joueur de football extraordinaire, capable de déposer un centre sur la tête de Gouiri sur la réduction de l’écart. Remplacé par Doué (66′).

Gouiri (5) : Plutôt remuant sur son côté, le tout frais international algérien a fait parler de sa puissance et de sa technique, mais comme trop souvent depuis la fin de saison dernière il a eu beaucoup de déchet. Des frappes compliquées, des dribbles où il va s’enfermer, il manque encore ce petit truc à l’attaquant algérien pour vraiment faire très mal à son adversaire. Plus intéressant en renard des surfaces, lui permettant d’ouvrir son compteur contre le psg. Remplacé par Terrier (76′).

Kalimuendo (5) : L’attaquant espoir français fut très remuant contre son ancien club. Formé au PSG, il a toujours a cœur de faire de gros matchs. Du déchet dans le dernier geste, un face à face perdu face au portier parisien. Encore un peu de travail pour l’attaquant français pour vraiment devenir un tueur devant le but. Remplacé par Yildirim (71′).

Paris-Saint-Germain (4-3-3)

 Donnarumma (6) : Gros match du portier italien. Bien présent sur sa ligne et rassurant dans ses sorties. Enfin intéressant dans ses sorties balle au pied, le géant italien semble prendre de la confiance et rassurer son équipe. De bons augures pour la suite.

Hakimi (7.5) : Encore un gros match pour le marocain. Inusable sur son côté, il n’a pas cessé de faire des courses et d’aller presser son vis à vis rennais. Un but de la tête pour venir achever une superbe copie en ligue 1. On aimerait tant voir ce joueur impressionnant en ligue des champions aussi  !

Marquinhos (6) : Pas vraiment rassurant dans son match de champions league cette semaine, le capitaine parisien a encore pâti de son manque de confiance actuel. Même s’il a eu le dessus sur les attaquants rennais, on ne le sent pas encore revenu à son meilleur niveau.

Skrinar (5.5) : Un peu plus en difficulté face à un attaquant très mobile et très rapide comme Kalimuendo, le slovaque a parfois pâti, mais a su à plusieurs reprises reprendre le dessus et s’imposer en patron. Rassurant dans les airs, il a fait le nécessaire pour défendre le mieux possible son but.

Hernandez (6) : Dans un style très discret, le défenseur français continue de s’imposer dans la charnière parisienne. Peu autorisé à monter sur son côté, vampirisé par le duo Vitinha-Mbappé, l’ancien du Bayern se contente du boulot défensif et le fait avec brio depuis le début de saison.

Vitinha (7): Encore une prestation XXL du portugais, débordant d’énergie depuis le début de la saison, le parisien ne cesse d’impressionner dans son rôle hybride. Toujours trouvé par ses partenaires, il distille avec brio des ballons délicieux. Il est loin le joueur cantonné au rôle défensif de l’année dernière et tirant peu au but. Pour maintenant, on ne veut voir que ce joueur. Encore récompensé par un but ce soir. Remplacé par Soler (88′).

Zaïre-Emery (6) : Le jeune français s’impose de plus en plus au milieu. Déterminant dans l’animation offensive, il est souvent la rampe de lancement aux attaques parisienne. Infatigable, le titi impressionne par sa vista. A sa décharge quelques duels perdus ce soir sur lesquels il aurait pu mieux faire.

Ugarte (6) : Lui aussi est un travailleur de l’ombre, capable de ne jamais prendre la lumière. Premier rideau défensif à lui tout seul. Il a eu un peu plus de mal avec l’impact physique des rennais, surtout dans les duels. A part cela, il est encore plus que précieux dans l’entrejeu. Remplacé par Ruiz (75′).

Dembélé (6.5) : Pour son retour en terre rennaise, le français n’a pas fait dans le sentimentalisme. Toujours remuant, il a aimanté de nombreux ballons et des adversaires, méfiant face à ses percées balle au pied. Comme à son habitude, il a pêché dans la finition. Remplacé par Barcola (75′).

Mbappé (6.5) : De belles attaques et du déchet. Après un match de champions league compliqué, le français est revenu avec les meilleures intentions. Hélas pour lui il n’est pas en réussite ce soir, la preuve avec ce face à face gagné contre Mandanda avant d’envoyer le ballon en tribune.

Ramos (5.5) : La pointe de l’attaque parisienne fut toujours bien placée et intéressante, mais il manque encore un peu de confiance dans le dernier geste. Il commence à se trouver avec ses coéquipiers. Ce n’est qu’une question de temps avant que le portugais ne redevienne la machine à but qu’il fut au Benfica. Remplacé par Kolo Muani (57′). Auteur d’un but sur son premier ballon touché.


Faire partie d'une communauté active de supporters du PSG vous intéresse ? Rejoignez tout de suite la #TeamPSG sur Facebook par un simple clic sur le bouton "suivre la page" ci-dessous :


Lire plus