OM - Brighton (2-2) : Les notes complètes [Europa League – 2ème j.]

OM – Brighton (2-2) : Les notes complètes [Europa League – 2ème j.]

L’Homme du match : Pau Lopez (7) : Décrié avec parfois pas mal de véhémence par les supporters marseillais, il leur a répondu ce soir avec 3 parades maginifiques qui ont permis aux Marseillais de ne pas perdre ce soir, non déstabilisé par une bourde sans conséquence en début de match. Malheureusement pris à contre-pied sur le pénalty

Brighton (4-2-3-1)

Steele (4) : Pas toujours inspiré, il fait une faute de main sur le second but, et a plusieurs fois semblé manquer de sérénité dans ses interventions

Veltman (4) : Dans un rôle latéral souvent destiné à rentrer dans le coeur du jeu en avançant, il n’a clairement pas fait oublier Estupinan, blessé, en étant très timoré malgré une certaine autorité au duel

Dunk (4.5) : Omniprésent dans l’entrejeu comme en défense, il a malheureusement commis une erreur qui coûte un but en première période

Van Hecke (5) : Clairement en difficulté dans l’axe en première période ou il n’a rien vu venir sur les deux buts, il a par contre été très propres dans ses transmissions de balle et est monté en puissance au fil de la rencontre

Lamptey (5) : Ni bon ni mauvais, on l’a peu vu dans les mouvements offensifs de son côté, mais il a par contre plutôt bien muselé les marseillais à gauche

Gross (6) : Dans le milieu de terrain, il est de tous les coups, il touche énormément de ballons et est en général propre et rapide dans ses exécutions, c’est un joueur précieux du dispositif des anglais

Dahoud (3.5) : Moins de 45 ballons touchés au centre du terrain, très très peu d’initiatives à son actif, il a clairement été totalement éteint ce soir et n’a rien apport au collectif

Ansu Fati (3.5) ; Jamais vu de la rencontre, toujours battu au duel par Clauss ou MBemba, il n’a absolument rien fait de la rencontre

Mitoma (6) : Après une première mi-temps proche du Néant, il a été le maître d’orchestre du retour des Anglas en seconde période, changeant à lui seul la physionomie de la rencontre par ses accélérations, ses dédoublements

March (4.5) : Imprécis surtout , il a perdu beaucoup de ballons avant d’un peu réhausser son niveau de jeu au fil de la partie

Welbeck (6) : Même s’il a finalement touché que 27 ballons, il s’est toujours montré percutant et dangereux, avec une vraie vision vers l’avant

OM (4-4-2)

Pau Lopez (7) : Voir ci-dessus

Murillo (4) : Utilisé depuis l’arrivée de Gattuso qui lui fait confiance, il n’a pas répondu présent ce soir en jouant de manière trop tendre, sans verticalité, et avec des choix souvent trop prévisibles

Balerdi (3.5) : Nerveux, sans sérénité ce soir, il n’a pas réussi sa rencontre, lâche l’attaquant sur le premier but, et n’a jamais donné l’impression de dégager sa puissance habituelle dans les airs par exemple

MBemba (6.5) : Très bon ce soir, il a un peu retrouvé son niveau d’avant saison, avec un but lucide, et de nombreuses sorties dans les pieds adverses pour récupérer le ballon

Clauss (5) : Boosté probablement par sa convocation avec les Bleus plus tôt dans la journée, il a été très entreprenant, est à du premier but et a été défensivement très costaud… mais pendant 75 minutes puisqu’ensuite Mitoma l’a un peu mis en difficulté sur la fin de rencontre, avant qu’il ne maîtrise pas son intervention et commette l’irréparable en donnant un pénalty égalisateur aux Anglais.

Correa (5) : On l’a vu meilleur que lors de ses dernières sorties inquiétantes, avec plus de percussion et de prise de décision rapide, mais on sent qu’il manque encore un déclic dans son jeu

Rongier (3.5) : Il n’y arrive décidément pas en ce moment, il a encore ce soir couru beaucoup dans le vide, ralenti le jeu, il est méconnaissable depuis 5-6 rencontres, en espérant la fin rapide de ce passage à vide

Veretout (6) : Très lent dans ses choix pendant 15 minutes, il a su saisir son opportunité pour réussir un but sur sa seule frappe, et a ensuite été intéressant sur 2-3 accélérations de jeu avant de devoir sortir blessé. Remplacé par Ounahi, totalement inexistant

Harit (6) : Qu’on aime sa rapidité, dans cette équipe souvent trop lente à développer son jeu, il est le soleil de l’entrejeu car quand il se saisit du ballon il ne tergiverse pas. Passeur décisif, il revient progressivement à son meilleur niveau

Ndiaye (4.5) : Disponible, il sait se déplacer sur le terrain pour être facile à servir, mais il a par contre une prise de balle trop timorée, il a bien trop tergiversé et ne s’est du coup pas montré dangereux

Aubameyang (3) : Décidement, il nous fait regretter Sanchez match après match, même si on espère le voir enfin prendre son envol. Ce soir, c’était relativement néant dans l’apport offensif, assez déroutant encore.

Lire plus