Lens - Arsenal (2-1) : Les notes complètes [Ligue des Champions - 2ème j.]

Lens – Arsenal (2-1) : Les notes complètes [Ligue des Champions – 2ème j.]

Homme du match : Médina (8) : Le défenseur Argentin a haussé le niveau ce soir et ça s’est vu. On a retrouvé le Medina des grands soirs et son match a été plus que solide, à l’image de toute la défense Sang et Or.

Lens ( 3-4-2-1 ) 

Samba (7.5) : Lorsqu’il est dans cette forme, cela devient très compliqué pour les attaquants adverses de le mettre en difficulté. Bon dans ses placements, la main ferme, la jambe, les poings, le portier Artésiens nous a sorti toute la panoplie ce soir.

Frankowski (6) : Le Polonais aura eu fort à faire dans son couloir droit mais il est resté solide en défense, bien aidé par les retours en trombe de Sotoca. Offensivement, ses courses ont été pertinentes et son centre pour Wahi sur le second but était parfait.

Gradit (7) : Un match de costaud pour le défenseur Lensois, il a parfaitement couvert le dos de Frankowski et ses tacles rageurs ont fini de décourager les attaquants adverses. Son sauvetage dans les arrêts de jeu offre la victoire à son équipe.

Danso (6.5) : L’Autrichien a régné sur l’axe et dans la surface après avoir été trop frileux sur le but d’Arsenal. Ses relances et ses interventions ont été propres et il aurait même pu ouvrir le score sur corner à la suite d’un bel enchainement poitrine – demi-volée.

Médina (8) : Voir ci-dessus.

Machado (6) : Combatif, le Colombien a grandement contribué à la bataille du couloir gauche, bien aidé par la sortie prématurée de Saka. Remplacé par Ruben Aguilar (81′)

Abdul Samed (6,5) : Le Ghanéen retrouve ses sensations match après match et cela se voit. Le gros pressing vers l’avant qu’il a effectué a permis à son équipe de gagner de précieux mètres.

Mendy (6) : Un match maîtrisé de la part de l’ancien pensionnaire de Premier League. Des ballons grattés dans les pieds adverses et une distribution du jeu pertinente. Remplacé par Andy Diouf (73′)

Sotoca (7.5) : Il était partout encore une fois. Une débauche d’énergie toujours aussi impressionnante, à laquelle il a su ajouter une justesse technique de très haut niveau ce soir.

Thomasson (6,5) : Un début de match marqué par cette mauvaise passe qui provoque le but Anglais. Il relève ensuite la tête avec à la clé un but d’anthologie dont tous les Lensois se rappelleront longtemps. Son pressing en seconde mi-temps aura été précieux pour son équipe. Remplacé par Angelo Fulgini (73′)

Wahi (7) : Peu en vue dans un match ou son rôle principal était d’être le premier défenseur, il a su attendre les bons ballons et en faire bon usage. Sa passe décisive sur le premier but, tout en souplesse et en contrôle nous a régalé. Quant à son but, un appel parfait et une finition maîtrisée pour donner une victoire historique aux Sang et Or. Remplacé par Wesley Saïd (73′)

Arsenal (4-3-3)

Raya (4) : Même s’il ne peut pas grand chose sur les 2 buts concédés, le portier Espagnol n’aura pas marqué les esprits ce soir.

Tomiyasu (5) : Un grosse activité dans son couloir droit, il n’aura pas fait de différences individuelles mais son match était cohérent et solide, hormis son duel manqué sur le premier but Lensois où il laisse Machado le devancer sans attaquer son ballon.

Saliba (4) : Il laisse un boulevard à Elie Wahi sur le premier but, son retour en catastrophe ne suffira pas à empêcher l’avant-centre adverse de distiller la passe décisive pour Thomasson. A nouveau à l’origine du second but, il oubli Wahi à l’entrée de la surface alors qu’il est seul contre 3 adversaires.

Gabriel (4.5) : Dans un match ou son équipe aura eu la possession les deux tiers du temps, il n’a pas su contenir les assauts adverses et aura laissé beaucoup d’espaces aux attaquants Lensois.

Zinchenko (5) : Pourtant solide dans les duels, l’Ukrainien n’a pas su apporter de plus value à son équipe dans ce match. Timide offensivement, il n’aura jamais posé de souci au couloir droit Sang et Or. Remplacé par Benjamin White (71′)

Odegaard (5) : Trop peu d’espaces pour s’exprimer ce soir, le capitaine Norvégien des Gunners n’aura pas trouvé la faille dans l’organisation défensive adverse pour pouvoir faire la différence. Remplacé par Edward Nketiah (80′)

Rice (7) : Gros match ce soir de la part de la recrue la plus chère de l’histoire du club Londonien. Son volume de jeu est impressionnant et il était l’un des seul à être au niveau dans cette rencontre.

Havertz (5) : Il s’en est fallu de peu pour qu’il trouve le chemin des filets en première période, mais Samba en a décidé autrement. Bien trop timide au retour des vestiaires, il n’a pas eu d’impact sur le jeu ce soir. Remplacé par Emile Smith Rowe (70′)

Saka (non noté) : Peut-être le tournant du match, lorsqu’il sort, blessé, à la demi-heure de jeu. Remplacé par Fabio Vieira (34′) (4) qui n’a jamais semblé en mesure d’apporter le danger dans le camp adverse.

Gabriel Jesus (6) : Il aura multiplié les efforts pour créer le danger, à l’affut du moindre ballon comme sur l’ouverture du score. Moins en vue en seconde mi-temps, le Brésilien s’est doucement fait éteindre par Médina.

Trossard (4) : Très en dessous de son niveau habituel, le Belge s’est fait croquer par le trio Gradit-Frankowski-Sotoca. Un match à oublier pour lui. Remplacé par Reiss Nelson (70′)

Lire plus