AC Milan - Newcastle (0-0) : Les notes complètes [Champions League – 1ère j.]

AC Milan – Newcastle (0-0) : Les notes complètes [Champions League – 1ère j.]

Homme du match: N. Pope (8,5): La première mi-temps du portier anglais est juste stratosphérique. Il y réalise 6 arrêts, et de grande classe qui-plus-est. Sans lui, Newcastle aurait pu en prendre au moins 2 ce soir. Il réalise notamment une double parade à la 13e minute, en sauvant les Magpies d’une ouverture du score en leur défaveur

AC Milan (4-3-3):

M. Maignan (5,5): Une belle rencontre pour le portier de l’équipe de France, qui ne réalise par d’arrêt, mais a été très important dans la conservation du ballon, et la relance milanaise. Il a également boxé, d’une horizontale superbe, un bon centre de Murphy. Il doit malheureusement sortir, sur blessure, pour le 2e gardien M. Sportiello, qui joue ses premières minutes avec Milan.

L. Hernandez (6): Ce soir encore, Hernandez prouve qu’il fait partie des meilleurs à son poste. Toujours aussi percutant dans ses prises de balle, et la conduite de celle-ci, le français s’est montré dangereux lors des phases de transition. Même défensivement, il a montré sa solidité, même si il gagnerait peut-être à être toujours plus offensif, tant Tomori est une valeur sûre.

F. Tomori (6,5): L’un des meilleurs anglais ce soir jouait en Italie. En défense centrale, il a été au four et au moulin, épaulant même Thiaw sur la droite quand il le fallait. La relance a été bien gérée par le hargneux central, et il a réellement verrouillé la profondeur grâce à sa vitesse de course

M. Thiaw (5,5): Globalement correct défensivement, même si il lui a fallu un peu d’aide de ses coéquipiers, l’allemand a été satisfaisant ce soir. Là où il a vraiment brillé, c’était dans la relance, où il continue de trouver ces passes dangereuses, cassant la première ligne de pression des anglais.

D. Calabria (4,5): Souvent prit dans le dos, le capitaine milanais a lutté pour garder son couloir tranquille face à la vivacité de Gordon. Il a manqué ce rendez-vous défensivement, en n’étant pas assez attentif aux appels de son vis-à-vis. Lorsque le jeu était plus posé, il a tout de même mieux réussi à contenir Gordon. Offensivement, il n’a pas beaucoup pesé, laissant Chukwueze faire des différences seul sur son côté. Il laisse d’ailleurs les siens à la pause pour A. Florenzi (45′).

T. Pobega (4,5): Peu en vue aujourd’hui, le milieu italien n’a pas assez apporté le surnombre offensivement, et n’a pas beaucoup proposé dans le surface. Il a récupéré quelques bons ballons, mais à part ça, il n’a pas impressionné. D’autant plus qu’il a eu 3 occasions d’ouvrir le score, sans succès. Remplacé par T. Reijnders (61′).

R. Krunic (5,5): Essentiel dans ce système de jeu, le bosnien n’est pas celui qu’on remarque le plus quand il est présent, mais il brille parfois par son absence. Et aujourd’hui, Milan a été bien heureux de le compter parmi les siens, tant il a récupéré de ballons, et a orienté le jeu vers l’avant. Un Krunic en forme transforme cette équipe, mais il ne peut malheureusement pas être partout, et finir les actions.

R. Loftus-Cheek (6,5): Encore une rencontre réussie pour la recrue anglaise, cette fois en ligue des champions. Son activité au milieu de terrain, tant à la récupération que lorsqu’il porte le ballon vers l’avant, ont beaucoup apporté à Milan. Il a souvent su se placer entre les lignes des Magpies, pour casser les lignes, avec souvent un contrôle orienté délicieux pour se mettre dans le sens du jeu. Une vraie prestation de patron pour l’ancien pentionnaire de Premier League. C’est le jeune Y. Musah qui prend sa place (72′).

R. Leao (6): Leao ce soir a, comme à son habitude, montré toute sa palette technique, et sa vitesse. Même si il a parfois montré en première période cette nonchalance, que l’on maudit parfois, il est tant à l’aise techniquement, qu’il est difficile pour lui de ne pas être dangereux pour une défense. Ses centres ont d’ailleurs été plutôt bien sentis ce soir.

O. Giroud (4,5): Toujours dans ce rôle de pivot, le français a été moins en vue ce soir, et n’a pas beaucoup participé à construire avec ses coéquipiers. Il est toujours un roc, lorsqu’il s’agit de jouer de son corps, il est la valeur sûre. Il cadre 2 frappes sur 3, mais reste frustré par Pope.

S. Chukwueze (5,5): L’ailier nigérian, titularisé aujourd’hui a montré de belles choses, dans le dribble et dans les centres. Par contre, il a manqué de précision dans les derniers gestes. Ses centres ont parfois raté leur cible, mais surtout, les tirs n’ont pas été assez précis pour tromper un Pope des grands soirs. Il sort pour C. Pulisic (61′).

Newcastle (4-3-3):

N. Pope (8,5): voiir ci-dessus.

D. Burn (5): Assez serein en défense, le géant d’un mètre quatre-vingt-dix-huit a bien géré les incursions latérales de Chukwueze. Il s’est certes fait passer quelques fois, mais a plutôt bien géré la profondeur. Offensivement, il est limité, normal pour un défenseur central de formation.

S. Botman (5,5): Un match satisfaisant pour l’ancien du LOSC, qui a tenu la barque des noirs et blancs pendant 90 minutes. Son jeu de tête et sa science du placement ont permit à Newcastle de résister, surtout en seconde période, où il a montré un meilleur visage

F. Schär (4,5): Le point noir dans cette défense, le central droit suisse a montré des lacunes dans l’anticipation, mais aussi dans la vitesse de course. Si Leao a pu s’amuser parfois de son côté, il en est le principal fautif.

K. Trippier (6): Le capitaine a tenu son rang ce soir, pour proposer une rencontre pleine d’envie, de combativité. Il est un latéral extrêmement mobile, passant de l’attaque à la défense avec une aisance superbe. Ses centres, et sa vision du jeu en phase offensive en font un danger constant pour la défense adverse.

S. Tonali (5): Important à la récupération, l’italien a fait ce qu’il sait faire face à son ancien club. En revanche, il n’a pas beaucoup attaqué, ou, quand il l’a fait, il a été imprécis, et a raté des contrôles, des passes… Il a semblé parfois dépassé par l’enjeu, et la configuration de jouer face à son ancienne équipe.

B. Guimaraes (4): Peu en vue durant la rencontre, le brésilien a manqué d’inspiration dans le domaine offensif. En 90 minutes, il ne touche “que” 50 fois le ballon, ce qui est trop juste pour un milieu comme lui. D’autant plus que ces ballons n’ont été que trop peu bonifiés.

S. Longstaff (6,5): Une rencontre réussie, et pleine pour le milieu box-to-box anglais des Magpies. Sa vision du jeu lui permet de toujours trouver la bonne passe, qui va mettre dans le vent une ligne adverse. Même ses appels sont souvent très intéressants, et lorsqu’il est servi, il sait bonifier les ballons.

A. Gordon (5,5): Intéressant dans la profondeur, le virrvoltant ailier anglais a montré de bonnes choses dans ses appels de balle, et ses contrôles orientés. Cela lui a permit de se créer des occasions d’être décisif. Cependant, il n’a pas concrétisé ces possibilités, pêchant dans le dernier geste. Dommage, car il était la menace la plus potentielle pour Milan.

A. Isak (5): Le jeune buteur suédois n’a pas eu tant d’occasions de briller, car les ballons envoyés dans la surface ont souvent été bien gérés par la défense. Peut-être son placement dans la surface aurait-il pu être meilleur, ce qui lui aurait permit de recevoir des ballons dans les pieds. A part cela, il a tenté de construire avec son équipe, décrochant régulièrement pour servir d’appui, mais sans plus apporter de danger que cela. Il sort en fin de match pour H. Barnes (90+1′).

J. Murphy (5,5): Les appels sont bons, les passes progressives aussi, et il a réussi quelques incursions dans la surface. Malgré tout, jamais il n’a réussi à s’ouvrir un angle de tir correct. Les contrôles sont bons, les centres également, mais les occasions de faire la différence ont manqué.

Lire plus