Strasbourg - Montpellier (2-2) : Les notes complètes [Ligue 1 - 5ème j.]

Strasbourg – Montpellier (2-2) : Les notes complètes [Ligue 1 – 5ème j.]

Homme du match – Delaine (7,5) : Téji Savanier et Wahbi Khazri auraient pu être élus homme du match si le match s’était arrêté à la mi-temps. Les deux joueurs à vocation offensive du MHSC ont été très remuants et ont créé beaucoup de travail à l’arrière-garde défendue par Matz Sels. Mais un match de football se joue en 90 minutes malheureusement pour eux, Thomas Delaine a fait la différence. Le latéral gauche a déclenché un déclic en provoquant la réduction du score puis, quelques minutes plus tard, en effectuant un centre pour son coéquipier sud-africain.

Strasbourg (4-2-3-1)

Mats Sels (7) : Le portier belge peut être satisfait de sa prestation. Malgré de nombreux tirs montpelliérains, seulement quatre se sont avérés cadrés. Parmi ces quatre tirs, nous pouvons apercevoir deux buts que nous détaillerons plus tard. Sur les deux autres tirs, Sels a répondu présent. Dès la 14’, Savanier s’est chargé d’un corner qu’il a botté de manière sortante. La balle est allée directement sur Kouyaté qui n’a pas surpris Sels avec sa tête smashée. Beaucoup plus tard dans la rencontre, à la 82’, sur un coup de pied de coin parfaitement joué, Kouyaté a mis la tête ce qui a sollicité Sels, attentif sur sa ligne.

Frédéric Guilbert (4,5) : Le Français, n’ayant joué qu’une mi-temps, est la parfaite définition de la mi-temps de son équipe. D’un point de vue offensif, nous pouvons noter de bons efforts, mais, sur le plan défensif, Guilbert et ses partenaires n’ont pas été exempts de tout reproche. Il a été remplacé à la mi-temps par un Marvin Senaya (5,5) combatif. Le joueur qui connaît sa première vraie saison en ligue 1 a été l’un des éléments clefs de la révolte des siens.

Gerzino Nyamsi (5) : Dépassé puis peu inquiété, voilà ce qui résume le match de l’ancien Rennais. En effet, à l’image de ses partenaires, le Français a été complètement à la ramasse en première mi-temps. Mais en deuxième, ça a été tout autre chose : avec un nouveau visage, le Racing n’a que très peu été inquiété.

Lucas Perrin (5,5) : Aligné dans une défense à 4, système préferentiel de Vieira, mis en place pour la première fois de la saison, le Français a gagné quelques points sur Sylla. Effectivement, à la 13’, nous pouvons noter une superbe intervention signée Perrin dans les pieds de Ferri, lequel a tenté de se frayer un chemin vers le but à l’entrée des seize derniers mètres. En toute fin de rencontre, il aurait même pu ajouter une passe décisive à son compteur : Perrin, vers les six mètres, a tenté un centre précis pour son coéquipier Mothiba, qui a rabattu le cuir juste à droite de la cage.

Thomas Delaine (7,5) : voir ci-dessus 

Ismael Doukouré (7,5) : Souvent comparé à Simakan, joueur parti pour Leipzig à l’hiver 2020, pour sa polyvalence. L’ancien joueur de Valenciennes évolue depuis quelques rencontres au milieu de terrain. Très critiqué après sa prestation peu convaincante à Nice, il a su faire taire ses détracteurs. Que dire de son match ? Il a été présent dans la grande majorité des bons coups. Aussi bien passeur que récupérateur, le Français aurait pu être l’homme du match.

Ibrahima Sissoko (3) : Match catastrophique pour lui. Il est l’un des acteurs majeurs de la contre-performance en première mi-temps.

Habib Diarra (4) : Quand est-ce qu’il va se réveiller ? Auteur d’une bonne deuxième partie de saison avec le Racing l’an dernier, le Franco-Sénégalais s’est quelque peu endormi en ce début de saison. Peut-être est-ce dû au fait qu’il aurait pu jouer la Ligue des Champions avec Lens si le Racing avait accepté l’offre des nordistes. C’est sans trop de surprises qu’il a été remplacé à la mi-temps par le jeune bordelais Dilane Bakwa (6). Ailier de formation, le joueur a donné une impulsion positive en deuxième mi-temps.

Moise Sahi Dion (5) : Première apparition pour lui sur une pelouse de Ligue 1 après sa blessure reçue en match de préparation à Colmar. Tant attendu par ses supporters de part sa saison flamboyante avec Annecy, l’Ivoirien n’a pas été toujours très précis dans ce qu’il a tenté.

Angelo Borges Gabriel (6) : Arrivé cet été à Chelsea pour 15M€ en provenance de Santos, le Brésilien, qui a été prêté dans la foulée au Racing, a connu sa première titularisation. Comme son partenaire Sahi, il n’a pas manqué d’essayer. Malheureusement pour lui, il a encore été trop maladroit et imprécis dans ses gestes. Il a tenté un nombre incalculable de centres, tous tirés presque de la même façon. Prenons l’exemple de la 30’ : Angelo a adressé un centre-tir vers le second poteau que Lecomte a accompagné par sécurité.

Kevin Gameiro (4,5) : Le joueur d’expérience est, avec une petite surprise, titulaire cette après-midi et non super sub. Malheureusement, ce n’est pas dans ce match qu’il va gagner des points. Il a été remplacé par Emegha jeune recrue du Racing.

Montpellier (4-2-1-2)

Benjamin Lecomte (5,5) : L’ancien gardien de l’ASM aurait pu aller jouer aux cartes en première mi-temps. En effet, Strasbourg n’a pas manqué de tirer mais aucun ou presque n’est arrivé à mettre en danger Lecomte. Le gardien a été malheureux en deuxième mi-temps, à la 63’ : Aux abords de la surface de réparation, Ibrahima Sissoko a centré au deuxième poteau et Thomas Delaine, le latéral strasbourgeois, a eu comme une fulgurance et a déclenché un ciseau retourné. Son geste est arrivé sur le poteau, puis, avec de la réussite, a tapé le pied de Benjamin Lecomte.

Falaye Sacko (6) : A l’inverse de ses rivaux du jour, Falaye Sacko a très bien réussi son début de match mais a fait une deuxième mi-temps déplorable. Auteur d’une passe décisive à la 35’, le joueur peut quand même être satisfait. Nous détaillerons le but pour Khazri le buteur.

Becir Omeragic (5,5) : Le Suisse, tout fraîchement arrivé de Zurich, n’a pas été très en vue aujourd’hui. Nous pouvons tout de même mettre à son compteur deux belles actions. A la 29’, Sahi Dion a profité d’une mauvaise relance, il a décidé de prendre sa chance aux seize mètres mais a trouvé Omeragic sur sa route.

Kiki (5) : Comme son homologue suisse, le défenseur aura effectué un match qu’on peut qualifier d’étrange. Cette rencontre était en effet très particulière pour lui car il a arboré les couleurs du FC Metz, club rival du Racing, de 2020 à 2023.

Issiaga Sylla (3) : Les supporters ont pu sourire à l’annonce de la composition des équipes, puisque son homonyme joue pour l’équipe en face. Sûrement le pire Montpelliérain aujourd’hui.

Joris Chotard (4) : A seulement 21 ans, son nom fait déjà partie de l’histoire de son club puisqu’il a disputé pas loin de 130 matchs avec le club héraultais. Il a écopé d’un carton jaune à la 88’ pour une énième faute sur contre-attaque.

Jordan Ferri (5) : Match assez terne pour lui qui a été remplacé à la 83’ par Léo Leroy.

Arnaud Nordin (7) : Auteur d’une première mi-temps plus qu’aboutie, puisque qu’il est rentré au vestiaire avec un but à son compteur, l’ancien Nancéen peut dormir tranquille ce soir. A la 40’, le MHSC a fait le break : Au milieu du terrain, Khazri, le buteur tunisien, a causé du souci à la défense strasbourgeoise en lançant Téji Savanier dans la profondeur. Le capitaine héraultais, en bout de course, est parvenu à faire la passe a Arnaud Nordin. L’ancien Stéphanois s’est présenté devant Matz Sels et, sans trembler, a trompé le Belge.

Teji Savanier (7,5) : Comme dit précédemment, si le match s’était arrêté à la mi-temps, il aurait été l’homme de cette rencontre. Auteur d’une passe décisive pour le but de Nordin et d’une passe pré-décisive pour le but de Khazri, l’ancien Nîmois peut avoir des regrets. L’arbitre a même dû sortir la biscotte à la 58’ pour une faute sur Bakwa.

Wahbi Khazri (7) : Le Tunisien a ouvert le score cette après-midi, à la 35’ : Téji Savanier a ouvert le jeu en faisait une passe à Falaye Sacko. Le latéral montpelliérain, qui est monté en attaque, a centré en retrait vers Wahbi Khazri qui a placé une reprise de volée et a ouvert le score.

Akor Adams (3,5) : Le Nigérian est arrivé cet été dans le but de remplacer Wahi, parti à Lens. Auteur de quelques buts sur ses premiers matchs, le buteur a été plus qu’absent aujourd’hui. Dommage pour son équipe. Il s’est même vu attribuer un carton jaune à la 29’ pour simulation dans la surface strasbourgeoise.


Faire partie d'une communauté active de supporters du RC Strasbourg vous intéresse ? Rejoignez tout de suite la #TeamRCSA sur Facebook par un simple clic sur le bouton "suivre la page" ci-dessous :


Lire plus