FC Nantes : Kita suspend un de ses joueurs pour manque de respect, que s'est-il réellement passé ?

FC Nantes : Kita suspend un de ses joueurs pour manque de respect, que s’est-il réellement passé ?

La situation au FC Nantes est loin d’être idéale. Les Canaris, déjà en difficulté sur le terrain, doivent maintenant faire face à des problèmes internes. Un incident récent a mis en lumière les tensions qui règnent au sein du club.

Selon Ouest-France, Fabien Centonze aurait été suspendu pendant une semaine par Waldemar Kita, le président de l’équipe. Le défenseur serait accusé d’avoir manqué de respect à l’égard de l’équipe technique et de son entraîneur Pierre Aristouy.

Centonze n’a pas tardé à répondre aux accusations portées contre lui. Par la voix de son avocat, il nie toute responsabilité et dénonce un harcèlement de la part du club : “Cet été, le FC Nantes a refusé une offre de Rennes pour Fabien, car le club nous a dit qu’il comptait sur lui […] aujourd’hui, la direction du club lui soumet des offres inintéressantes et lui fait payer le fait de les refuser.”

L’origine du conflit entre Centonze et le FC Nantes remonte à cet été lorsque le joueur avait exprimé son désir de partir. Arrivée l’an dernier en provenance de Metz, ce défenseur était dans le viseur du Stade Rennais lors du mercato. Cependant, faute d’accord avec Rennes, Nantes a choisi de garder Centonze – décision que celui-ci n’a pas appréciée.

Cette mésentente rappelle celle qui s’est produite quelques semaines plus tôt avec Jean-Charles Castelleto, qui avait refusé de jouer pour des raisons similaires. Ces conflits internes ne font qu’aggraver la situation déjà précaire du FC Nantes.

Les Canaris auront fort à faire lorsqu’ils reprendront le championnat le 17 septembre prochain avec deux matchs contre Clermont et Lorient, deux concurrents directs dans la course au maintien.


Faire partie d'une communauté active de supporters du FC Nantes vous intéresse ? Rejoignez tout de suite la #TeamFCN sur Facebook par un simple clic sur le bouton "suivre la page" ci-dessous :


Lire plus