ASSE : Des interrogations surgissent quant à la vente du club

ASSE : Des interrogations surgissent quant à la vente du club

Le président du Directoire de l’ASSE, Roland Romeyer, avait annoncé en avril dernier que le club était à vendre et qu’il attendait que la situation s’améliore avant de passer à cette phase. Cependant, aucune vente n’a abouti jusqu’à présent et il semble que Romeyer reste à la tête du club malgré la colère des supporters.

Après une première partie de saison dernière catastrophique, Romeyer avait décidé de maintenir Laurent Batlles comme entraîneur pour assurer le maintien en Ligue 2. Jean-François Soucasse et Loïc Perrin sont également restés en poste.

Lire aussi :

Cependant, la position de Soucasse en tant que président délégué s’est affaiblie ainsi que celle du directeur sportif. Le dernier mercato a été dirigé par Romeyer avec un Soucasse plus ou moins écarté et l’arrivée de deux nouveaux recruteurs expérimentés. Cette stratégie s’est avérée payante puisque l’équipe s’est redressée au classement.

Aujourd’hui, c’est avec les hommes déjà présents que le président prépare la nouvelle saison, mais cela semble être plus un choix par défaut. Soucasse est toujours là uniquement parce que son départ coûterait cher au club tandis que Perrin voit son image ternie.

Lire aussi :

Quant à Batlles, sa crédibilité a été entamée par ses choix de recrutement estival et une mauvaise première partie de saison. Le fait qu’il n’ait pas été prolongé montre que la confiance de Romeyer envers lui est relative.

Luis De Sousa, qui avait joué un rôle important dans le dernier mercato hivernal, a choisi de quitter le club pour rejoindre Pau seulement six mois après son arrivée. Ce départ pose problème, surtout au niveau du timing, car il était déjà engagé sur certains dossiers.

En conclusion, malgré les annonces de vente du club, il semble que Roland Romeyer reste à sa tête avec les hommes déjà présents. La confiance en Soucasse et Perrin s’est affaiblie et Batlles voit également sa crédibilité remise en question. Le départ de Luis De Sousa soulève des interrogations quant à la gestion du club.

Lire plus