France - Grèce (1-0) : Les notes complètes [Euro 2024 Qualif. - 4ème j.]

France – Grèce (1-0) : Les notes complètes [Euro 2024 Qualif. – 4ème j.]

Homme du match : Camavinga (7) : Dans une rencontre timorée où les Français n’ont pas réalisé le match de l’année, l’homme à tout faire côté bleu, a une nouvelle fois été au-dessus du lot. De par ses qualités techniques, il a su prendre le dessus sur ses vis-à-vis, tout au long de la partie, en étant omniprésent sur les quatre coins de la pelouse. Véritable métronome du jeu de l’Equipe de France, l’ancien rennais a été étincelant durant ce rassemblement du mois de juin et continue de répondre de présent.

France : 4-3-3

Maignan (5) : Une soirée paisible pour le portier français qui a réussi le peu de chose qu’il a eu à réaliser.

Lire aussi :

Koundé (5) : Le latéral Barcelonais a tenu sa place face à des Grecs peu entreprenant offensivement. Néanmoins, il n’en a pas vraiment profité pour se projeter de l’avant malgré une belle remise de l’intérieur au second poteau, qui sera repoussé par le portier adverse.

Upamecano (6.5) : Match solide de sa part, en étant présent sur la quasi-totalité des ballons qu’il a eu à jouer. De plus, il n’a pas hésité à monter haut pour apporter du surnombre grâce à sa qualité de relance.

Lire aussi :

Konaté (6) : Une rencontre de qualité pour ce dernier qui n’a rien laissé à ses vis-à-vis. À noter tout de même son déchet technique dans plusieurs relances. 

Hernandez (5) : Pas dans un grand soir, le latéral gauche des Bleus a enchaîné les erreurs techniques tout au long de la partie et n’a pas été suffisamment influent dans le jeu. Cependant, c’est sur l’un de ses centres que les Français ont obtenu un penalty.

Tchouaméni (5.5) : Moins influent qu’à l’accoutumé, le milieu du Real a souvent réalisé les mauvais choix dans ses prises d’initiatives. Malgré tout, l’ancien monégasque a répondu présent sur le plan technique.

Camavinga : voir ci-dessus.

Griezmann (6) : Peu en vue au cours des quarante-cinq premières minutes, le numéro 7 des Bleus a tout de même su se montrer convaincant sur les quelques ballons qu’il a eu à jouer. Au retour des vestiaires, il a su se mettre en jambes, ce qui lui a permis d’être décisif sur l’ouverture du score. En effet, sur un centre d’Hernandez, il tente de dévier le cuir de la tête, mais un adversaire intervient et vient heurter sa tête du pied. Remplacé par Nkunku.

Coman (6) : Une performance aboutie ce soir pour l’ailier français. Comme souvent, il a fait mal à ses vis-à-vis grâce à sa pointe de vitesse et ses crochets dévastateurs. Remuant dans son couloir, il a enchaîné les centres de qualités à destination de l’attaque française. Remplacé par Dembélé.

Kolo Muani (5) : Une rencontre en demi-teinte pour l’attaquant des Bleus qui était dans la réaction durant une bonne partie du match. La dernière demi-heure a été plus satisfaisante avec plusieurs différences de faites, mais cela reste insuffisant. Remplacé par Giroud.

Mbappé (6) : Comme vendredi, c’est sur penalty qu’il vient quasiment sauver son match. En effet, le Parisien a été trop gourmand sur une majorité de ses occasions, avec cette volonté de faire trembler les filets sur chacun de ses ballons joués. Quelques minutes après le retour des vestiaires, il prend ses responsabilités, et tire le penalty obtenu par Griezmann. Néanmoins, le portier grec plonge du bon côté et s’impose avant de le retirer, suite à l’arbitre vidéo, et vient cette fois-ci ouvre le score.

Grèce : 4-2-3-1

Vlachodimos (6) : Malgré une domination française dans le jeu, le portier grec n’a pas eu énormément de parade à réaliser. Décisif sur la remise de l’intérieur du pied de Koundé grâce à une belle main ferme, il a su démarré fort le second acte. En effet, il pensait avoir réalisé le plus dur en stoppant un penalty de Mbappé, après avoir plongé du bon côté. Néanmoins, après arbitrage vidéo, la tentative est à retirer et malgré une nouvelle bonne intuition, il est battu. 

Baldock (5) : Il avait fort à faire face à lui ce soir. Effectivement, le latéral de Sheffield United a dû se contenter de défendre tout au long de la partie, afin d’essayer de stopper Mbappé. Si sur certaines phases de jeu, il n’a pas réussi a s’imposer face à son vis-à-vis, il a pu compter sur les efforts défensifs de ses coéquipiers pour lui venir en aide. Au final, il a sorti une prestation intéressante.

Mavropanos (2) : Auteur d’une bonne première période, ce dernier a totalement déjoué au retour des vestiaires. Sur un centre venu de la gauche, il vient heurter violemment le visage de Griezmann avec son pied et commet ainsi un penalty, dans un premier temps, sauvé par son portier puis retirer et transformé par Mbappé puisque le défenseur était dans sa surface au moment de la frappe. Après s’en être bien sorti en étant encore sur la pelouse, il est battu par la vitesse de Kolo Muani et en tant que dernier défenseur, il stoppe la course de ce dernier. Cette fois-ci, il est logiquement expulsé.

Hatzidiakos (5.5) : Il a rendu une copie satisfaisante en étant un véritable tôlier de la défense grec. Dominateur dans la quasi-totalité des duels disputés, il s’est montré précieux dans de nombreuses interceptions avec en plus, des relances de qualités. 

Tsimikas (3.5) : Le latéral des Reds de Liverpool a souffert face aux multiples accélérations de Coman. Malgré vingt bonnes premières minutes où il a été l’auteur de deux belles interceptions face à ce dernier, la suite de la rencontre a été bien plus compliqué en étant régulièrement dépassé.

Siopis (5) : Titularisé en tant que sentinelle, il a enchaîné les efforts défensifs pour venir en aide à ses coéquipiers et notamment sur le côté droit face à Mbappé. Remplacé par Fountas.

Kourbelis (4.5) : Précis balle aux pieds, il a dû se contenter du repli défensif ce soir. Remplacé par Bouchalakis.

Masouras (4) : Malgré de bonnes qualités techniques, il n’a pas eu l’occasion de s’exprimer au cours de cette partie. Remplacé par Koulierákis.

Bakasetas (5.5) : Sans doute le grec le plus entreprenant offensivement. Grâce à son volume de jeu important, il a su exploiter ses bonnes prises de balles en se projetant de l’avant. À noter également, une belle tentative aux vingt mètres, bien capter par Maignan. Remplacé par Retsos.

Mantalos (4.5) : Un match convaincant de sa part, avec une bonne maîtrise technique et une véritable envie d’aller de l’avant même s’il n’en a pas eu véritablement l’opportunité.

Giakoumakis (3) : Une rencontre difficile pour ce dernier qui a touché très peu de ballon et n’a jamais été servi dans de bonnes conditions. Remplacé par Pavlidis.

Lire plus