Belgique - Autriche (1-1) : les notes complètes [Euro 2024 Qualif. - 3e j.]

Belgique – Autriche (1-1) : les notes complètes [Euro 2024 Qualif. – 3e j.]

Homme du match: J. Doku (7): impressionnant de vivacité, le jeune rennais a brillé par le dribble ce soir, en déposant son vis-à-vis à multiples reprises, laissant admirer sa maîtrise balle au pied. Il a néanmoins pêché dans le dernier geste, que ce soit dans la passe ou la frappe, mais il a été le plus créatif sur le terrain ce soir. Il réussi 8 dribbles ce soir, ce qui représente plus que le total de l’équipe d’Autriche ce soir (7). Sorti pour M. Trésor (84′).

Belgique (3-5-2):

T. Courtois (5,5): Une bonne rencontre pour le champion d’Europe avec le Réal, qui réalise 2 bons arrêts. Il est malheureux sur le but adverse, prit à défaut par Mangala sur la frappe de Gregoritsch. Il se permet même des passes en profondeur vraiment intéressantes sur Doku ou Lukebakio.

Lire aussi :

A. Theate (5): Un match correct pour le second rennais belge, qui a bien verrouillé sur son côté, et a pu quelque peu distribuer de bons ballons pour ses attaquants.

L. Dendoncker (5,5): Une protection de surface et un jeu de tête agréable et régulier, le défenseur central s’est montré concentré, et a joué son rôle d’éliminateur des actions adverses. Il est remplacé par A. Al-Dakhil.

Lire aussi :

W. Faes (6): Celui qui a vécu une saison compliquée à Leicester, relégué, a montré qu’il mérite de rester en première division ce soir, en étant un verrou pour les diables rouges. Il a fait parler son jeu de tête, ainsi que ses qualités d’anticipation. Sur les corners défensifs, il a été crutial. Enfin, il s’est chargé de relancer proprement au sol.

J. Doku (7): voir ci-dessus.

O. Mangala (6): Une rencontre réussie pour sa seconde titularisation, le milieu de Nottingham Forrest a montré une vraie solidité dans la protection de l’axe, mais surtout une projection dans les transitions offensives intéressante. Il a souvent été vers l’avant, cherchant à créer le danger. A. Vranckx prend sa place (76′)

Y. Tielemans (4): Un jour sans pour le milieu de Leicester, qui a beaucoup manqué de gestes. En terme de passes, ou de contrôles, il a été souvent imprécis, provoquant des pertes de balle.

T. Castagne (4,5): Souvent à la tâche défensive, l’habituel latéral droit a souffert par moment en première période. Il a reprit ses marques en seconde, avec une meilleure anticipation. Par contre, il a manqué de précision dans les centres.

D. Lukebakio (6,5): Le deuxième plus grand danger des Red Devils se trouvait sur cette aile gauche, lui qui a fait si mal à Wober, par le dribble (7 réalisés), mais aussi par les changements de rythme et crochets. Même défensivement, il a fait les efforts pour contre-presser. Remplacement pour J. Bakayoko (69′).

R. Lukaku (5): Un match compliqué pour le numéro 9, qui a manqué de ballons corrects à exploiter. Son apport dans le jeu de pivot s’est bien plus ressenti en première période, bien que son but intervienne suite à une séquence dos au but. Dans le domaine aérien, il n’a pas été des plus impériaux.

Y. Carrasco (4,5): Le Colchonero a manqué de justesse technique, mais aussi d’inspiration pour trouver la faille. Son association à Lukaku en tant que faux 9 ne semble pas vraiment fonctionner, lui qui a d’ailleurs plus souvent prit l’aile. Sorti pour L. Openda (76′).

Autriche (4-4-2):

A. Schlager (5): Une rencontre plutôt calme finalement pour le portier, qui n’a eu que deux arrêts à faire dans la partie, mais n’en réussi donc qu’un seul sur les deux. Ce rendement lui vaut donc, proportionnellement, la moyenne.

M. Wober (5): Un match en demi-teinte pour le latéral gauche, puisqu’il a semblé en grande difficulté face à Lukebakio, souvent prit de vitesse. En revanche, à l’attaque, il était une belle source de danger. Mais il était déjà noté dans le carnet de l’arbitre à la pause, Rangnick, menant 0-1, préfère le sortir, et ne pas prendre le risque d’un deuxième carton jaune à la place de P. Muene (45′).

D. Alaba (5,5): Une vraie bonne rencontre pour le capitaine autrichien, qui livre une prestation défensive quasi parfaite. Dans l’anticipation, et la relance, le merengue a été superbe. Il est par contre fautif sur le but de Lukaku.

P. Lienhart (5): Chargé de marquer Lukaku dans les airs, cela a marché, mais aussi de l’empecher de combiner, et cela a moins bien marché. Pourtant, il a semblé bien le contenir, mais lui aussi se fait mettre dans le vent sur le but de la Belgique.

S. Posch (5): Souvent présent sur les seconds ballons après les centres, il a sû apporter de la sérénité défensive chez les autrichiens. C’est en revanche un peu juste offensivement.

P. Wimmer (5,5): Une bonne rencontre pour le milieu de terrain, qui réalise 2 dribbles ce soir, et surtout a délivré des passes en profondeur de qualité, ce qui a créé le danger dans l’espace laissé par les belges. Il a perdu quelques ballons au milieu de terrain, mais rien de dramatique. Il est remplacé par F. Kainz (60′).

X. Schlager (5): Bien présent défensivement, le numéro 4 a fait le travail de l’ombre ce soir, à la récupération et à l’anticipation. Le joueur de Leipzic a montré qu’on peut lui faire confiance pour bloquer l’axe. En revanche, on aimerait le voir plus construire. Sorti par Rangnick pour D. Ljubicic (87′).

N. Seiwald (4,5): Assez invisible durant cette partie, le joueur de Salzbourg a manqué de percussion et de vision de jeu pour organiser correctement les contre offensifs de l’Autriche.

C. Baumgartner (4): Intéressant par moments, mais trop inconstant, le milieu droit a manqué parfois de coffre pour faire les efforts de course, et n’est pas parvenu à effectuer les bonnes passes dans le bon timing. Sa prise à 2 sur Doku n’a pas été concluente.

M. Gregoritsch (4,5): Mis à part ce but chanceux, que la rencontre fut longue pour lui, car il a été peu trouvé dans la bonne porture, et a manqué peut-être de centres à raz-de-terre, car le domaine aérien était dur à s’accaparer. En fin de match, K. Onisiwo prend son poste (87′).

M. Artautovic (5): Sensiblement la même rencontre pour le joueur de Bologne, avec la vision de jeu en plus. Il a généralement fait les bonnes passes au bon moment, créant le déséquilibre. Il est sorti par le coach pour M. Sabitzer (60′).

Lire plus