Gibraltar – France (0-3) : Les notes complètes [Euro 2024 Qualif. - 3ème j.]

Gibraltar – France (0-3) : Les notes complètes [Euro 2024 Qualif. – 3ème j.]

Homme du match : Camavinga (7.5) : En total maîtrise, l’homme à tout faire côté français, a distribué le jeu durant une grande partie de la rencontre. Ses qualités techniques, ainsi que son volume de jeu important ont fait mal à ses adversaires. En résumé, le jeune milieu des Bleus a touché cent-trente et un ballons, avec quatre-vingt-quinze pour cent de passes réussies ainsi que treize duels remportés sur quinze. Remplacé par Fofana.

Gibraltar : 5-4-1

Coleing (6) : Malgré les trois buts encaissés, le portier Gibraltarien a rendu la tâche compliquée aux Français, grâce à plusieurs arrêts de grande classe. Ce fût le cas face à Coman où sur une volée de ce dernier, il se couche bien pour repousser le cuir d’une jolie main ferme ou encore sur une enroulée de Camavinga qui prenait la direction de la lucarne. Il peut également remercier ses montants qui l’ont sauvé à deux reprises.

Lire aussi :

Sergeant (4.5) : Il a rendu une copie satisfaisante malgré avoir eu Mbappé en tant que vis-à-vis. En effet, le latéral du Gibraltar a su répondre présent dans plusieurs duels, tout en étant dominateur dans ses interventions, avec six ballons récupérés.

Chipolina (3) : L‘expérimenté capitaine des locaux a vécu une soirée difficile, en étant dominé dans de nombreux duels. Juste avant la pause, il contre un ballon de Mbappé entre l’épaule et le bras avant que l’arbitre siffle penalty.

Lire aussi :

Lopes (3) : Un match discret de sa part, où malgré les multiples attaques françaises, il n’a pas eu un grand nombre de duels à disputer.

Olivero (3) : Souvent sollicité, il a pêché techniquement lorsqu’il se trouvait en possession du ballon.

Britto (4.5) : Battu d’entrée face à Coman, il a eu du mal à stopper ce dernier avant d’être plus convaincant au retour des vestiaires.

Hartman (4.5) : Une rencontre plutôt satisfaisante pour ce dernier qui sans avoir touché énormément de ballon, a su répondre présent dans le duel physique durant une heure de jeu. Remplacé par Annesley.

Pozo (4.5) : Omniprésent dans le cœur du jeu, il a enchaîné les efforts défensifs aux quatre coins du rectangle vert, et ce, avec brio. Remplacé par Chipolina.

Ronan (3) : Une rencontre compliquée où il a directement été dominé par ses vis-à-vis du soir. Remplacé par Wiseman.

El Hmidi (4.5) : L‘attaquant Gibraltarien n’a pas touché un grand nombre de ballon intéressant, mais a su nous régaler sur une inspiration de génie en première période. À la récupération au milieu de terrain, il tente un lob de cinquante mètres qui vient passer juste au-dessus du but de Samba, battu sur ce coup. À noter ses efforts défensifs importants. Remplacé par Mouelhi.

Casciaro (3) : Du haut de ses quarante et un an, ce dernier n’a pas réussi à peser dans le jeu malgré un gros volume de course. Remplacé par De Barr.

France : 4-3-3

Samba (6) : Une première en Bleu tranquille pour le portier lensois qui n’a pas eu le moindre arrêt à réaliser. Il était tout de même proche de concéder l’un des buts de l’année avec un lob de cinquante mètres qui vient passer juste au-dessus de sa transversale.

Pavard (6) : Le latéral droit français a énormément été sollicité au cours de cette partie, avec près de cent-vingt ballons touchés. A l’aise techniquement et dominateur dans les airs, il aurait pu voir son match s’écourtait au bout d’une demi-heure de jeu avec un pied haut qui vient atterrir au niveau de l’épaule d’un adversaire.

Fofana (6.5) : Pour sa première sélection en Bleu, le défenseur français a tenu sa place sur l’intégralité de la partie en étant rassurant dans ses interventions et précis balle aux pieds.

Konaté (6.5) : Face à des Gibraltariens qui ne se sont pas aventurés vers l’avant, l’arrière de Liverpool a réussi ce qu’il avait à faire du début à la fin. Remplacé par Disasi.

Hernandez (6.5) : Belle performance de ce dernier qui a su exploiter comme il le fallait, l’intégralité de son couloir gauche, participant ainsi, à de nombreuses offensives françaises.

Tchouaméni (6.5) : Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Le milieu des Bleus a livré une prestation de haute volée, en étant rapidement dominateur dans le cœur du jeu. Cela lui a permis de se projeter régulièrement de l’avant. Néanmoins, malgré six tentatives à son actif, il n’est pas parvenu à venir faire trembler les filets, dû notamment à deux transversales qui ont repoussé ses actions.

Camavinga : voir ci-dessus.

Griezmann (7) : Présent dans la plupart des offensives des Bleus, Grizou s’est montré dangereux balle aux pieds, aux abords de la surface adverse, avec notamment une frappe croisée qui vient heurter le poteau. Sa volonté de faire briller le collectif a comme souvent pris le dessus sur son individualisme qui aurait pu lui permettre de faire trembler les filets. Remplacé par Nkunku.

Coman (6) : Remuant d’entrée de jeu, il parvient à créer une première différence face à son vis-à-vis du soir pour trouver la tête de Giroud au point de penalty. Ensuite, il n’a pas cessé de déborder dans son couloir, permettant ainsi aux Français de s’offrir de nombreuses situations. Remplacé par Dembélé.

Giroud (7) : Le numéro 9 français a rapidement répondu présent dans cette rencontre. Sur un centre de Coman, venu de la droite, il reprend le cuir de la tête pour venir ouvrir le score après seulement trois minutes de jeu. Par la suite, l’homme au désormais cinquante-quatre buts en sélection s’est montré influent dans le jeu grâce notamment à son rôle dos au but. Remplacé par Kolo Muani.

Mbappé (5) : Un penalty obtenu et transformé juste avant la pause, qui vient sauver une prestation timorée de l’ailier français. En effet, il a été imprécis techniquement sur de nombreuses phases offensives, avec plusieurs pertes de balles, et de mauvais choix de pris lorsqu’il se trouvait aux abords de la surface des locaux.

Lire plus