AC Milan - US Cremonese (1-1) : Les notes complètes [Serie A - 34ème j.]

AC Milan – US Cremonese (1-1) : Les notes complètes [Serie A – 34ème j.]

Homme du match: A. Saelemaekers (7): le virevoltant ailier belge s’est montré vraiment dangereux offensivement, créant toujours une situation dangereuse par le dribble, puis une qualité de centre toujours la bienvenue. Il a beaucoup tenté d’apporter le déséquilibre dans la défense de Cremonese, en témoigne ses 9 dribbles tentés, et 4 réussis. Il est remplacé par J. Messias (75′), qui fait presque aussi bien en une vingtaine de minutes, inscrivant le but de l’égalisation à la 96e.

AC Milan (4-2-3-1):

M. Maignan (4,5): Pas inquiété sur toute la partie, il se rate quelque peu en plongeant un tantinet trop tôt sur l’une des 2 seules frappes cadrées qu’il subit dans ce match. C’est cruel, mais c’est le football.

F. Ballo-Touré (4): Maladroit et peu dangereux, le latéral a surtout manqué de vista dans sa dernière passe, car il s’est souvent retrouvé en position de centre, mais sans trouver un partenaire assez précisément pour finir. Défensivement, très peu de travail pour lui, il a pu se concentrer sur la tâche offensive.

M. Thiaw (5): Son match est parfait jusqu’à la la 77e minute, où Okereke joue son numéro de soliste, et envoie chercher des prunes Thiaw et Kalulu, d’une facilité déconcertante, voire gênante à voir. Cette action cruciale plombe un match très propre des deux centraux.

P. Kalulu (5): Même chose donc pour le deuxième central, qui a été parfait à la relance, et dans le peu d’interventions qu’il a fait en défense. Mais ce moment-ci, sa lucidité a semblé quitter son esprit, laissant Okereke inscrire son magnifique but.

D. Calabria (5,5): Un bon match dans les deux parties du terrain pour le capitaine, qui a beaucoup combiné avec Dias, De Ketelaere, mais surtout Saelemaekers. Ses courses de dédoublement apportent vraiment un déséquilibre dans les lignes adverses, et dégagent des espaces.

A. Vranckx (5,5): Un match correct pour le belge, qui fait son retour en tant que titulaire. Il a dominé ce milieu de terrain d’une main de fer, et d’un jeu de tête rageur. Il a été très bon à la récupération. Il sort pour S. Tonali (75′).

I. Bennacer (5): Une rencontre en deçà des performances récentes pour l’algérien. Moins inspiré offensivement, les passes ont parfois été trop appuyées, et la technique pas toujours juste. Il reste tout de même un récupérateur de grande classe. R. Krunic prend sa place dans l’entre-jeu.

B. Dias (4,5): Bien moins en vue qu’à l’accoutumée, l’espagnol a manqué de disponibilité, mais aussi de justesse technique. Il est toujours un monstre de conduite de balle, mais ne s’en est pas toujours servi à bon escient ce soir.

C. De Ketelaere (5,5): De retour dans le 11 titulaire en tant que faux numéro 9, celui qui est actuellement considéré comme un flop à Milan se rachète un peu dans ce match, montrant des capacités de jeu en pivot, et face au jeu, intéressantes. C’est O. Giroud qui prend sa place (63′).

A. Saelemaekers (7): voir ci-dessus.

D. Origi (6,5): Dans un rôle qui diffère de celui dont il nous habitue, Origi a prit l’aile gauche ce soir, et l’a plutôt bien fait, nous montrant même une pointe de vitesse insoupçonnée jusqu’ici. Il a vraiment bien participé à la construction, tout en faisant preuve d’une bonne vision de jeu. Cela peut sonner comme le début d’une mauvaise blague, mais des 4 belges ce soir, il a été le plus intelligent dans le jeu. Il est remplacé par R. Leao, en bonne forme également.

US Cremonese (4-2-3-1):

M. Carnesecchi (6,5): Un match dantesque du jeune gardien italien, qui réalise des parades de grande classe, sans broncher, tout en boxant des coups de pied arrêtés avec panache. Il se targue en plus de longs ballons qui atterrissent directement dans les pieds d’un coéquipier.

J. Vasquez (5,5): Un vrai bon match de la part du latéral gauche, qui, malgré un Saelemaekers en forme, l’a plutôt bien contenu la plupart du temps. Il a souffert, certes, mais il mérite du crédit pour son abnégation et sa ténacité à garder la score intact. Il est malheureux sur le but accordé à Messias, qu’il dévie malencontreusement.

L. Lochoshvili (5,5): Pareil que Vasquez, le défenseur central a vraiment réussi une prouesse, en ne prenant pas de but avant la 96e minute. Ses retours défensifs et sa capacité d’anticipation l’ont aidé à cette performance.

V. Chiriches (6): Dans le même style, mais avec encore plus de travail, de récupérations, et de soulagements pour son équipe. Le roumain montre sa grinta et sa hargne dans ses interventions. Il est mit au repos par son coach pour P. Ghiglione (73′).

L. Sernicola (5,5): L’un des seuls joueurs de Cremonese qui s’est montré dangereux offensivement, le latéral gauche a délivré de bons centres en seconde période.

S. Meite (4,5): Fantomatique au milieu de terrain, il n’a pas semblé contrôler du tout la situation, perdant sans cesse le ballon, sans grande envie de le récupérer.

M. Benassi (4,5): A peu de choses près, le match des joueurs de cette ligne de 2 se ressemble. Offensivement, et à la récupération, ce fut pauvre et sans réelle organisation. Il s’est contenté de défendre, où cela s’est globalement bien passé. Il est sorti pour le buteur, héros du soir pour le 19e de Série A, D. Okereke (56′).

C. Buonaiuto (5): Toujours disponible pour attaquer l’espace, sa capacité de vitesse a pu gêner le Milan parfois, sur son côté droit. Il a également bien participé aux tâches défensives, faisant l’effort de revenir sur son côté gauche. E. Valeri le remplace (56′).

P. Galdames (5): Auteur d’une belle passe décisive pour Okereke, le milieu offensif a montré de la classe dans ses passes,  et dans sa gestion des contre-attaques, pour le peu d’occasions qu’il a eu de les montrer. Il est sorti pour M. Castagnetti (84′).

C. Pickel (3): Un match exécrable jusqu’au bout pour le suisse, que l’on ne voit pas de la soirée, ne touchant que 29 ballons, pour un milieu de terrain. Mais en plus, il effectue un geste inadmissible, comme on n’aime pas voir, frappant volontairement au visage Tonali à la 94e. Il prend évidemment rouge pour ce geste idiot. A voir la sanction derrière.

F. Afena-Gyan (4,5): Le pauvre avant-centre a fait ce qu’il a pu, mais même ça, ce ne fut pas suffisant. Il a manqué cruellement de soutien, mais aussi d’un grain de folie, qu’a eu Okereke, pour inscrire un vrai but d’attaquant. C’est A. Ferrari qui prend sa place (73′).

Lire plus