OM - Auxerre (2-1) : Les notes complètes [Ligue 1 - 33ème j.]

OM – Auxerre (2-1) : Les notes complètes [Ligue 1 – 33ème j.]

L’Homme du Match : Under (7) : Virevoltant 90 minutes durant, il a tout donné et cela a fini par payer puisque c’est lui qui débloque une situation bien délicate d’un très joli but. Il lui manque toujours pas mal dans ses derniers gestes, mais il a réussi celui qui comptait.

OM (3-4-2-1)

Pau Lopez (6) : Rien à redire ce soir, il boxe bien le coup franc qui amène le but Auxerrois venu de nulle part ensuite, puis il s’interpose quand il faut en deuxième période

Kolasinac (6.5) : De l’impact, une véritable attitude de soldat toute la rencontre, on peut même dire toute la saison, il a encore été particulièrement utile aujourd’hui pour la récupération et la protection en contres.

Gigot (6.5) : Il ne lâche jamais l’adversaire, et ce soir c’est MBaye Niang qui en a fait les frais puisqu’on ne l’a quasiment jamais vu prendre le dessus sur lui.

MBemba (5) : On comprend Tudor qui le ménage en ce moment au vu de ce match, il est un peu émoussé, n’a pas son rendement habituel et s’est cantonné en défense ce soir, sans faillir cependant. Remplacé par un Guendouzi en forme, qui a donné beaucoup d’allant aux offensives marseillaises.

Kabore (4) : De la bonne volonté et de meilleurs matchs depuis quelques semaines, mais ce soir il est parti sur la mauvaise jambe, n’a pas réussi à porter le danger sur ses remontées de balle, et a trop vité été pris en contre. Remplacé par Tavares (5), qui a été fort intéressant dans la récupération mais n’a rien perdu de son déchet colossal balle au pied

Veretout (5.5) : Il est un peu plus dans le dur physiquement aussi on le sent à ses grimaces lors des efforts, et ce soir il a parfois été un peu poussif dans les offensives marseillaises ou il s’est en général contenté de jouer court. Il a par contre récupéré de nombreux ballons

Rongier (6.5) : Efficace comme toujours dans l’entrejeu, il a encore été celui qui a le plus couru ce soir, et il est soit au départ soit au coeur de toutes les actions construites marseillaises, un métronome sur la saison entière

Clauss (5) : Certes il a apporté le danger par son côté à de nombreuses reprises, il a ratissé énormément de ballons mais que de déchet lorsqu’il fait le dernier geste, c’est encore nettement au dessous de ce qu’on a pu voir de lui en début de saison

Alexis Sanchez (6) : Il n’a pas eu énormément d’opportunités ce soir, mais il a fait un travail de récupération active important et il a saisi l’opportunité qu’il fallait pour mettre le but de la victoire

Under (7) : Voir ci-dessus

Vitinha (4) : Il a touché pas mal de ballons et sait se montrer disponible et se déplacer intelligemment, mais on attend tellement plus que tous ces gestes en demi-teinte dans les 20 derniers mètres, qui n’ont jamais rien donné. Remplacé par Payet, qui a fait une entrée sérieuse et appliquée.

Auxerre (3-4-2-1)

Radu (6) : Il a fait son travail, est irréprochable sur les buts et a paru serein sur ses prises de balle, sans avoir trop à s’employer tant l’OM à tardé à cadrer

Pellenard (5) : Pris régulièrement de vitesse par Under, il a malgré tout été très accrocheur pour empêcher ce dernier de s’envoler balle au pied, et il a, pour une reprise de blessure, assuré un match sérieux

Jubal (6) : Il a muselé Vitinha avec panache pendant toute la rencontre, et a toujours été très rigoureux dans ses déplacements

Jeanvier (6.5) : Il a été d’un courage à toute épreuve ce soir, avec énormément de tacles quasiment tous réussis, et des relances rapides

Zedadka (4.5) : Pas toujours inspiré dans ses passes, il a parfois tergiversé et rendu des ballons à l’adversaire sur le côté

Toure (7) : Un but lunaire, qui a permise aux Auxerrois d’espérer un gros coup pendant une bonne heure, avec un geste de toute beauté.

M’Changama (4) : En dessous ce soir, il a peu réussi à porter le ballon et a très souvent buté sur les milieux marseillais

Raveloson (6.5) : Quel volume de jeu chez ce joueur, qui a aussi bien défendu qu’attaqué et qui a été un vrai poison pour le côté gauche de la formation marseillaise

Da Costa (4.5) : Quelques contres incisifs mais qui manquaient d’inspiration, et finalement peu d’impact sur le jeu

Hein (5.5) : Sa capacité de percussion est intéressante car à chaque ballon récupéré il fait se lever ses supporters, de par sa rapidité à se projeter, un peu de maladresse dans ses derniers gestes cependant

Niang (4) : Il a été complètement dépassé par la hargne de Gigot dont il n’a jamais pu se défaire, avec au final très peu d’opportunités pour lui

Lire plus