Europa League : la plus difficile des compétitions européennes

Europa League : la plus difficile des compétitions européennes

Un format plusieurs fois modifié

La Ligue Europa a été créée en 2010 suite à la refonte des différentes compétitions européennes par l’UEFA. Jusqu’à cette date, trois compétitions étaient disputées par les clubs qualifiés. L’une d’entre elles se nommait Coupe de l’UEFA (C3) et mettait aux prises des équipes n’ayant pas remporté leur championnat respectif (mais figurant tout de même dans les premières positions du classement) l’année passée. Cette dernière a donc fusionné avec la Coupe des vainqueurs de coupe (C2), donnant ainsi naissance à la Ligue Europa.

Europa League : la plus difficile des compétitions européennes 3

Les instances ont modifié son format à plusieurs reprises afin de rendre cette nouvelle compétition encore plus attrayante aux yeux du public. Les équipes candidates au titre européen doivent tout d’abord franchir les deux premiers tours de qualification. Ceci leur permettra alors d’accéder à la deuxième partie, souvent appelée la phase de groupes. Ce format ressemble fortement à celui de la Ligue des Champions (ex-C1).

On comptabilise en effet huit mini-championnats composés chacun de quatre équipes. Le club qui sortira en tête de sa poule se qualifiera directement pour le tour suivant. Le second devra passer par un match supplémentaire pour espérer poursuivre son aventure sur la scène européenne. Sa tâche risque toutefois d’être délicate puisqu’il sera opposé à l’une des équipes classées troisième de poule en Ligue des Champions. pour les fans de football, de telles rencontres laissent augurer de belles soirées en perspective !

La dernière phase de la compétition s’inspire, elle aussi, du format de la C1. Les équipes encore en lice s’affrontent au cours de matches aller-retours jusqu’à la grande finale, disputée sur une seule rencontre et sur terrain neutre.

Un titre âprement disputé

Europa League : la plus difficile des compétitions européennes 5

Vous auriez tort de considérer la Ligue Europa comme une compétition de second rang. Cela serait faire injure à ses anciens vainqueurs. Dans cette liste figurent tout de même des clubs tels que le Real Madrid, Liverpool FC, Manchester United, la Juventus, l’Inter Milan, le Bayern Munich, ou encore le FC Porto. Et tous comptent dans leur palmarès respectif au moins une Ligue des Champions !

La Ligue Europa met également en valeur des individualités. Parmi les joueurs les emblématiques de la compétition, on trouve des attaquants comme Fernando Torres (surnommé El Nino) et le buteur colombien, notamment passé par le FC Porto et l’Atlético de Madrid, Radamel Falcao. Si l’histoire ne devait retenir qu’un seul joueur, ce serait pourtant José Antonio Reyes. C’est en effet lui qui compte le plus de C3 à titre individuel. Il a eu en effet la joie de remporter l’épreuve à cinq reprises (deux victoires avec l’Atlético et trois avec le FC Séville), un record !

Gagner la Ligue Europa permet en plus de disputer un match contre le gagnant de la C1 pour espérer décrocher la Supercoupe d’Europe. Depuis 2015, celui qui remporte la C3 se qualifie aussi directement pour la prochaine campagne de Ligue des Champions. Peut-être une motivation supplémentaire pour le football français qui n’a jamais gagné la moindre Ligue Europa ?

Lire plus