Japon - Espagne (2-1): Les notes complètes [Coupe du Monde - 3ème j.]

Japon – Espagne (2-1): Les notes complètes [Coupe du Monde – 3ème j.]

Homme du match: Ritsu Doan (7): Entré à la pause, le milieu de Fribourg a transfiguré son équipe en égalisant dès le début de la deuxième période avec une superbe frappe. Il est ensuite avant-dernier passeur sur le but controversé mais validé de Tanaka. Grâce à cette entrée, le Japon termine en tête de sa poule et jouera la Croatie en huitièmes de finale.

 

Japon (3-5-2):

 

Gonda (5,5): Le portier japonais s’incline de près face à Morata qui conclut de la tête dans le premier quart d’heure, mais il se montre décisif dans cette partie pour préserver le score avec un joli total de quatre arrêts.

Taniguchi (5,5): Il est venu aider Nagatomo pour défendre à deux sur Williams, ce qui est assez intelligent et cette tactique a porté ses fruits. A noter qu’il doit faire preuve de plus de discipline pour la suite du tournoi car il commet pas mal de petites fautes.

Yoshida (6): L’ancien joueur de Southampton et capitaine de cette sélection nippone a vite écopé d’un carton jaune mais ne s’est jamais affolé pour autant. Il a su faire parler son expérience et a été un leader exemplaire dans ce match.

Itakura (4): Il lâche le marquage sur Morata sur le seul but inscrit par l’Espagne dans la rencontre, et a lui aussi été averti pour un tacle en retard sur un joueur adverse. Au final, le Japon a renversé le match et il a pu défendre dans un fauteuil ensuite.

Nagatomo (5): L’ancien piston marseillais a vu le but espagnol venir de son côté mais pour le reste, il s’en est vraiment bien sorti, n’étant pas vraiment mis en difficulté par Williams sur son côté. Une rencontre plutôt neutre au final. Remplacé par Kaoru Mitoma (46′, 6), passeur décisif pour Tanaka.

Kamada (5): Le joueur de Francfort a mis du temps avant de rentrer dans son match, étant plusieurs fois signalé hors-jeu mais comme les siens, il a été meilleur dans le second acte. Remplacé par Takehiro Tomiyasu (69′). 

Morita (5,5): Il a eu du mal à conserver le ballon dans le premier acte, étant toujours pris par plusieurs joueurs espagnols. Il a ensuite défendu avec toutes les forces qu’il lui restait jusqu’à la fin de la partie.

Tanaka (6): Une activité intéressante pour lui dans cette partie. Il s’est habitué à l’intensité mise par l’Espagne et a fini par être récompensé en inscrivant le but de la victoire pour son équipe, également synonyme de première place du groupe. Remplacé par Wataru Endo (87′). 

Ito (6,5): Le joueur du Stade de Reims a été l’un des rares joueurs de son équipe à surnager dans une première période où le Japon a été copieusement dominé dans beaucoup de compartiments. Il est passeur décisif sur l’égalisation de Doan.

Kubo (3): Esseulé à la pointe de l’attaque, il n’a pas été influent dans cette rencontre et ce fut tout sauf une surprise de le voir quitter le terrain prématurément. Remplacé par Ritsu Doan (46′, voir ci-dessus). 

Maeda (4): L’avant-centre japonais n’a pas pesé dans cette rencontre. Il a couru dans le vide la plupart du temps et n’a pas eu d’occasion à se mettre sous la dent. Remplacé par Takuma Asano (61′).

 

 

Espagne (4-3-3):

 

Unai Simon (3): Il n’a pas été rassurant ce soir, se faisant peur sur ses dégagements alors que le pressing japonais était intense et le premier but japonais vient d’une erreur de sa part puisqu’il relance le ballon sur Baldé qui était pris par Ito dans le pressing.

Baldé (4): Titulaire au poste de latéral gauche, le joueur du FC Barcelone a été bien pris sur son côté par l’agressivité d’Ito et il perd son duel aérien avec ce dernier sur l’égalisation du Japon. Une rencontre compliquée pour lui. Remplacé par Jordi Alba (68′). 

Pau Torres (4,5): Aligné à la place de Laporte ce soir, le défenseur de Villarreal n’a pas été extrêmement serein dans cette partie. Assez nerveux, il a perdu une vingtaine de ballons et il ne monte pas non plus sur Doan sur l’égalisation japonaise.

Rodri (5,5): Plus de 200 ballons touchés (!) et une grosse précision technique pour lui dans ce match. Il est néanmoins battu dans l’engagement par Tanaka dans ses six mètres sur le deuxième but inscrit par le Japon.

Azpilicueta (6): A l’image de ce qu’il sait faire, il a énormément apporté offensivement et a été logiquement récompensé avec une passe décisive suite à un centre parfait pour la tête de Morata. Son équipe a ensuite été en difficulté défensivement après sa sortie. Remplacé par Dani Carvajal (46′, 4), qui doit mieux faire sur le deuxième but asiatique et qui a eu du mal à se projeter offensivement.

Busquets (5): Le capitaine de la Roja n’a pas réalisé sa meilleure prestation sous le maillot espagnol. Il a eu du mal à fluidifier le jeu malgré une bonne première période d’ensemble. Malheureusement pour lui et pour son équipe, cela n’a pas duré.

Pedri (4,5): Il a rarement été trouvé en bonne position offensive. Souvent dos au jeu, le prodige du Barça a lui aussi vécu une soirée assez délicate. En seconde période, il n’a presque pas cassé les lignes et trouvé ses partenaires en profondeur.

Gavi (5): Il n’a pas été aussi percutant que lors des deux premières sorties de l’Espagne dans ce Mondial. Il a bien été muselé dans l’ensemble par l’entrejeu japonais au fil du match. Remplacé par Ansu Fati (68′). 

Dani Olmo (4,5): L’ailier de Leipzig a eu des difficultés pour s’exprimer dans cette partie. Malgré quelques actions intéressantes, il n’a jamais su permettre aux siens de revenir dans le match alors qu’il a la balle d’égalisation dans le temps additionnel.

Williams (4): Il n’a pas semblé dans son assiette même s’il est impliqué sur le but de son équipe. Il n’a pas été inspiré dans cette rencontre et n’a pas assez profité du temps-fort de la Roja. Il n’a pas forcément marqué des points ce soir. Remplacé par Ferran Torres (57′). 

Morata (6): L’avant-centre de l’Atlético Madrid aura marqué contre les trois équipes de la poule. Dans la lignée de son entrée décisive contre l’Allemagne, il a ouvert le score de la tête suite au très bon centre d’Azpilicueta. Remplacé par Marco Asensio (57′). 

 

Lire plus