OGC Nice - Stade Rennais FC (1-1): Les notes complètes [Ligue 1 - 30ème j.]

Homme du match: Youcef Atal (6,5): Toutes les occasions niçoises sont venues de lui, il a été de loin le joueur du Gym le plus régulier. Il s'offre une passe décisive de toute beauté pour Delort avec un extérieur du pied et aurait pu s'en offrir d'autres, y compris dans les dernières minutes. Il sauve sur sa ligne la reprise d'Omari en toute fin de rencontre.

 

Nice (4-4-2):

 

Benitez (6): Il sort le coup-franc de Bourigeaud puis se montre décisif en fin de partie devant Terrier, et même s'il s'incline de la tête face à ce dernier, il a permis à son équipe de rester dans la partie et de ne pas perdre ce soir.

Bard (5): Il a alterné le bon et le mauvais, proposant quelques centres qui auraient pu être mieux ajustés. Dans les tâches défensives, il a parfois été en difficulté face à Bourigeaud ou Traoré qui ont bien pressé.

Dante (5): De retour de suspension, il a livré une prestation plus que correcte, mais il est battu dans le jeu aérien par Terrier sur l'égalisation du Stade Rennais.

Todibo (5,5): Malgré quelques pertes de balle, il a coupé pas mal de passes qui auraient permis à Rennes de se montrer encore plus menaçant. Il frôle l'expulsion sur la faute qui amène l'égalisation bretonne.

Atal (6,5): Voir ci-dessus. 

Gouiri (5,5): Il allume la première mèche avec une occasion dès le début de la partie mais il a manqué le cadre. Même s'il n'a pas toujours été dans son meilleur élément et à un poste qu'il avait perdu l'habitude d'occuper, c'est encouragent.

Rosario (6): Il a bien résisté à l'intensité mise par les joueurs de Rennes, n'a pas connu un déchet trop important malgré une légère baisse physique en fin de rencontre.

Thuram (5): C'est plutôt rare pour être souligné, mais il n'a pas été très en vue, bien muselé dans l'ensemble par l'entrejeu rennais. Il a accumulé les fautes et n'a pas forcément pesé sur les évènements. Remplacé par Mario Lemina (72'). 

Kluivert (4): L'ailier néerlandais n'était pas dans un bon jour, et on l'a vite senti. Il a mal géré les timides offensives niçoises dans le premier acte et n'a guère été plus inspiré après la pause. Remplacé par Calvin Stengs (86'). 

Delort (6): Il est l'auteur du premier tir cadré des Aiglons, et finit par trouver la faille en renard de surface suite à un excellent service de Youcef Atal. Remplacé par Hicham Boudaoui (73'). 

Dolberg (4,5): Il s'est battu, a marqué un but refusé pour une poussette sur Aguerd, mais dans le jeu il a toujours autant de mal à se mettre en évidence. Remplacé par Evann Guessand (67'). 

 

Rennes (4-3-3):

 

Alemdar (5,5): Le jeune portier breton a été rassurant devant Gouiri notamment, et il est battu sur la tête de Delort mais il a réussi un match très sérieux.

Truffert (6): Le latéral gauche de Rennes a eu une très bonne activité sur son couloir, il a proposé offensivement pendant une bonne partie de la rencontre. Remplacé par Bierger Meling (75'). 

Aguerd (6,5): Le défenseur marocain a pris tous les ballons dans le jeu aérien défensif, et même s'il a connu moins de réussite sur les phases arrêtées offensives, il montre qu'il est le patron de l'arrière-garde de son équipe.

Omari (5): Le jeune joueur a montré plus de fébrilité que ses coéquipiers et aurait pu mettre les siens dans l'embarras, commettant en plus des fautes très évitables. Il manque de peu de donner les trois points à son équipe sans un sauvetage niçois sur la ligne.

Traoré (5,5): Il s'est montré en phase offensive même s'il n'a pas eu la réussite escomptée. Il est généreux dans l'effort et a été efficace également dans le repli défensif. Le capitaine de Rennes était dans le ton de la partie.

Santamaria (6): Il a bien régulé le jeu offensif breton, et il se procure la dernière grosse occasion, mais sa tête est venue frôler le montant de Benitez qui était sans doute battu sur l'action.

Tait (5): Il s'est montré plutôt discret cet après-midi. A l'accoutumée, il participe au jeu et se montre disponible, ce fut plus compliqué pour l'ancien du SCO à l'Allianz Riviera. Remplacé par Serhou Guirassy (73'). 

Majer (5,5): Le milieu croate a eu plus de libertés en seconde période après un jeu trop stéréotypé dans l'entame de match. Il est monté en puissance ce qui a coïncidé avec une fin de rencontre finie en boulet de canon.

Terrier (6): Il a fait parler son efficacité en convertissant en but sa première véritable occasion de la partie. Il aurait pu récidiver et donner la victoire au Stade Rennais mais il a buté sur un Benitez attentif.

Bourigeaud (5,5): Il a conforté son statut de meilleur passeur du championnat après avoir déposé un coup-franc sur la tête de Martin Terrier. Remplacé par Jonas Martin (86'). 

Laborde (5,5): Pas toujours en évidence dans cette rencontre, il a su se démarquer au fur et à mesure, donnant notamment une balle de match pour Terrier. Il a, comme à son habitude, donné énormément pour le collectif.

Lire plus