Serie A - 13ème j. | Les notes de Parme - Juventus (0-4)

Serie A – 13ème j. | Les notes de Parme – Juventus (0-4)

L’Homme du match : Morata (8) : Dans un premier temps passeur décisif, il termine ensuite son grand match par une belle tête dans le petit filet. Brillant à la fois dans les combinaisons et dans son jeu dos au but, l’espagnol a écœuré les défenseurs adverses tout au long de la rencontre.

 

Parme (4-3-1-2)

Sepe (4) : Bien qu’il ne soit pas le principal responsable de la déroute de son équipe, Sepe aurait dû limiter la casse.

Iacoponi (4) : Mis en difficulté par Alex Sandro et Cristiano Ronaldo, il réalise un mauvais match. Son manque de vitesse lui aura fait défaut ce soir. Remplacé par Busi (60′).

Osorio (3,5) : Soirée difficile pour le vénézuélien qui sombre face aux nombreuses attaques des turinois. Trop souvent mal placé, il anticipe très mal le jeu adverse.

Alves (4) : A l’image de son compère de la défense centrale, le portugais n’a pas brillé ce soir. Trop facilement éliminé, il pèche également par ses placements trop hasardeux.

Gagliolo (5,5) : Il passe les 60 premières minutes à subir les assauts de son compatriote suédois avant de se remettre dans le match et de créer le danger dans la défense de la Vielle Dame.

Hernani (5,5) : A l’aise avec le ballon, il a essayé de créer des différences par sa qualité de pied. Il en ressort quelques belles transmissions, mais aussi quelques frappes ratées. C’est un match en demi teinte pour le brésilien.

Sohm (4,5) : Cantonné à un rôle défensif, il a subit de plein fouet la supériorité de l’équipe turinoise. Dure soirée pour le jeune suisse.

Kurtic (5) : Volontaire, Kurtic n’a cependant pas toujours été très juste techniquement. Remplacé par Brugman (85′).

Kucka (4) : Le slovaque devait fournir des ballons de contre-attaque à ses attaquants, il ne l’a pas fait. Remplacé par Cyprien (60′).

Gervinho (4) : Transparent l’ancien lillois est remplacé dès le retour des vestiaires par un Karamoh (45′) bien plus inspiré.

Cornelius (4) : Sevré de ballons, l’ancien bordelais n’a que trop peu eu l’occasion de briller durant ce match. Remplacé par Inglese (60′).

 

Juventus (4-4-2)

Buffon (7,5) : De retour après sa titularisation remarquée face au FC Barcelone en ligue des champions, le vétéran italien réalise une nouvelle fois des parades très importantes.

Danilo (6,5) : Il réalise une bonne rencontre dans un rôle sensiblement moins offensif que celui de son homologue du couloir gauche.

Bonucci (5,5) : Il se fait balancer, épaule contre épaule, par Cornelius, et sauve Parme en s’interposant devant une tête de Mckennie en première période. Pas grand chose d’autre à dire, son équipe à brillé, pas lui. Remplacé par Cuadrado (75′).

De Ligt (7) : Si Bonucci se fait balancer par Cornelius, ce n’est absolument pas le cas de De Ligt. Solide, serein et appliqué, il règne sur la défense.

Sandro (6,5) : Positionné très haut sur la pelouse, le brésilien monte en puissance au fil de la rencontre.

Kulusevksi (7) : A l’origine de l’ouverture du score, le suédois met en difficulté les défenseurs dans son couloir.

Mckennie (7) : Brillant en première période avec notamment quelques transmissions très inspirées, l’américain a encore une fois fait un très bon match. Remplacé par Portanova (76′).

Bentancur (8) : L’urugayen a développé un volume de jeu incroyable dans cette rencontre. A la fois chef d’orchestre et récupérateur, il oriente aussi bien le jeu qu’il annihile les offensives adverses. Il fait un très grand match, dans la continuité de sa belle prestation face à l’Atalanta.

Ramsey (6,5) : Très actif, le gallois a gêné la défense parmesane par ses mouvements incessants sur le front de l’attaque. Remplacé par Bernardeschi (68′).

Morata (8) : (voir plus haut)

Ronaldo (8) : Double buteur, CR7 ne pouvait pas rester muet 2 matchs de suite. Très complice avec Morata, le portugais a une nouvelle fois fait un très bon match. Remplacé par Chiesa (82′).

Lire plus