OM - Nantes (2-1) : Les notes complètes [Ligue 1 - 3ème j.]

L'Homme du Match : M'Bemba (7.5) : Très solide derrière ou il a été le seul défenseur irréprochable en étant toujours près de son attaquant, défendant debout et ressortant beaucoup de ballons, il est en plus monté au bon moment pour placer un tir opportun, s'offrant son premier but à l'OM  et en Ligue 1 !

OM (3-4-2-1)

Pau Lopez (6.5) : Rien à dire, pour un retour de blessure et un premier match de la saison, il a confirmé le Nez de Sampaoli de l'avoir imposé comme numéro Un à l'OM, en faisant un match d'une grande sérénité, avec deux parades déterminantes, et un pénalty encaissé qu'il a bien failli sortir aussi

Balerdi (4) : On ne peut que saluer l'abnégation du joueur, car il ne lâche jamais et souvent il récupère lui même les ballons qu"il vient de perdre. Mais malgré tout il a été mis en difficulté par Ludovic Blas notamment, et manque encore d'assurance, ce qui inquiète un peu car les attaquants adverses le voient un peu comme le maillon faible de la défense et insistent sur lui. Remplacé par Kolasinac, auteur d'une demie-heure appliquée et sans fioritures.

Gigot (3.5) : Après deux premiers matchs convaincants, il est complètement passé à côté ce soir, toujours en retard notamment dans le jeu aérien, et coupable de deux fautes pas forcément opportunes qui auraient pu faire basculer le match contre les siens.

M'Bemba (7.5) : Voir ci-dessus

Nuno Tavares (6) : Un peu comme contre Brest, il a sorti énormément de ballons dans le camp adverse avec une rapidité et apportant toute la verticalité utile au jeu de l'OM, Mais il a encore cette tendance à partir tête baissé et gâcher trop vite le ballon qu'il ressort proprement.

Veretout (5.5) : A l'exception d'une belle frappe en première période, il a eu un rôle très discret, parfois ingrat, mais au final il fait 90 % de passes réussies, gagne tous ses duels aériens et aura été un bon relais dans le jeu

Rongier (6) : Toujours dans un rôle primordial de plaque tournante, il a été de partout, devant comme derrière, et distribuant plus de 93 % de passes au millimètre. Pas spectaculaire dans son jeu, mais d'un apport considérable

Clauss (6.5) : Encore largement à la hauteur ce soir, il a notamment livré une énorme première période, avec de l'audace, de la fluidité qui accélère le jeu offensif, et plusieurs tentatives pas toujours précises mais qui démontrent sa capacité à créer le danger. Il a été ensuite plus discret en seconde période, mieux muselé aussi par les Nantais.

Guendouzi (5) : Il apporte beaucoup par son côté très accrocheur, il a souvent porté le ballon près de la surface lensoise, mais il a encore beaucoup pêché dans le dernier geste, peut-être dans un rôle trop offensif pour lui qui, on le sait, n'est pas toujours adroit près du but. Remplacé par Under qui n'a rien eu le temps de faire, ressorti quelques minutes plus tard pour faire entrer Caleta Car une fois l'équipe réduite à Dix et devant au score.

Gerson (6) : Plus en jambes qu'à Brest, il a créé des problèmes à la défense centrale Nantaise, combinant bien notamment avec Alexis Sanchez. On a revu certains de ses gestes rapides, de ses enchaînements propres de la fin de saison dernière, ce qui redonne du baume au coeur à ses supporters pour la suite de la saison

Alexis Sanchez (7) : Pour sa première titularisation moins de 15 jours après avoir posé un pied sur le sol français, il a été très en vue, présent sur toutes les actions marseillaises pendant les 63 minutes qu'il a passées sur le terrain. Facile à trouver, très bon au duel pour effacer les défenseurs, il ne lui manque qu'un peu de précision et d'automatismes avec ses coéquipiers, mais on a entrevu un échantillon de son talent ce soir. Remplacé par Payet, auteur d'une entrée très convaincante et qui retrouvera à coup sûr très vite sa place dans le onze de départ.

Nantes (3-5-2)

Lafont (7) : L'un des tous meilleurs gardiens de Ligue 1, il l'a encore prouvé ce soir, retardant longtemps l'échéance en étant sur tous les ballons

Pallois (5) : Il a fait une partie sérieuse, appliquée et toujours dans l'impact mais intelligemment. Son autorité naturelle lui permet une récupération de très nombreux ballons. Malheureusement, sa performance est ternie par malchance, puisqu'il est au mauvais endroit au mauvais moment et offre d'un CSC la victoire à l'OM

Girotto (6.5) : Un vrai gros match de la part du défenseur central Nantais, qui a été intraitable devant les remuants Gerson et Alexis Sanchez, qui bien que l'ayant parfois passé, se sont surtout heurté à sa défense appliquée. Il a en plus été l'instigateur de la majorité des contres qui ont crée du danger sur le but phocéen

Castelletto (4.5) : Il a été plusieurs fois en difficultés ce soir, surpris par la fougue de Tavares et les déplacements de Guendouzi

Merlin (6) : Sans être particulièrement en vue, il effectue un travail de l'ombre dans le groupe, venant récupérer les ballons très bas et jouant à merveille son rôle de piston gauche pour contribuer au développement fluide du jeu en contre

Chirivella (5.5) : Il a été plutôt sérieux pour contrarier les plans marseillais, étant souvent en opposition directe au porteur du ballon et déjouant plusieurs passes en profondeur notamment. Il a livré un match sérieux, sans audace particulière mais appliqué

Moutoussamy (4) : Dans ce rôle de milieu offensif face au but, il n'a pas su tirer son épingle du jeu, touchant seulement 35 ballons en 90 minutes et jamais dangereux

Blas (7.5) : Impérial malgré un contexte difficile lui qui attend de quitter le club, il a été très bon autant dans la récupération haute que dans la projection en avant et la variété de ses choix offensifs, mettant constamment en difficulté Balerdi et transformant avec lucidité le pénalty accordé aux Canaris.

Fabio (4.5) : Pas forcément à l'aise en première période ou il a plusieurs fois été pris dans l'entrejeu, il a fait un meilleur début de seconde période avec quelques sorties de balle intéressantes et efficaces et une meilleure autorité défensive, mais a été ensuite remplacé par Appiah, percutant mais somme toute assez discret

Simon (4.5) : Peu inspiré ce soir, il a certes comme toujours ces moments d'explosivité qui peuvent le rendre dangereux en quelque seconde, mais ce soir ni la précision ni la finesse étaient au rendez-vous, et à l'exception d'une frappe intéressante, il n'a rien fait de particulièrement utile aux siens

Guessand (4) : Avec 25 ballons touchés dans la rencontre, en raison de la domination Marseillaise et de son jeu offensif, il a été effacé et n'a pas su venir un peu plus bas pour se rendre disponible dans le jeu et créer du surnombre un peu plus loin des buts Marseillais.

 

Lire plus