OM - Clermont (1-0) : Les notes complètes [Ligue 1 - 5ème j.]

Homme du match - Seidu (7) : Après une première mi-temps totalement à l'avantage des marseillais et grâce au penalty arrêté par Diaw, Clermont ne repart qu'avec une défaite sur le score d'1-0 au Vélodrome. Cette performance, un homme n'y est pas étranger : Seidu. Très vite en confiance, le défenseur ghanéen a remporté la plupart de ses duels avec Sanchez, mais pas seulement ! Intraitable sur ses interventions, il a multiplié les tacles et les récupérations dans les pieds des marseillais durant tout le match. A l'aise balle au pied, son petit gabarit s'est avéré être une force pour faire remonter le bloc de son équipe en seconde période et apporter une solution de plus aux côtés de Magnien et Gastien. Sans lui, l'addition aurait sans doute été bien plus salée...

Olympique de Marseille (3-4-3)

Pau Lopez (5) : Aucune occasion, hormi la frayeur de la double barre à la 55ème sur lesquelles il ne peut rien faire, le gardien marseillais s'est contenté de commander sa défense et d'assurer les quelques relances à effectuer avec précision.

Bailly (5,5) : Positionné dans l'axe de la défense à 3 d'Igor Tudor, le nouveau venu dans l'équipe marseillaise dégage une vraie sérénité dans son placement comme ses interventions. Une soirée relativement tranquille pour lui et de belles promesses.

Gigot (5,5) : Sans vrai opposition, Gigot a souvent pu ressortir le ballon et apporter le surnombre en attaque. Une projection intéressante et des combinaisons supplémentaire avec Tavares notamment. Remplacé par Balerdi (46ème - 5,5), qui s'est montré appliqué dans ses relances et sérieux dans le placement après quelques hésitations lors des premiers matchs.

M'Bemba (5,5) : Très présent dans ses deux premiers duels, il a sans doute douché les velléités offensives de Rashani et Andric dès les premières minutes. A remporté la quasi-totalité de ses duels de la tête avec quelques montées pour épauler les milieux marseillais. Un jeu offensif récompensé puisque c'est lui qui obtient le pénalty qui aurait pu permettre à l'OM de se mettre à l'abris.

Tavares (6,5) : Encore une fois très mobile, le latéral portugais a proposé des variations dans ses courses que ce soit dans le couloir comme dans l'axe. Auteurs de plusieurs centres dangereux, sa frappe sur la barre aurait pu lui faire marquer un nouveau but. Il confirme match après match son importance dans le système de jeu marseillais.

Gueye (6) : Pour sa première titularisation, Gueye s'est montré efficace à la récupération mais sans véritable opposition dans sa zone, n'a pas autant apporté offensivement qu'il nous en avait donné l'habitude la saison dernière. Toujours au duel, c'est lui qui libère son équipe avec son coup de tête imparable au 2ème poteau sur le corner déposé par Payet (48ème). Remplacé par Gerson (74ème).

Rongier (6,5) : Un match plein pour le métronome marseillais du soir. 54 ballons touchés en première mi-temps, des combinaisons rapides et variées avec Guendouzi, Clauss et Payet, le milieu de terrain aurait pu ouvrir le score sur une frappe puissante sur la transversale juste avant la pause. Un volume de jeu qui s'étoffe matchs après match. Remplacé par Vérétout (58ème).

Clauss (6) : De nombreuses courses pour le piston droit marseillais. Comme son pendant du couloir gauche, Clauss n'a pas hésité à prendre son couloir et distillé de nombreux centres dangereux comme offrir des combinaisons dans les petits espaces avec Guendouzi et Sanchez. Remplacé par Touré (94ème).

Payet (6) : Des occasions non concrétisées, le capitaine marseillais a une nouvelle fois été dans la plupart des offensives de l'OM. Sa capacité à lire le jeu et les déplacements de ses partenaire reste l'arme principale des attaques de l'équipe et son entente avec Guendouzi et Sanchez est déjà efficace. A nouveau décisif avec ce ballon déposé sur la tête de Gueye. Remplacé par Under (58ème), rapidement à l'aise avec sa technique et son pied gauche mais sans se montrer décisif.

Guendouzi (5,5) : A chaque sortie, Guendouzi démontre son volume de jeu et sa capacité à toujours offrir des solutions au porteur du ballon. Moins présents dans la dernière passe, il n'aura eu que peu de déchet dans son jeu, mais comme la plupart des joueurs offensifs de l'OM s'est étiolé au fil de la rencontre. Une preuve de l'exigence physique du jeu prôné par Igor Tudor.

Sanchez (5) : De nombreux appels, une qualité technique et une explosivité qui impressionne surtout du haut de ses 33 ans, mais un manque de réalisme ce soir notamment sur le penalty frappé sans trop de conviction. Son 9ème échec sur 13 tentatives dans sa carrière : pourquoi donc l'avoir tiré ?

Clermont Foot (3-4-3)

Diaw (6,5) : Un gros match pour le gardien de Clermont. Sans lui, l'addition aurait été bien plus lourde et avec en prime, un arrêt sur le penalty tiré par Sanchez, déjà le 4ème contre lui en 5 match. Un jeu au pied de qualité qui a favorisé les offensives de son équipe en seconde période.

Ogier (5) : Alors que son équipe était totalement étouffé dans les 30 premières minutes, il s'est attaché à faire remonter le bloc clermontois et malgré les courses des attaquants marseillais n'a jamais lâché dans les duels. Remplacé par Baiye (88ème).

Wieteska (5,5) : Sobre, le défenseur central polonais a corrigé le tir en cours de match après quelques mauvaises relances pendant le gros pressing marseillais. Quelques interventions efficaces par la suite.

Seidu (7) : Voir plus haut.

Gastien (4,5) : Présent dans les duels, le milieu de terrain a souffert en début de match comme toute son équipe, avant de mieux quadriller le milieu de terrain avec son compère Magnin réduisant les percées dans l'axe des marseillais. Remplacé par Cissé (88ème).

Magnin (4,5) : Une justesse technique au dessus de la moyenne de son équipe, Magnin attire beaucoup de ballon de ses partenaires. Un match inégal car sa grosse semelle sur Tavares en début de partie aurait au moins mérité un carton jaune et il ne va pas au duel avec Gueye sur le seul but marseillais...

Mendy (4) : Si sa maladresse sur M'Bemba n'a pas eu de conséquence au tableau d'affichage, le milieu de terrain a mis beaucoup de temps à entrer dans son match. Dommage car la qualité de son pied gauche aurait pu permettre aux clermontois de se procurer davantage de situations dangereuses vu la physionomie de la seconde période et la nouvelle baisse de régime marseillaise.

Bela (4) : Hormi quelques montées intéressantes, Bela n'a pas su peser sur la rencontre malgré une vitesse balle au pied qui aurait pu faire des différences. Remplacé par Dossou (77ème).

Rashani (4) : Si son rôle de premier défenseur a permis de gêner quelques relances marseillaises, son apport offensif s'est réduit à peau de chagrin car il a semblé cuit lorsque les auvergnats ont réussi à construire davantage leur jeu en deuxième mi-temps. Remplacé par Allevinah (62ème).

Cham (4,5) : Sa frappe magnifique sur la barre à la 55ème aurait pu remettre Clermont dans le match. A part ça, le milieu n'a pas suffisamment existé et s'est heurté à la solidité des défenseurs marseillais. Remplacé par Khaoui (62ème).

Andric (3) : Un nombre infime de ballons à sa destination, l'attaquant clermontois aura traversé la demi-heure comme un fantôme. Remplacé par Kyei (36ème) qui n'a pas su faire plus de différence malgré quelques situations dans la défense marseillaise et davantage de mouvement.

Clément PEYROTTES

Lire plus