OGC Nice - FC Slovacko (1-2): Les notes complètes [Conférence League - 4ème j.]

Homme du match: Filip Nguyen (8): Coupable la semaine dernière sur le but niçois, le portier tchèque a été exceptionnel ce soir, réalisant un nombre de parades assez impressionnant. Il sort des arrêts devant Delort, Diop, Pépé et d'autres encore. Il a maintenu son équipe dans le match et celle-ci s'est finalement imposée.

 

Nice (3-4-3):

 

Schmeichel (5): Il sort une tentative de Tomic de près à 1-0 pour Nice mais s'incline sur la frappe du latéral du défenseur slovaque. Sur le coup-franc, il ne semble pas exempt de tout reproche mais le mur ne l'a pas non plus aidé.

Viti (6): Très serein et dans la continuité de son très bon match contre l'ESTAC, le défenseur italien est à ses aises dans ce système. Il ne peut pas grand chose sur les deux buts inscrits par son équipe et confirme sa montée en puissance.

Dante (5): Il était bien dans ce match, récupérant des ballons et en étant positionné haut sur le terrain, mais le dernier quart d'heure du Brésilien est à l'image de celui de son équipe: il a été dans le dur, et les visiteurs en ont profité.

Todibo (4): Une prestation une nouvelle fois ternie par un carton rouge, sa troisième expulsion déjà cette saison après les matchs de Ligue 1 à Clermont et contre Angers. Sa faute a conduit au deuxième but de Slovacko et il sera suspendu lors de la réception du Partizan Belgrade.

Bryan (5,5): Passeur décisif pour Diop si l'on considère que ce n'est pas un but contre son camp, le piston anglais a été très actif sur son couloir avant, comme face à Troyes, de baisser en intensité après la pause. Remplacé par Melvin Bard (80'). 

Lemina (6): Il a été l'homme à tout faire au milieu. Il s'est pris un tas de coups mais a répondu présent physiquement du début à la fin malgré la difficulté de son équipe dans le dernier quart d'heure. Que peut-on lui reprocher ce soir ? Pas grand chose.

Thuram (5,5): Il aurait lui aussi pu être un acteur majeur de la partie s'il avait marqué sur l'unique occasion qu'il se procure dans ce match dans le premier acte, mais il lui aura manqué quelques centimètres pour faire la différence.

Lotomba (4): Une ou deux accélérations percutantes sur son couloir mais comme trop souvent, cela n'aboutit pas à quelque chose. Il est parfois trop tendre défensivement et laisse toujours quelques espaces à ses adversaires directs.

Diop (6): Il ouvre le score avec une frappe déviée par un adversaire, mais qu'importe, il va retrouver confiance. Il offre de bons ballons de buts à Thuram et Pépé qui n'ont pas pu finir les actions. Sa sortie sur blessure a changé le cours du match. Remplacé par Gaëtan Laborde (63'). 

Pépé (5): Il est virevoltant balle au pied mais comme souvent depuis le début de la saison, il est déficient à la finition. Il ne convertit pas une grosse opportunité de mettre son équipe à l'abri et qui aurait peut-être donné une autre tournure à la saison niçoise.

Delort (4): Il se procure deux occasions de 2-0 mais a buté sur Nguyen à chaque fois. L'attaquant niçois attend toujours de marquer son premier but lors d'une compétition européenne dans sa carrière. Remplacé par Billal Brahimi (80').

 

Slovacko (4-2-3-1):

 

Nguyen (8): Voir ci-dessus. 

Kalabiska (5): Meilleur buteur parmi les défenseurs dans les coupes d'Europe cette saison, il a été moins actif qu'à l'accoutumée. Il faut dire que Slovacko n'a eu que très peu d'opportunités d'arpenter les couloirs azuréens. Remplacé par Daniel Holzer (73'). 

Kadlec (5,5): Malgré une première période très compliquée de sa part, il a été plus en vue lorsque Slovacko a changé de système et est passé à trois derrière. Il a été un peu moins sollicité que durant le premier acte et a même provoqué le carton rouge de Todibo.

Danicek (4,5): Malheureux en début de partie, le défenseur central de la formation tchèque prolonge la frappe de Diop dans ses propres filets. Il s'est un peu rattrapé par la suite et n'a plus commis d'erreur majeure.

Tomic (7): Il a été l'un des grands bonshommes de son équipe à l'Allianz Riviera. Il se procure la première grosse occasion de son équipe mais a buté sur Schmeichel avant de régler la mire quelques minutes plus tard et d'égaliser d'une limpide frappe du gauche.

Travnik (5): Une prestation neutre pour lui ce soir lorsqu'il était sur la pelouse, il n'a pas été étincelant pour son équipe mais a tenté de sonner la révolte offensive, sans succès. Remplacé par Michal Kohut (46', 5,5), qui a donné un nouvel élan positif à sa formation après que cette dernière a raté son entame.

Havlik (5,5): Il a surnagé malgré le gros temps faible encaissé par son équipe en première période. Ce fut ensuite nettement mieux, et le passage à trois centraux lui a donné plus de libertés dans l'entrejeu de la formation tchèque.

Doski (5,5): Peu en vue pendant une bonne partie de cette opposition, comme la majorité de ses coéquipiers d'ailleurs, il a ensuite élevé son niveau après le repos et fut une menace constante pour la défense niçoise en fin de partie.

Petrzela (3): Il a été inexistant dans le premier acte, passant son temps à défendre et ne parvenant pas à se distinguer dans cette partie. Remplacé par Vlasiy Sinyavskiy (46', 6), qui a beaucoup plus pesé sur la défense niçoise après le repos.

Brandner (3): Lui non plus n'a eu aucune influence sur le match tant Nice a dominé les débats en première période. Remplacé par Petr Reinberk (46', 7), qui donne la victoire à son équipe sur coup-franc direct dans les dernières minutes.

Mihalik (6): Combatif, l'avant-centre de Slovacko a patiemment attendu son heure et après avoir couru dans le vide une bonne partie du match, il a été nettement plus présent dans le rythme de la rencontre après la pause. Remplacé par Libor Kozak (82').

 

 

Lire plus