Napoli - Bologne (3-2) : Les notes complètes [Serie A - 10ème j.]

Homme du match: Kvaratskhelia (7): il porte l'attaque napolitaine en première mi-temps et multiplie les situations dangereuses. Il est également l'auteur d'une passe décisive, et à l'origine d'une action de but.

Napoli (4-3-3)

Meret (5): pas toujours irréprochable sur les buts de Bologne, il aurait pu éviter au Napoli de brefs instants d'angoisse.

Di Lorenzo (4.5): il passe à côté de son match ce soir et ne parvient pas à créer unobstacle face à des attaquants de Bologne qui cherchent la faille. Il prend également de mauvaises décisions en phase offensive.

Kim (6): sa prestation est satisfaisante, il est attentif et parvient à déjouer quelques bonnes tentatives de la part de Bologne.

Juan Jesus (6.5): malgré une erreur qui amène le but de Zirkzee en première période, il réalise un match propre et intervient toujours au bon moment. Il inscrit également le premier but du Napoli, qui égalise après avoir été brièvement mené par les hommes de Thiago Motta.

Mario Rui (5.5): satisfaisant en phase défensive, il pourrait proposer quelque chose en plus lorsqu'il s'agit de trouver des solutions offensives. C'est Olivera qui prend sa place à la 76ème minute.

Ndombele (4.5): le Napoli connait ce soir un gros problème au milieu de terrain, et il a du mal à y remédier. Il perd beaucoup de ballons et se montre très imprécis dans tout ce qu'il entreprend. Elmas prend sa place à la 71ème minute.

Lobotka (6.5): il effectue un gros travail pour récupérer des ballons dans les pieds de son adversaire du jour. Demme le remplace à la 82ème minute.

Zielinski (5): pas vraiment en place au milieu de terrain ce soir, il se rattrape avec quelques très bons centres en faveur de ses coéquipiers.

Politano (5.5): son match est plutôt convaincant et il apporte beaucoup de danger. Il a cependant du mal à conclure. C'est Osimhen (6.5) qui prend sa place à la reprise. Il inscrira le troisième but du Napoli ce soir.

Raspadori (5.5): malgré une volonté sans faille, il ne trouve pas le chemin du but ce soir et ne met en danger le gardien de Bologne que dans une moindre mesure. Lozano (6.5) prend sa place à la reprise, choix payant puisqu'il inscrira le second but du Napoli quelques instants plus tard.

Kvaratskhelia (7): voir ci-dessus.

Bologne (4-2-3-1)

Skorupski (5): s'il ne peut pas grand-chose sur les buts napolitains, il commet tout de même quelques grosses erreurs de concentration qui auraient pu coûter cher.

Posch (5.5): il réalise un match plutôt satisfaisant malgré la contre-perfomance de Bologne et, s'il finit par craquer, il sera resté longtemps bien en place. Il est remplacé par Lykogiannis à la 77ème minute

Bonifazi (6): malgré les buts encaissés, sa prestation est loin d'être mauvaise et il parvient même avec succès à freiner des actions intéressantes initiées par les hommes de Spalletti.

Lucumi (5): il fournit un gros travail face à des attaquants napolitains déchaînés dès les premiers instants du match mais est un peu trop léger pour résister bien longtemps.

Cambiaso (6.5): quelques bonnes idées, mais beaucoup d'imprécisions. Son travail finit quand même par payer puisqu'il délivre deux passes décisives ce soir. C'est De Silvestri qui prend sa place à la 89ème minute.

Medel (6): il se donne du mal pour récupérer des ballons, qui ne sont pas toujours exploités au mieux par ses coéquipiers. Moro prend sa place à la 71ème minute.

Ferguson (4.5): la stratégie de Thiago Motta d'avoir opté pour une formation particulièrement défensive n'aura pas payé ce soir. L'Ecossais est en difficulté face à des napolitains bien plus expériementés.

Barrow (6): il a tendance à se heurter à la défense bien en place du Napoli en première période et finit par disparaitre, jusqu'au début de la seconde période où il parvient à égaliser temporairement.

Dominguez (6): le premier but de Bologne est le fruit d'une bonne inspiration de sa part. Pour le reste, il fait son travail habituel pour gagner le ballon et dicter le jeu des rossoblù. 

Aebischer (5): il n'a pas son impact habituel sur le jeu de Bologne et ne participe pas à débloquer l'action. Sansone prend sa place à la 77ème minute.

Zirkzee (6): peu convaincant dans les premiers instants du match, où il rate beaucoup de ce qu'il entreprend, il finit par trouver le chemin des filets, permettant à Bologne de prendre brièvement l'avantage.

Lire plus