Monaco – Trabzonspor (3-1) : Les notes complètes [Europa League - 3ème j.]

HOMME DU MATCH : BREEL EMBOLO (8) Il aurait été tout aussi naturel d’élire son compère de l’attaque pour sa nouvelle prestation de haut niveau, mais par son altruisme, sa combativité sans faille jusqu’à sa sortie et surtout sa chevauchée pleine de détermination pour offrir à Ben Yedder l’ouverture du score et débloquer ce match. Il aurait même pu être buteur si la barre transversale n’avait pas stoppé sa belle reprise du plat du pied sur un centre au cordeau de Diatta. Un match avec beaucoup de volume ! Remplacé par Volland (58ème), qui au-delà d’une grosse occasion manquée, n’a rien montré.

 


AS Monaco (4-4-2)

Nübel (5) : Un match qu’il a vu passer tranquillement, avec peu d’arrêt à effectuer sauf…sur le but turc. Trop facilement battu.

Vanderson (6) : Il fait encore de petites erreurs mais il est clairement sur la voie du retour. Il est à l’origine du penalty en réalisant une belle percée dans la défense de Trabzon. Remplacé par Maripan (65ème).

Badiashile (5,5) : Il a paru fébrile sur ce match, retombant parfois dans ses travers. Impeccable à la relance, il a parfois eu trop d’hésitation dans ses interventions et a trop reculé lors des un contre un.

Disasi (7) : Il survole les débats en ce moment, comme à l’image de son but où il devance tout le monde pour catapulter une tête puissante et asséner le coup de grâce à l’équipe turque (3-1).

Caio Henrique (6) : Beaucoup de ballon porté sur son coté. Il a souvent combiné et plutôt bien avec Golovin. Moins de réussite sur les centres qui ont rarement trouvé preneur.

Camara (6,5) : Joueur de l’ombre, porteur d’eau, un vrai joueur de devoir. Il ne lâche rien et a constamment harcelé le milieu adverse, provoquant même l’expulsion de Maxi. Remplacé par Jean Lucas (65ème).

Fofana (7) : Son statut a changé forcément, mais ses performances de haut niveau perdurent elles aussi. Métronome de l’équipe et souvent décisif en transition défensive, avec des retours à haute intensité dans ses courses et des récupérations de grande classe, il livre encore un gros match. Remplacé par Matazo (71ème).

Golovin (6) : Le leader technique de cette équipe. Il a beaucoup de combiné avec Caio sur le côté gauche. Il a encore une tendance à trop porter le ballon. Remplacé par Minamino (65ème).

Diatta (6) : On sent qu’il reprend confiance et qu’il tente de plus percuter. Il est en train d’abandonner la trop grande prudence qu’il avait dans son jeu, provoque et tente beaucoup plus.

Ben Yedder (8) : Le capitaine monégasque a encore remis ça ce soir, avec deux buts à la clef, ce qui lui fait 5 réalisations en sur les 2 derniers matchs. Même s’il a moins participé au jeu et moins décroché, ce rôle de finisseur lui sied à merveille. Remplacé par Boadu (57ème).

 


Trabzonspor (5-3-2)

Cakir (5) : Pas d’influence sur ce match. Il a subi les buts et la rencontre, jusqu’au 15 dernières minutes où il effectue de nombreux sauvetages.

Elmali (5) : Un début de partie très difficile face au duo Caio /Golovin. Il s’est bien rattrapé au fil du match.

Denswil (5) :  Averti d’entrée pour une grosse faute, il a tempéré ses ardeurs ensuite ne se contentant que de cadrer les attaquants monégasques.

Bartra (5) : Des difficultés pour gérer Embolo. Souvent obligé de faire de petites fautes.

Stryger Larsen (4) : On attendait un peu plus de sa part. très discret dans ce match. On n’a pas retrouvé sa grinta habituelle et ses coups de pattes ont manqué.

Hamsik (4) :  On n’a pas bien compris son repositionnement sur ce match. Peu en évidence et beaucoup de courses pour rien.

Yacizi (5,5) : Seul véritable danger devant après l’expulsion de Maxi, il a beaucoup tenté, notamment de loin mais sans réussite.

Siopis (5) : Une activité relative au milieu, sans trop montrer grand-chose.

Trezeguet (4) : Très peu en vue dans cette rencontre et du coup vrai déception.

 Maxi Gomez (4) : Expulsé pour un mauvais coup dès la 20ème minute, il a handicapé ses coéquipiers et influé directement sur le sort du match.

Lire plus