Monaco – OL (2-1) : Les notes complètes [Ligue 1 - 7ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


HOMME DU MATCH : ALEXANDER GOLOVIN (7,5) Le Tsar est de retour. Depuis qu’il enchaîne les matchs sans pépins physiques, il aligne avec régularité les bonnes performances. Pressing, conservation de balle, sens du jeu… Il a fait tourner les lyonnais en bourrique. Et même s’il est absent des stats décisives, il a été à la fois le cerveau et le moteur de son équipe. Remplacé par Jakobs (87ème).

 

AS Monaco (3-4-3)

Nübel (7) : Une belle performance du portier allemand dans ce match avec des arrêts de grande classe. Sur sa ligne, en face à face ou encore sur les sorties aériennes, il a écœuré les attaquants lyonnais.

Vanderson (5,5) : Il a rectifié le tir par rapport à ses dernières sorties. Se contentant de bien défendre en premier lieu, il ne s’est pas livré offensivement. Remplacé par Aguilar (72ème).

Disasi (6,5) : Ses jaillissements énergiques sur les seconds ballons ou lors des contre pressing ont crevé l’écran. Toujours concentré et grâce à une lecture du jeu efficace, il livre encore une belle partie.

Maripan (6,5) : En net progrès par rapport à ses dernières sorties. Il a semblé plus affuté et moins lourd que dans les matchs précédents. Et surtout il a retrouvé de l’efficacité sur les coups de pied arrêtés, en inscrivant le but du break (2-0, 62ème). Remplacé par Sarr (57ème)

Badiashile (6,5) : Il a globalement contrôlé Lacazette sur ce match, et il s’est bien démarqué pour inscrire le premier but de Monaco. Concentré et appliqué, il a commis très peu d’erreurs.

Caïo Henrique (7) : C’est du velours qui recouvre son pied gauche. Ce soir il distille deux magnifiques ballons travaillés et déposés sur la tête de Badiashile puis celle de Maripan. Véritable numéro 10 latéral, il sait temporiser ou accélérer quand il le faut.

Camara (6) : Grosse activité au milieu. Il harcèle sans cesse le porteur et relance dès qu’il peut vers l’avant. Il a terminé sur les rotules et manqué de lucidité dans une fin de match difficile.

Fofana (6,5) : C’est le patron au milieu. Il a régné face aux Gones avec une grosse débauche d’énergie en mettant parfois trop d’intensité.

Diatta (6) : Il a mis du temps à mettre la machine en route offensivement, se contentant de bien travailler à la récupération. Un beau temps fort à l’heure de jeu mais il a manqué de précision. Remplacé par Gelson Martins (87ème).

Embolo (6,5) : Comme à son habitude, il a mené un combat physique de tous les instants, en multipliant les courses et en attaquant chaque ballon dans sa zone et souvent au-delà. Un poison constant, nécessitant parfois une prise à trois des défenseurs lyonnais. Il a quand même paru esseulé par certains moments, mais il ne baisse jamais les bras. Remplacé par Ben Yedder (87ème).

 

 

Olympique Lyonnais (4-3-3)

Lopes (5,5) : Il a manqué de décisivité sur les ballons arrêtés, ce qui amène deux buts ce soir. Depuis son expulsion en début de saison pour une sortie dangereuse, on sent qu’il hésite à s’imposer dans les airs.

Gusto (6,5) : Très actif sur son coté, il a essayé tantôt de combiner soit de déborder seul. Sa qualité de centre en font une arme lorsqu’il déborde.

Têtê (6) : L’une des belles satisfactions lyonnaises. Il amène de l’impact et de la verticalité par ses courses tranchantes vers l’avant. Un beau duel avec Caio Henrique en face.

Thiago Mendes (4) Peter Bosz insiste avec lui en défense centrale, mais tout le monde voit qu’il n’a pas les ressources pour tenir le poste. Battu dans les airs sur le but, régulièrement mangé par Embolo, il a passé une soirée difficile. Remplacé par Cherki (78ème).

Lukeba (6,5) : La pépite lyonnaise a tenu la baraque pendant longtemps, grâce à plusieurs courses rapides et sa bonne lecture du jeu. Livrant un combat âpre avec Embolo durant une grosse partie du temps.

Tagliafico (5,5) :  Son abnégation et sa grinta ont parfois fait du bien. Mais son apport offensif a été trop limité.

Caqueret (6) : sa technique lui permet de conserver le ballon et surtout de jouer vers l’avant. Bien pris par le duo Fofana /Camara, il a tout de même créé des décalages.

Tolisso (6) : Il s’est peu livré offensivement, préférant se contenter de distribuer le jeu grâce à sa qualité de passe au-dessus de la moyenne.  Remplacé par Faivre (82ème)

Lepennant (5,5) : A l’image de Caqueret, son activité incessante et sa conduite de balle sont une arme pour conserver le jeu ou trouver les premiers décalages. Trop latéral dans ses transmissions. Remplacé par Reine-Adelaïde (82ème)

Toko Ekambi (5,5) : Malgré son but, il a été difficile de le trouver dans de bonnes conditions, lui qui aime la profondeur. Très actif en début de match, il a progressivement disparu des radars, jusqu’à l’entrée de Cherki.

Lacazette (5) : Il n’a pas marqué ce soir ce qui est déjà un petit coup d’arrêt pour lui. Il a perdu son duel ce soir face à Nübel. Et pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé. Un soir sans.

 

 

 

Lire plus